SENTINELLE CHRETIENNE

Bienvenue sur mon blog: Homme 76 ans Retraité, Chrétien Évangélique, poète et écrivain publie sur blogs, n’aime pas la polémique ni la vulgarité, aime beaucoup les bonnes fructueuses échanges d’opinions. J’ai besoin de vos commentaires d’encouragement.

 

Quelle est-elle la veritable religion, ou est la Vérité ? 9 avril, 2016

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 22:13

MosèEtavole

Les livres de La Bible, Le bonheur, le libre-arbitre

Je crois que la notion de religion est propre à tout un chacun « A chacun sa vérité » dit-on souvent. Mais que nous enseigne la logique même ? Chacunpeut avoir sa vérité mais est-elle la Vérité ?Par logique, si plusieurs affirmations se contredisent, il y a obligatoirement des mensonges et une Vérité. Et fabriquer des « vérités » sont le propre des sectes aujourd’hui.

Mais où nous conduisent ces vérités ? Selon la Bible, il n’y a qu’une Vérité, et non plusieurs. Entrez par la porte étroite; car large est la porte et spacieuse est la voie qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui y entrent. Car étroite est la porte et resserrée la voie qui mènent à la vie, et il y en a peu qui la trouvent. (Matthieu/7:13-14 Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité et la vie; personne ne vient au Père que par moi. (Jean/14:6).

Question: La Bible, ce sont les réflexions d’une personne ayant ce Dieu-là pour idéal.

Je vais juste te faire un petit résumé de ce qu’est la Bible. Elle comporte 66 livres. Elle est composé de l’ancien testament (37 livres) et du nouveau testament (29 livres).

L’ancien testament: Le Pentateuque : Les 5 premiers livres de l’ancien testament ont été écrits par Moïse aux alentours du 13ème – 14ème siècle avant JC. Les livres historiques : Les 12 livres suivants qui relatent l’histoire du peuple Juif depuis l’arrivée en Palestine jusqu’à la vie sous la domination de l’empire Perse. Ils ont été écrits par différents scribes Juifs des époques concernées.

La période concernée s’étend du 13ème siècle avant JC au 5ème siècle avant JC. Les livres poétiques : 5 livres qui comportent les psaumes (recueils de prières, de supplications mais aussi de louanges et d’actions de grâce à l’Éternel) – Les écrits du Roi Salomon – le livre de Job Les livres prophétiques : 17 livres qui ont été écrits par les prophètes Juifs (le titre de chaque livre porte leur nom) durant la période des livres historiques. Ils sont principalement des mises en garde de Dieu envers le peuple Juif pour le ramener à l’obéissance.

Le nouveau testament: Les 4 Évangiles : Ils ont écrit par Matthieu, Marc, Luc et Jean durant le 1er siècle. Ils relatent le ministère de Jésus-Christ qui a duré 3 ans. Les Actes des apôtres : Ce livre relate la création de l’Église (pas l’église catholique) après la résurrection et l’ascension de Jésus-Christ. Les Épîtres : Ce sont 21 lettres, pour la plupart écrite par Paul mais aussi par Pierre, Jacques et Jean (tous apôtres) destinées aux croyants de plusieurs régions de l’empire Romain de l’époque.

L’Apocalypse : Ce dernier livre est le témoignage de ce que Jean a vu et entendu lorsque Jésus-Christ lui a révélé ce qui devait se passer avant son retour, pendant et après.

Comme tu peux le voir, la Bible est une compilation d’écrits de nombreux auteurs différents. Mais là où tu as raison quand tu dis qu’il retransmets l’enseignement d’une seule personne, c’est que tous ces auteurs ont écrits ces livres inspirés par Dieu.

Dieu est l’auteur de la Bible et cela est facilement vérifiable par le message qui ne se contredit pas une seule fois dans les 66 livres, malgré les auteurs différents et les époques à laquelle ils ont été rédigés.

Question:Le bonheur, notre propre pouvoir de nous rendre heureux est au plus profond de nous-mêmes. C’est ce qu’on crut Adam et Ève et ce que Satan veut que tu crois. Or, le serpent était le plus fin de tous les animaux des champs, que l’Éternel Dieu avait faits; et il dit à la femme: Quoi! Dieu aurait dit: Vous ne mangerez point de tout arbre du jardin! Et la femme répondit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin; Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit:Vous n’en mangerez point, et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.

Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez nullement; Mais Dieu sait qu’au jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. Et la femme vit que le fruit de l’arbre était bon à manger, et qu’il était agréable à la vue, et que l’arbre était désirable pour devenir intelligent; et elle prit de son fruit et en mangea, et en donna aussi à son mari auprès d’elle, et il en mangea.

Et les yeux de tous deux s’ouvrirent; et ils connurent qu’ils étaient nus; et ils cousirent des feuilles de figuier, et se firent des ceintures. (Genèse/3:1-7) Ceci est le péché originel d’Adam et Ève.

Tout commence avec ça: la désobéissance provoqué par l’attirance charnelle du fruit, attirance attisé par les paroles de Satan qui lui laissait entrevoir le bonheur en mangeant ce fruit. Avant cela, Adam et Ève étaient pour ainsi dire d’une innocence totale, tels des enfants on pourrait dire. On peut voir ça par le fait qu’il ne savait pas qu’ils étaient nus.

Ils faisaient confiance à Dieu pour les guider en toutes choses. Mais après avoir mangé ce fruit, ils seront livrés à eux – même, à leur conscience et devront rendre des comptes à Dieu pour leurs actions selon leur connaissance du bien et du mal.

Mais le plus grave, c’est qu’à partir de cette désobéissance, ils seront séparés de Dieu et chassés du Jardin d’Eden. Cette séparation mène inévitablement à la mort. Physique bien sûr, mais qui n’est le résultat que de la mort spirituelle provoqué par l’ingestion du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, qui elle se poursuivra petit à petit et s’aggravera avec le temps passé loin de Dieu.

Le bonheur éternel qu’il avait dans leur communion avec Dieu est rompue. C’est à partir de ce moment-là que l’homme cherchera le bonheur ailleurs qu’en Dieu, avec les conséquences que l’on connaît par l’histoire et les actualités du moment.

