SENTINELLE CHRETIENNE

Bienvenue sur mon blog: Homme 76 ans Retraité, Chrétien Évangélique, poète et écrivain publie sur blogs, n’aime pas la polémique ni la vulgarité, aime beaucoup les bonnes fructueuses échanges d’opinions. J’ai besoin de vos commentaires d’encouragement.

 

SEUL DIEU PEUT DONNER PAIX ET AMOUR 7 mai, 2009

Classé dans : Priéres et Poésies — Sentinelle Chrétienne @ 11:25

Je vous laisse la paix » a dit Jésus, la seule bonne.
 »Je vous donne ma paix » a dit le Christ, pourtant
 »Je ne vous la donne pas comme le monde donne.
Que votre cœur ne se trouble point, » pour autant,
 »C’est ici mon commandement: Aimez-vous ‘tous’
les uns les autres comme je vous ai aimé » fortius !

Comment oserais-je dire que j’aime mon Dieu,
Si je n’aime pas mon frère qui est en douleur,
et en silence souffre, subit ma méchanceté au lieu
de cette amour que Jésus m’ordonne en douceur ?
Dieu je ne le vois pas, je ne sais pas de Sa douleur
de me voire haire mon frère qui près de moi se meure.

En réfléchissant bien, si je suis méchant et fais du mal
Je ne suis pas heureux, car je fais du mal à moi même.
Je vois que ma vie est privée de raison, comme animal
lequel il agit sans réfléchir, tel homme être suprême.
Mon Seigneur je t’en supplie pardonne-moi. Oui Père
Rende-moi la paix et aide-moi à aimer mon chère frère.

Dieu n’est pas un homme qui regarde à l’extérieur,
a travers du quel il ne sais pas si son frère l’aime.
Le Seigneur il sais tout, il lit tout de nôtre intérieur.
Lui Il lit dans les pensées qui mon repentir anime
soit en mon âme qui ma conscience, en me changeant
en fils qui reçoit Sa paix, me donne Son amour géant.

Or, en homme nouveaux, et libéré, je peut enfin dire:
Mon chère, mon frère pardonne-moi mon mal agir
en vers toi et de moi, de tout mon cœur je peut redire
encore, pardonne-moi, nous ne devons plus souffrir,
d’or en avant vivons dans la paix que Dieu nous donne
dans le grand amour dont Dieu le Père nous couronne.

Salvatore Comisi

 Accueil        /author/salvatorecomisi/

 

 

LES GUERRES FRATICIDES 4 mai, 2009

Classé dans : Priéres et Poésies — Sentinelle Chrétienne @ 18:40

De tout temps, l’homme tue son frères,
Il n’a même plus besoin des conseils
de Lucifer, par lui même comme ses pères,
il décide de lutter, prévariquer, en vermeils
sanguine fureur, il a cru être dieu seigneur
Il oublie qu’il est de Dieu créature meilleur

De tout temps l’homme a eu besoin immense
de un dieu, et il le crois et le fais à son image.
Le sculpte, le façonne de sa main insensée,
en bois, en pierre ou métal en façonnage.
Et pour s’apaiser il adore même la nature
qui s’anime, sur terre et aux ciel en bordure

Le façonné, ne lui a pas donne Le Dieu inconnu
L’homme qui l’adorais n’étais pas bien satisfait
Et la question se pose: Qui est Dieu pour nous
Comment le rencontrer, car je ne suis pas parfait,
que es ce que doit-je faire pour bien le connaître
Quel sacrifice Lui faire, comment le reconnaître

On cherche Dieu qui a l’univers en sa main
Ou le trouver, est-il possible arriver à Lui ?
Car IL EST, oui il existe celui qui a tout crée
Puis-je le chercher comme lointaine étoile?
Puis-je le chercher dans l’océan profond?
Puis-je le chercher dans sa belle création?

Ou trouverons nous ce grand unique Dieu
que toutes les religions et les monothéistes,
mis l’un contre l’autre, veulent en tout lieu
nous l’imposer par des armes terroristes.
Croisades, Dyiade, guerres saintes ou, damné
prêtres ont assassiné pour leur sauver l’âme.

En Christ nous trouverons le véritable Dieu
celui qui aime les hommes, ses créatures,
qui donne la véritable paix en ce triste lieu,
en ce monde toujours en émoi qui au future
regarde, avec désir d’arriver à vie éternelle
par ces moyens, par sa médicine charnelle.

Salvatore Comisi

 Accueil        /author/salvatorecomisi/

 

 

L’HOMME EN EDEN VOYAIS DIEU 3 mai, 2009

Classé dans : Priéres et Poésies — Sentinelle Chrétienne @ 17:32

L’homme en Eden voyais Dieu son Père
jouissant de sa présence, de ses conseils.
Il s’adressais à Lui en douce prière
joyeusement soumis étais sans pareils,
il ne manquais de rien le beau prince,
il pouvais ce qu’il voulais en aisance .

Et puis est venu le serpent et insinuant,
Il leur promet des monts et merveilles,
Seul, mange le fruit interdit insouciant,
tu sera comme Dieu, connaissant réelles
différences du bien ou mal. C’est malin
il transgresse le commandement divin !

Dieu chassa d’Eden l’homme désobéissant.
Car par chois il a provoqué un barathre
infranchissable, il fût un mal agissant
livré à lui même, la terre il a pour théâtre
et le Diable grand menteur pour régisseur.
ou Caïn introduit l’assassinat, la terreur.

Aveuglé, il n’a pu rencontré le Seigneur
ni avec LUI parler et boire son savoir,
loin du jardin il oublie la sainte rigueur
car il ne pouvais plus en face son Dieu voir
et l’homme oublia Sa douce voix paternelle
l’homme oublia le DIEU, qui est Éternelle.

Salvatore Comisi

 Accueil         /author/salvatorecomisi/

 

123456
 
 

koki |
EGLISE DE DIEU Agapè Intern... |
UNION DES EVANGELISTES INTE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | bornagain
| وَلْ...
| articles religieux