Mais n’oublie pas non plus que cette communion est restauré par la repentance totale vis à vis du mal et par la foi en Jésus-Christ. Ici est le message d’espoir de Dieu pour l’homme.

Question: Nous laisser dicter une conduite est une atteinte à nos libertés?

Dieu ne veut pas nous contraindre à l’aimer et le libre-arbitre qu’ils nous a donné en témoigne. Il te laisse le choix de tes actions mais il faut aussi en supporter les conséquences. Il est donc logique et juste de ne pas accuser Dieu des maux de la Terre entière alors qu’on néglige Ses sages conseils. Mais qu’est ce qui nous dicte notre conduite ?

Dans beaucoup de religions ce sont des règles qu’il faut appliquer sans vraiment réfléchir ni même adhérer parfois. Mais Jésus-Christ grave sa Loi sur nos cœurs, de telle sorte que nous n’accomplissons pas des oeuvres par contrainte religieuse mais grâce à la nouvelle nature que Jésus-Christ nous a donné. C’est notre cœur, notre conscience toute entière que Jésus guérit.

Dieu ne nous oblige pas à prier à telle ou telle heure pour s’assurer que l’on remplisse notre contrat de « bon croyant ». La prière se fera par plaisir de vouloir communier avec notre Dieu et qu’importe l’heure du jour ou de la nuit, du moment que notre cœur s’y porte.

Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, que les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité, car le Père demande de tels adorateurs.(Jean/4:23)

 

 

Confession de Foi Chrétienne 24 mars, 2016

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 12:03
Confession de Foi - GotQuestions.org/Francais

GotQuestions.org/Francais – Confession de Foi

Section 1 : La Bible

Nous croyons que la Bible, composée de l’Ancien et du Nouveau Testament, est la Parole inspirée et infaillible de Dieu, et qu’elle fait autorité (Matthieu 5 :18 ; 2 Timothée 3 :16-17). Par la foi, nous croyons que la Bible est sans erreur dans ses écrits originaux, insufflée de Dieu, et qu’elle est l’autorité complète et finale en matière de foi et de pratique de la foi (2 Timothée 3 :16-17). Tout en utilisant les différents styles d’écriture des auteurs humains, Le Saint-Esprit les a parfaitement guidés pour s’assurer qu’ils transcrivent avec exactitude ce qu’il voulait, sans aucune erreur ou omission (2 Pierre 1 :21).

Section 2 : Dieu

Nous croyons en un seul Dieu, qui est Créateur de toutes choses (Deutéronome 6 :4 ; Colossiens 1 :16), qui s’est révélé lui-même en trois personnes distinctes : le Père, le Fils et le Saint- Esprit (2 Corinthiens 13 :13), tout en étant cependant un seul Dieu, dans son être, son essence et sa gloire (Jean 10 :30). Dieu est éternel (Psaume 90 :2), infini (1 Timothée 1 :17), et souverain (Psaume 93 :1. Dieu est omniscient (Psaume 139 :1-6), omniprésent (Psaume 139 :7-13), omnipotent (Apocalypse 19 :6), et il ne change pas (Malachie 3 :6). Dieu est saint (Esaïe 6 :3), juste et droit (Deutéronome 32 :4 ; Exode 9 :27). Dieu est amour (1 Jean 4 :8), plein de grâce (Ephésiens 2 :8), miséricordieux (1Pierre 1 :3), et bon (Romains 8 :28).

Section 3 : Jésus-Christ

Nous croyons en la déité de Jésus-Christ. Il est Dieu incarné, Dieu sous forme humaine, l’image exacte du Père, et qui, sans cesser d’être Dieu, devint homme afin de pouvoir révéler qui est Dieu et afin de pourvoir au seul moyen possible de salut pour l’humanité (Matthieu 1 :21 ; Jean 1 :18 ; Colossiens 1 :15).

Nous croyons que Jésus-Christ a été conçu du Saint -Esprit et est né de la vierge Marie ; qu’il est véritablement et pleinement Dieu, et véritablement et pleinement homme ; qu’il a vécu une vie parfaite, une vie sans péché ; que tous ses enseignements sont vrais (Esaïe 14 ; Matthieu 1 :23). Nous croyons que le Seigneur Jésus-Christ est mort sur la croix pour toute l’humanité (1 Jean 2 :2) comme un sacrifice de substitution (Esaïe 53 :5-6). Nous croyons que sa mort est suffisante pour apporter le salut à tous ceux qui le reçoivent comme leur Sauveur (1 Jean 1 :12 ; Actes 16 :31) ; que notre justification se fonde sur son sang versé (Romains 5 :9 ; Ephésiens 1 :7) ; et qu’elle est attestée par sa résurrection physique des morts (Matthieu 28 :6 ; 1 Pierre 1 :3).
Nous croyons que le Seigneur Jésus-Christ est monté au ciel dans son corps glorifié (Actes 1 :9-10) et qu’il est maintenant assis à la droite de Dieu, pour être notre Souverain Sacrificateur et notre avocat (Romains 8 :34 ; Hébreux 7 :25-26).


Section 4 : Le Saint-Esprit

Nous croyons en la déité et en la personne du Saint-Esprit (Actes 5 :3-4). Il régénère les pécheurs (Tite 3 :5) et demeure dans le chrétien (Romains 8 :9). Il est l’agent par lequel Christ baptise tous les chrétiens en son corps (1 Corinthiens 12 :12-14). Il est le sceau par lequel le Père garantit le salut des chrétiens pour le jour de la rédemption (Ephésiens 1 :13-14). Il est le divin enseignant qui illumine les cœurs et la pensée des chrétiens lorsqu’ils étudient la Parole de Dieu (1 Corinthiens 2 :9-12).

Nous croyons que le Saint-Esprit reste souverain dans la distribution des dons spirituels (1 Corinthiens 12 :11). Nous croyons que les dons miraculeux de l’Esprit — bien que ceux-ci ne soient aucunement hors de la capacité de l’Esprit à dynamiser— ne fonctionnent plus au même niveau que lors du développement de l’Eglise naissante (1 Corinthiens 12 :4-11 ; 2 Corinthiens 12 :12 ; Ephésiens 2 :20, 4 :7-12).

Section 5 : Anges et démons

Nous croyons en la réalité et en l’existence des anges. Nous croyons que Dieu a créé les anges pour être ses serviteurs et ses messagers (Néhémie 9 :6 ; Psaumes 148 :2 ; Hébreux 1 :14).
Nous croyons en l’existence de Satan et de ses démons. Satan est un ange déchu qui a entraîné un groupe d’anges dans la rébellion contre Dieu (Esaïe 14 :12-17 ; Ezéchiel 28 :12-15). Il est le grand ennemi de Dieu et de l’homme, et les démons sont à son service pour accomplir le mal dans le monde. Lui et ses démons subiront un châtiment éternel dans le lac de feu (Matthieu 25 :41 ; Apocalypse 20 :10).

Section 6 : L’humanité

Nous croyons que l’humanité est arrivée à l’existence par un acte de création de Dieu, et que Dieu a créé l’humanité d’une manière tout à fait unique, c’est-à-dire à son image et à sa ressemblance (Genèse 1 :26-27). Nous croyons qu’à cause de la chute d’Adam, toute l’humanité a hérité d’une nature pécheresse, que tous les êtres humains choisissent de pécher (Romains 3 :23), et que tout péché est une offense extrême envers Dieu (Romains 6 :23). L’humanité est dans l’incapacité absolue de remédier à cet état de déchéance (Ephésiens 2 :1-5,12).

Section 7 : Le salut

Nous croyons que le salut est un don de la grâce de Dieu, qui se reçoit par le moyen de la foi en l’œuvre accomplie de Jésus-Christ sur la croix (Ephésiens 2 :8-9). La mort de Christ a entièrement satisfait à notre justification par la foi et à la rédemption du péché. Christ est mort à notre place (Romains 5 :8-9), portant nos péchés en son corps (1 Pierre 2 :24).
Nous croyons que le salut est reçu par la grâce seulement, par le moyen de la foi seulement, et par la foi en Christ seulement. Les bonnes œuvres et l’obéissance sont le résultat du salut, et ne sont nullement une exigence pour le salut. Sur la base de la grandeur, de la suffisance et de la perfection du sacrifice de Christ, tous ceux qui ont véritablement reçu Jésus-Christ comme leur Sauveur, possèdent l’assurance d’un salut éternel, sont gardés par la puissance de Dieu, et sont en sécurité et scellés en Christ pour l’éternité (Jean 6 :37-40 ; 10 :27-30 ; Romains 8 :1, 38-39 ; Ephésiens 1 :13-14 ; 1 Pierre 1 :5 ; Jude 24). De même que le salut ne peut se mériter par les bonnes œuvres, il n’a pas non plus besoin d’être maintenu par elles. Les bonnes œuvres et une vie transformée sont les résultats inévitables du salut (Jacques 2).


Section 8 : L’Eglise

Nous croyons que l’Eglise, le Corps de Christ, est un organisme spirituel composé de tous les chrétiens du siècle présent (1 Corinthiens 12 :12-14 ; 2 Corinthiens 11 :2 ; Ephésiens 1 :22-23, 5 :25-27). Nous croyons que Dieu a ordonné le « baptême du croyant » par immersion comme un témoignage et une identification à Christ, ainsi que « le repas du Seigneur » comme une commémoration de la mort de Christ et de son sang versé (Matthieu 28 :19-20 ; Actes 2 :41-42, 18 :8 ; I Corinthiens 11 :23-26). Au sein de l’Eglise, les chrétiens doivent être enseignés à obéir au Seigneur, à rendre témoignage de leur foi en Christ comme leur Sauveur, et à l’honorer par une vie sainte. Nous croyons que la grande commission est la mission première de l’Eglise. C’est la responsabilité de tous les chrétiens de rendre témoignage, par leurs paroles et par leur conduite, à la vérité de la Parole de Dieu. L’Evangile de la grâce de Dieu doit être prêché au monde entier (Matthieu 28 :19-20 ; Actes 1 :8 ; 2 Corinthiens 5 :19-20).

Section 9 : Les choses à venir

Nous croyons en la bienheureuse espérance (Tite 2 :13), la venue personnelle et imminente du Seigneur Jésus-Christ pour enlever ses saints avec Lui au ciel (1 Thessaloniciens 4 :13-18). Nous croyons au retour visible et corporel de Christ sur la terre avec ses saints, pour établir le royaume promis du Millénium (Zacharie 14 :4-11 ; 1 Thessaloniciens 1 :10 ; Apocalypse 3 :10, 19 :11-16, 20 :1-6). Nous croyons en la résurrection physique de tous les hommes – celle des les saints pour la vie et la joie éternelles sur la Nouvelle Terre, et celle des injustes pour le châtiment éternel dans le lac de feu (Matthieu 25 :46 ; Jean 5 :28-29 ; Apocalypse 20 :5-6, 12 :13).
Nous croyons que les âmes des chrétiens, au moment de la mort, quittent leur corps pour être dans la présence du Seigneur où ils resteront dans l’attente de leur résurrection, lorsque l’esprit, l’âme et le corps seront réunis pour être glorifiés pour toujours avec le Seigneur (Luc 23 :43 ; 2 Corinthiens 5 :8 ; Philippiens 1 :23, 3 :21 ; 1 Thessaloniciens 4 :16-17). Nous croyons selon les Ecritures, que les âmes des incroyants demeurent, après la mort, dans une détresse consciente jusqu’à leur résurrection, lorsqu’ils paraîtront, âme et corps réunis, devant le jugement du Grand Trône blanc, et seront jetés dans le lac de feu pour y subir un châtiment éternel (Matthieu 25 :41-46 ; Marc 9 :43-48 ; Luc 16 :19-26 ; 2 Thessaloniciens 1 :7-9 ; Apocalypse 20 :11-15).

GotQuestions.org/Francais – Confession de Foi

 

 

La vie n’est pas le fruit du hasard 18 mars, 2016

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 11:34

La Vie

Le Seigneur dit : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » Matthieu 6 : 33

Alors que je m’assoyais devant la fenêtre, les volets ouverts, je me suis rendu compte combien l’Eternel, notre Créateur, est bon, miséricordieux et omniscient lorsque le vent commença à souffler sur moi, brisant la grosse chaleur dans la pièce. D’où vient le vent si l’air ne serait composé que de molécules d’oxygène, d’hydrogène et d’autres gaz comme les scientifiques l’affirment ? Je ne sais quelle explication donneraient les grands de ce monde mais pour notre part, mon frère, ma sœur en notre Seigneur Jésus Christ, c’est l’Eternel, dans Sa sagesse insondable et Son intelligence incomparable, qui a créé le vent, qui le fasse souffler par dessus la surface de notre planète. S’il n’y avait pas eu de vent, comment aurait pu être l’atmosphère sur cette terre ? Imaginez tout ce que cela aurait pu impliquer surtout maintenant que nous connaissons un réchauffement climatique très alarmant. Comme le Psalmiste l’annonce si bien : « Je sais que l’Éternel est grand, Et que notre Seigneur est au-dessus de tous les dieux. Tout ce que l’Éternel veut, il le fait, Dans les cieux et sur la terre, Dans les mers et dans tous les abîmes. Il fait monter les nuages des extrémités de la terre, Il produit les éclairs et la pluie, Il tire le vent de ses trésors. » Psaumes 135 : 5 – 7.

Bien entendu, il n’y a pas que le vent que l’Eternel, notre Créateur, nous a donné pour assurer la vie de Ses créatures. Comme l’eau, par exemple. Comment peut-elle exister, pourquoi la terre ne cesse t-elle toujours pas d’en faire jaillir de ses sources ? Pourquoi il a fallu exactement qu’elle ne soit ni sucrée ni acide ? Pourquoi toutes les eaux ne sont-elles pas salées ? Comment cette substance liquide puisse à la fois permettre de désaltérer, de laver, d’arroser, d’humidifier les créatures ? Tant de question, mais tout cela ne peut que confirmer que l’immense sagesse de Celui qui a tout créé. La plupart d’entre nous avons le privilège d’avoir accès à l’eau en permanence qu’on finit même par perdre de vue toute l’importance de son existence et l’intelligence derrière sa création. Mais imaginez une seconde qu’il n’y a pas eu d’eau ou qu’il n’y en a plus. Voila une infime partie de l’intelligence de notre merveilleux Créateur. Gloire à l’Eternel, Père de notre Seigneur Jésus Christ ! Non seulement, Il a su dès le commencement qu’on allait avoir besoin d’eau, il savait aussi quelle genre d’eau il nous fallait. Rappelons-nous par ailleurs comment les Saintes Ecritures nous relatent les premiers jours de la création. Ce fut à partir de rien que l’Eternel a créé ce qui est ; ce fut par Ses paroles que tout fut car « toutes choses ont été faites par elle (la parole de Dieu), et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle » (Jean 1 : 3). Il savait exactement comment créer l’eau et maintenir les réservoirs de la terre inépuisables.

Tout cela pour rappeler, mes frères et sœurs en notre Seigneur Jésus Christ, que rien de ce qui est ne relève du hasard. Un Dieu grand et compatissant veille sur toutes Ses créatures, même les plus moindres, depuis le Royaume des cieux. Dans Sa sagesse et Son intelligence inégalables, Il a su depuis le début tout ce dont le monde allait avoir besoin. Seule une personne totalement dépourvue de raison nierait encore les œuvres de création du Créateur qui manifestent tant Son intelligence que Sa sagesse dans toute la nature, et la présence de la main du Tout puissant qui soutient tout ce qui est.

Et nous autres, êtres humains, nous pouvons nous estimer plus qu’honorer car nous sommes les chefs d’œuvre de l’Eternel. Bien plus même, nous avons été créés à l’image de Dieu : « Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme » (Genèse 1 :27). Nous avons été rachetés par le sang du Christ Lui-même qui a donné Sa vie en rançon afin de pouvoir payer les péchés de tous ceux qui Le reçoivent comme Rédempteur , comme l’apôtre Pierre nous l’a enseigné « ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ » (1 Pierre 1 : 18, 19). Et nous sommes, ne l’oublions pas, le temple du Saint Esprit de Dieu, comme Paul le disait aux corinthiens : « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous? » (1 Corinthiens 3 :16).

Aussi, nous pouvons avoir l’assurance que l’Eternel ne nous délaissera point. Il sait parfaitement tout ce dont chacun d’entres nous a besoin. Le Seigneur Jésus Christ nous a dit : « Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent? Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent. »

« Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux? »

« Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine » Matthieu 7 : 9 – 11, 6 : 26, 31 – 34.

Si vous existez aujourd’hui c’est que le Créateur Lui-même a voulu qu’il en soit ainsi. L’Eternel sera pour vous votre Père Céleste qui veillera sur vous si vraiment vous recevez notre Intercesseur Jésus Christ dans votre vie. L’Eternel notre Dieu sera avec vous si vraiment vous acceptez de demeurer en Lui et de L’aimer comme Il l’a Lui-même commandé. Le Seigneur Jésus Christ ne disait-il pas : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Matthieu 22 : 37 – 39).

« De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes » continua-t-Il car tant que ces deux commandements sont accomplis, les Dix commandements eux-mêmes seront gardés, tout comme le Seigneur Jésus Christ Lui-même l’a fait tout au long de Son pèlerinage sur ce monde (cf. Matthieu 5 : 17).

Publiè dans VraisChretiens,                                                                                                                                                                     Enseignements de la Bible

Partager cet article

 

 

Fuga in Egitto, La strage degli innocenti 15 mars, 2016

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 20:11

le-massacre-des-innocents

Matteo 2: 13-18. “[13]Essi erano appena partiti, quando un angelo del Signore apparve in sogno a Giuseppe e gli disse: «Alzati, prendi con te il bambino e sua madre e fuggi in Egitto, e resta là finché non ti avvertirò, perché Erode sta cercando il bambino per ucciderlo». [14]Giuseppe, destatosi, prese con sé il bambino e sua madre nella notte e fuggì in Egitto, [15]dove rimase fino alla morte di Erode, perché si adempisse ciò che era stato detto dal Signore per mezzo del profeta: Dall’Egitto ho chiamato il mio figlio. [16]Erode, accortosi che i Magi si erano presi gioco di lui, s’infuriò e mandò ad uccidere tutti i bambini di Betlemme e del suo territorio dai due anni in giù, corrispondenti al tempo su cui era stato informato dai Magi. [17]Allora si adempì quel che era stato detto per mezzo del profeta Geremia: [18]Un grido è stato udito in Rama, un pianto e un lamento grande;   Rachele piange i suoi figli e non vuole essere consolata, perché non sono più.»

Carissimi, possa il Signore dei signori aprire le nostre menti per comprendere le Scritture, perché la lettera uccide, ma lo spirito vivifica. (2 Corinzi 3:6). Al tempo di Erode, alla nascita di Gesù Cristo, molte famiglie hanno avuto dei neonati; ma solo la coppia Giuseppe e Maria hanno avuto la grazia di non conoscere il massacro perpetrato da Erode, questo perché divinamente avvertiti da un angelo del Signore (Matteo 2: 13) Benché Giuseppe e Maria avessero già ricevuto la loro rivelazione su questo bambino essi avranno ancora in più, bisogno della rivelazione per salvaguardare il bambino (fuggendo in Egitto).

Cari in Cristo, non accontentatevi di fare pubblicità o di gridare forte che avete ricevuto Gesù Cristo nella vostra vita, se nessun segno di vita di Gesù sulla terra si manifesta in voi dalla vostra comprensione delle Scritture. Poiché sta scritto: “Colui che dice di dimorare in lui, deve camminare come ha camminato LUI stesso. 1 Giovanni 2:6” ed anche: Ebrei 13: 8 “Gesù Cristo è lo stesso ieri, oggi e sempre

Giuseppe e Maria ricevettero la rivelazione nella loro vita, a quanto più forte ragione potremmo noi camminare con Cristo senza lo Spirito di sapienza, d‘intelligenza, di consiglio, di forza, di conoscenza e timore dell’Eterno Signore? (Esaïe11: 2). [2]Su di lui si poserà lo spirito del Signore, spirito di sapienza e di intelligenza, spirito di consiglio e di fortezza, spirito di conoscenza e di timore del Signore

Cosa v’insegna lo Spirito di verità, ricevete voi, ricevi tu la rivelazione da parte di Lui?

(Giovanni 16: 12-15). [12] Molte cose ho ancora da dirvi, ma per il momento non siete capaci di portarne il peso. [13]Quando però verrà lo Spirito di verità, egli vi guiderà alla verità tutta intera, perché non parlerà da sé, ma dirà tutto ciò che avrà udito e vi annunzierà le cose future. [14]Egli mi glorificherà, perché prenderà del mio e ve l’annunzierà. [15]Tutto quello che il Padre possiede è mio; per questo ho detto che prenderà del mio e ve l’annunzierà.»

Non è bene di far primeggiare i nostri pensieri umani e credere di avere una ispirazione nella grazia di Dio. Giuseppe con dei pensieri umani avrebbe potuto credere che il bambino, per il fatto che non aveva ancora compiuto la sua missione di salvare il Suo popolo non doveva lasciare Betlemme allorquando gli è stato rivelato che Erode cercherà di ucciderlo!

Così, figli di Dio, noi vorremmo piangere e non volere essere consolati come Rachel a Rama ? (Matteo 2: 18) Anche essa aveva avuto un neonato in quella stessa epoca, ma lei non ha avuto la rivelazione. Ciò significa che il Cristo che è il vero Dio, in ogni luogo che è invocato o predicato, questo è per lo Spirito di verità che compie la sua missione rivelatrice (cfr Mt 10:. 20). «non siete infatti voi a parlare, ma è lo Spirito del Padre vostro che parla in voi.»

Si noti che ci sono stati due campi, il campo della rivelazione, quello di Giuseppe e Maria, e l’altro quello di Rachel … Dio parla ancora oggi, dobbiamo cercare il suo volto fidando nella sua grazia che ci ha offerto in Gesù Cristo, solo e unico Salvatore. (Giovanni 10: 27).

«Le mie pecore ascoltano la mia voce e io le conosco ed esse mi seguono.»

Caro credente in Cristo, prenditi in mano, e conformati alla santa dottrina che ci è annunciata nel Vangelo e facciamo riferimento alle Sante Scritture anche osservando i nostri progressi nella vita cristiana! Dobbiamo avere lo stesso cammino che è quello che hanno testimoniato di Gesù Cristo negli Atti degli Apostoli.

O allora vi è, ci sono in noi, delle modifiche o del modernismo nella fede ? (Matteo 28: 20) e «insegnando loro ad osservare tutto ciò che vi ho comandato. Ecco, io sono con voi tutti i giorni, fino alla fine del mondo».

Meditiamoci su perché sono troppo profonde queste parole del Signore.  Colui che ha delle orecchie intenda ciò che lo Spirito dice alle Chiese!

 

 

LA TRINITA’ DEL DIO UNICO NELLA BIBBIA 10 mars, 2016

Classé dans : Religione — Sentinelle Chrétienne @ 12:06

Trinità3

Vi è unicità SULLA TRINITA’ parlando di: DIO, la Sua PAROLA incarnata in Gesù Cristo, e lo SPIRITO SANTO di DIO, (UN SOLO DIO) per i Cattolici romani ed i cristiani Evangelici.

I libri sacri della Bibbia sono la rivelazione del DIO CREATORE dell’universo, e il nostro Dio NON è il Dio di CONFUSIONE, tutta la Sua rivelazione deve essere accettata tale e quale Essa è: Perché, c’è UNIFORMITA’ nella DIVERSITA’ dei momenti esistenziali dei vari e differenti Profeti che hanno ascoltato la Parola di Dio, e dei mezzi di rivelazione attraverso i quali Dio ha parlato.

Dio ha parlato. Coloro che hanno trasmesso il messaggio verbale ricevuto, e coloro che lo hanno scritto, lo hanno fatto nell’uniformità. Da tutta l’eternità Dio ha parlato agli uomini. da millenni Dio si rivela con la trasmissione orale, e nei Libri Sacri da oltre 3000 anni: La Torá, la Bibbia e i Vangeli sono la prima vera fonte storica.

Nella TORA, Dio si rivela ai Suoi profeti, e dunque a l’umanità, in quanto DIO UNICO:  » Dio disse a Mosè: Io sono colui che sono  » Esodo 3:14 … ..  » l’Eterno » versetto 15 (L’Eterno è colui che non ha inizio né fine, che non è stato creato né generato). Egli è Dio invisibile. Da tutta l’eternità passata, presente e futura. EGLI E’  » Io sono l’Eterno il tuo Dio … .. Non avrai altri dèi di fronte a me. Non ti farai nessuna immagine ……… Non ti prostrare davanti a loro … « Esodo 20: 2 ss.

Dio si serve dei suoi profeti (messaggeri) per comunicare con gli uomini (profeta è chi parla nel nome di Colui che lo ha mandato, egli non parla della sua persona o delle sue convinzioni, lui non interpreta la volontà o i disegni di Dio, ma è il porta Parola [messaggero che parla], la voce di Dio, colui che trasmette il Suo messaggio).

Tutti i veri profeti, non hanno nulla tolto ne aggiunto al messaggio che Dio aveva loro affidato. Essi iniziano i loro discorsi con:  » Dio ha detto; Dio ha parlato; Così dice il Signore  » Quello che dicono è la Parola immutabile di Dio.

Dio disse a Mosè: “Va dunque, io sarò con la tua bocca, e t’insegnerò quello che dovrai dire” Esodo 4:12 Il profeta Balaam disse ai messaggeri di Balak, re di Moab:  »passate qui la notte e io vi darò la risposta, secondo quello che il Signore mi dirà » Numeri 22: 8;  »Io dirò le parole che Dio metterà nella mia bocca », dice Balaam a Balak Numeri 22: 38 Nella lettura Evangelica di tutta la Bibbia, Antico e Nuovo Testamento, Dio è UNO, e non c’è posto per l’adorazione delle immagini, delle statue, di preghiere da fare ai santi o a madonne che piangono. Né tantomeno per un pontefice, un capo, che lo rappresenti sulla terra com’è nei cattolici.

L’unità di Dio non esclude la distinzione tra le Persone Divine. DIO è UNO. Ci sono diversi nomi che dicono chi è Dio, ma nella TRINITA’ increata : Dio Padre, Dio Figlio (la Sua Parola) e (Dio in azione), lo Spirito Santo è affermato l’Essere Dio, l’essenza unica di Dio.

Il Figlio di Dio è il Verbo incarnato, increato (Non è stato creato né generato), EGLI è pre-esistente in Dio Padre in quanto PAROLA di DIO. Infatti Gesù poteva dire,  » Io e il Padre siamo UNO (una cosa sola)  » Giovanni 10:30 ‘’Chi ha visto me ha visto il Padre » Giovanni 14: 9  »Credetemi, io sono nel Padre, e il Padre è in me  » Giovanni 14: 11.

Gesù è la PAROLA CREATRICE di DIO (da Lui, per mezzo di LUI, tutto ciò che esiste è stato creato), IMMUTABILE ed ETERNA PAROLA di DIO (il Verbo eterno di Dio), che non è un SECONDO DIO e lo Spirito Santo di Dio non è un terzo DIO. Egli è UNO nelle tre persone che si manifestano agli uomini.

Da tutta l’eternità Dio crea e parla attraverso la Sua Parola. In un progetto di salvezza, secondo la Sua legge Levitica del diritto di riscatto contro la schiavitù e la cattiva gestione, Dio manda la Sua Parola sotto forma di Figlio, Gesù il CRISTO.

Dio si presenta all’umanità in quanto tenero amorevole Padre. E’ alla Sua divina Parola fatta carne, per mezzo di una vergine che fù incinta per la virtù dello Spirito Santo di Dio che diede un involucro umano alla Parola di Dio. Il Creatore nel Suo atto di amore, si fece Figlio. (….. affinché suo Figlio sia il primogenito di molti fratelli.) Romani 8: 26.

 »Nel principio era la Parola (il Verbo), e la Parola era con Dio, e la Parola era Dio. Essa era nel principio con Dio. » Vangelo di Giovanni 1: 1 e 2 (parla di Gesù Cristo, che è la Parola di Dio).

 »Ogni cosa (Tutto) è stata fatta per mezzo di lei, e senza di lei neppure una delle cose fatte è stata fatta. (Versetto 3) … E’ venuto in casa Sua (fra la sua gente, In forma umana), e i Suoi non l’hanno ricevuto; ma a tutti quelli che l’hanno ricevuto, ha dato il diritto di diventar figlioli di Dio, a quelli cioè che credono nel suo nome, i quali non sono nati da sangue, né da volontà di carne, né da volontà di uomo, ma son nati da Dio  » Giovanni 1: 12 e 13 Gesù il Cristo (la Parola NON creata, increata), è l’espressione della persona e del pensiero Divino, venuto sulla terra in forma umana.

Ma dobbiamo capire che la divinità di Colui che ha in mano SUA, tutto l’universo creato, non può essere confinata, rinchiusa all’interno di un corpo umano. Il Re Salomone ha detto che (i cieli ed i cieli dei cieli non possono contenerlo) 2 Cronache 2:6, Dunque, Gesù, figlio di Maria, è vero uomo, partorito da una donna. Formato nel grembo di Maria, in assenza di gamete maschile per volontà di Dio, opera dello Spirito Santo.

Gesù nella sua carne è perfettamente uomo, soggetto alle stesse tentazioni che noi, (poiché, in quanto egli stesso ha sofferto essendo tentato, può soccorrere quelli che sono tentati) Ebrei 2:18; fratello dell‘uomo, alla sua risurrezione, Gesù disse a Maria Maddalena e a l’altra Maria, “Andate ad annunziare ai miei fratelli che vadano in Galilea; la mi vedranno“. Matteo 28:10 I Suoi fratelli sono degli uomini e delle donne Suoi discepoli.

Sulla croce non è Dio che è morto, (assurdità) ma Gesù l’uomo, che ha dato se stesso in sacrificio, il figlio di Maria moglie di Giuseppe che non era il padre biologico di Gesù. Nella Sua sofferenza e il Suo sacrificio espiatorio Egli é l’Uomo, il solo, l’unico senza peccato, fratello dell’uomo, e quindi può compiere il RISCATTO degli uomini peccatori credenti.

Non pensare troppo a Gesù come solamente e pienamente Dio, Gesù é anche completamente UOMO. La grande bestemmia che l’umanità ha inventato (dogma della Chiesa cattolica romana) è che Maria (una creatura) possa essere la “Madre di Dio” (il Creatore).

Sulla croce non è Dio che è morto, ma l’Uomo Gesù.

Gesù, Lui stesso, si pone dei limiti quando Egli afferma che ci sono cose che solo il Padre conosce, come ad esempio: quello che riguarda il “ritorno del re sulla terra”, Gesù dice: “Ma quant’è a quel giorno ed a quell’ora nessuno lo sa, neppure gli angeli dei cieli, neppure il Figliolo, ma il Padre. solo  » Matteo 24:36.

Gesù nella preghiera che ha insegnato ai suoi discepoli Egli dice: ‘Padre NOSTRO che sei nei cieli!’ Matteo 6:9. Nel Getsemani, la sottomissione di Gesù Uomo è chiara:  » Padre mio, … .. non quello che io voglio, ma ciò che Tu vuoi ….. Che la tua volontà sia fatta  » Matteo 26: 39 e 42;

 

 

L’esprit de révélation : Le massacre des innocents 5 mars, 2016

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 17:47

le-massacre-des-innocents

Matthieu 2:13-18.  13 « Lorsqu’ils furent partis, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, et dit: Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Égypte, et restes-y jusqu’à ce que je te parle; car Hérode cherchera le petit enfant pour le faire périr.  14 Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère, et se retira en Égypte. 15 Il y resta jusqu’à la mort d’Hérode, afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: J’ai appelé mon fils hors d’Égypte. 16 Alors Hérode, voyant qu’il avait été joué par les mages, se mit dans une grande colère, et il envoya tuer tous les enfants de deux ans et au-dessous qui étaient à Bethlehem et dans tout son territoire, selon la date dont il s’était soigneusement enquis auprès des mages.  17 Alors s’accomplit ce qui avait été annoncé par Jérémie, le prophète: 18 On a entendu des cris à Rama, Des pleurs et de grandes lamentations: Rachel pleure ses enfants, Et n’a pas voulu être consolée, Parce qu’ils ne sont plus. »

Bien-aimés, puisse le Seigneur des seigneurs nous ouvrir l’esprit pour comprendre les écritures, car la lettre tue mais l’esprit vivifie. (2 Corinth 3:6)

Au temps d’Hérode, à la naissance de Jésus-Christ, beaucoup de foyers avaient des nouveaux nés ; mais seul le couple Joseph et Marie eurent la grâce de ne point connaître le massacre perpétré par le roi Hérode, cela parce que divinement averti par un ange du Seigneur v 13 Bien que Joseph et Marie avaient reçu dans leur la révélation de cet enfant, il leur faudra en plus avoir la révélation pour sauvegarder le petit enfant (en fuyant en Égypte).

Chers en Christ, ne vous contentez pas à faire de la publicité ou à crier ci – haut que vous avez reçu Jésus-Christ dans votre vie si aucun signe de vie de Jésus sur terre ne se manifeste en vous depuis votre compréhension des écritures. car il est écrit : Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même. 1 Jean 2, 6 et aussi : Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement. ( Hébreux 13 :8)

Joseph et Marie, ont reçu, la révélation dans leur vie à combien plus forte raison pourrions-nous marcher avec Christ sans l’Esprit de sagesse, d’intelligence, de conseil, de force, de connaissance et de crainte de l’Éternel? (Esaïe11 :2).

Que vous enseigne l’Esprit de vérité, recevez-vous-tu la révélation de sa part ? (Jean 16:12-15). Il n’est pas bon de primer nos pensées humaines et de croire avoir une inspiration sous la grâce de Dieu.

Joseph avec des pensées humaines aurait pu croire que le petit enfant, parce qu’il n’a pas encore accompli sa mission de sauver son peuple il ne devait pas quitter Bethlehem alors qu’il eut la révélation que Hérode cherchera à le tuer !

Ainsi, enfants de Dieu voudrions-nous pleurer et ne pas vouloir être consolé comme Rachel à Rama ?(Matthieu 2 :18)

Elle avait aussi eu un nouveau né à cette même époque, mais elle n’a eu la révélation. C’est dire que le Christ qui est le Dieu véritable, en tout lieu qu’il est invoqué ou qu’il soit prêché le doit par l’Esprit de vérité qui accomplit sa mission révélatrice.(Cfr. Matthieu 10 :20)

Constatez qu’il y avait deux camps, le camp de la révélation celui de Joseph et de Marie, et l’autre celui de Rachel… Dieu parle jusqu’à ce jour, cherchons sa face en nous confiant en la grâce qu’il nous a offerte par Jésus-Christ seul et unique sauveur. (Jean 10 :27).

Chrétien, prends-toi en charge, et conforme-toi à la sainte doctrine laquelle nous est annoncée dans l’évangile et référons-nous aux écritures saintes en observant aussi notre marche dans la vie chrétienne !

Devons avoir la même marche que et celles qui ont témoigné de Jésus-Christ dans les Actes des apôtres. Ou alors y a t’il, y a chez nous, des modifications ou du modernisme dans la foi (Matthieu 28 :20) et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Méditez-en car c’est trop profond ces paroles du Seigneur.

Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises !

Léon Modibo @Coproduit 2003 MPEMF-ACTES-(29)

Reproduction autorisée et encouragée pour l’évangélisation uniquement en citant la source                     http://mpemf.com

 

 

Il sacrificio di Gesù necessario per il riscatto secondo la Legge Levitica 27 février, 2016

Classé dans : Religione — Sentinelle Chrétienne @ 12:04

imagesCA0N0CMOL-Agneau

L’Agnello di Dio immolato, morto sulla croce

L’agnello che prende su di sé i peccati dell’umanità ricorda la Pasqua giudaica del popolo schiavo in Egitto dell’Esodo 12.

Perché, Ebrei 1:1-3 “Iddio, dopo aver in molte volte e in molte maniere parlato anticamente ai padri per mezzo de’ profeti, in questi ultimi giorni ha parlato a noi mediante il suo Figliolo. Che Egli ha costituito erede di tutte le cose, mediante il quale pure ha creato i mondi; il quale, essendo lo splendore della Sua gloria e l’impronta della sua essenza e sostenendo tutte le cose con la parola della sua potenza, quand’ebbe fatta la purificazione dei peccati, si pose a sedere alla destra della Maestà nei luoghi altissimi  ».

Dio si è fatto uomo per salvare, noi peccatori: “Compreso me (scrive S Paolo),  »difatti, tutti hanno peccato e sono privi della gloria di Dio” Romani 3:23  »Se diciamo che siamo senza peccato, facciamo di Lui un bugiardo e la Sua Parola non è in noi. » 1 Giovanni 1:10;

Credersi puro senza avere mai fatto del male, senza avere fatto qualche cosa contro la volontà di Dio è peccato.  » Come è scritto, Non c’è nessun giusto. Nemmeno uno solo. Nessuno è intelligente, nessuno cerca Dio; Tutti si sono allontanati, tutti sono pervertiti; Non c’è nessuno che faccia il bene, neppure uno  » Romani 3: 10-12

Il peccato ci separa da Dio per l’eternità!  » Perché se Dio non risparmiò gli angeli che hanno peccato, ma li inabissò confinandoli in antri tenebrosi per esservi custoditi per il giudizio  » 2 Pietro 2: 4. Versetto 9 “Il Signore sa trarre i pii dalla tentazione e riserbare gli ingiusti ad essere puniti nel giorno del giudizio”

Gesù disse a illustrare la sua incarnazione: Matteo 21:33.39 Nella Parabola dei vignaioli omicidi:

«[33] Ascoltate un’altra parabola: C’era un padrone che piantò una vigna e la circondò con una siepe, vi scavò un frantoio, vi costruì una torre, poi l’affidò a dei vignaioli e se ne andò. [34] Quando fu il tempo dei frutti, mandò i suoi servi da quei vignaioli a ritirare il raccolto. [35] Ma quei vignaioli presero i servi e uno lo bastonarono, l’altro lo uccisero, l’altro lo lapidarono. [36] Di nuovo mandò altri servi più numerosi dei primi, ma quelli si comportarono nello stesso modo. [37] Da ultimo mandò loro il proprio figlio dicendo: Avranno rispetto di mio figlio! [38] Ma quei vignaioli, visto il figlio, dissero tra sé: Costui è l’erede; venite, uccidiamolo, e avremo noi l’eredità. [39] E, presolo, lo cacciarono fuori della vigna e l’uccisero.»

« Il padrone è Dio, il Figlio è Gesù, la vite è la terra dove Dio ha messo gli uomini a dare i suoi frutti, i viticoltori sono uomini che non hanno ricevuto i profeti e la Parola di Dio in Cristo, e ucciso dei profeti e come il Figlio di Dio sulla croce.

L’umanità ribelle a Dio, l’uomo peccatore, non poteva essere riconciliato con Dio per sé, con le sue azioni, l’uomo non può redimere la sua anima peccatrice. Il riscatto di ogni uomo decaduto poteva essere possibile solo attraverso l’uomo Gesù, che non ha mai peccato, il fratello, il suo parente più prossimo, l’unico autorizzato al riscatto secondo la Legge Levitica.

Se non è per l’Uomo Gesù, che si è fatto nostro fratello, non c’è possibilità di riscatto secondo la legge levitica, che stipula un riscatto possibile solo s’è fatto da uno stretto parente, se così non fosse, sarebbe un atto ingiusto, gratuito di Dio.

È in questo che deve essere vista la necessità del dono di sé stesso di Gesù, che Uomo, può esercitare il suo diritto al riscatto dei suoi fratelli gli uomini, pagando non con dei soldi o dell’oro, ma con il Suo sangue purificatore versato sulla croce, la Sua vita donata in sacrificio espiatorio prendendo su di Lui tutti i peccati, dell’umanità.

Una condizione é posta all’uomo peccatore: con un atto di fede, è indispensabile l’accettazione della salvezza vicaria di Gesù. Liberamente, ogni uomo, ogni donna deve riconoscersi peccatore, credere e dire, in se stesso convinto:

Gesù è morto sulla croce a causa dei miei pescati e il suo sacrificio è valido presso Dio affinché io possa essere ripulito e rivestito di una veste bianca. Non è a causa di miei meriti che io potrei essere accettato da Dio, ma solo purificato dal sangue di Cristo, io posso essere ricevuto da Dio nel suo Regno celeste. Il cristianesimo è dunque la religione della redenzione, perché  » il salario del peccato è la morte,  » Romani 6:23 il perdono di Dio non poteva essere fatto gratuitamente. La sua giustizia richiede una punizione per la trasgressione, la giustizia non poteva cambiare in ingiustizia. Questo sarebbe un incentivo a fare il male, se alla fine tutto sarebbe stato perdonato a tutti, senza la necessità di condanna o di riscatto Levitico .

Il peccato è la trasgressione della legge di Dio, è qualsiasi disobbedienza alla volontà di Dio rivelata. Non ci sono “piccoli peccati” che non hanno bisogno del perdono di Dio. Il più grande comandamento di Dio è amore!

Vi è quindi un costo per il riscatto, e lo ha pagato con il Suo sacrificio l’Agnello di Dio, il sangue innocente versato da Gesù Cristo. Questo sacrificio NON costa nulla all’uomo che ha avuto un pentimento sincero, perché  »ma il dono gratuito di Dio è la vita eterna in Cristo Gesù, nostro Signore.  » Romani 6:23

La vita eterna con Dio e i suoi angeli è una certezza per il credente evangelico, non é un forse, ma un credo nella promessa della vita eterna con Dio, perché questa non si basa sui miei eventuali meriti, ma mi è stata data per grazia, nello stesso momento che ho accettato Gesù nella mia vita di peccatore.

Gesù è l’unico uomo nella storia del genere umano che è stato in grado di affermare che Egli è senza peccato, (Giovanni 8:4) “Chi di voi può convincermi di peccato? Se dico la verità, perché non mi credete? [47] Chi è da Dio ascolta le parole di Dio: per questo voi non le ascoltate, perché non siete da Dio» Questo ha detto Gesù. Cioè chi può veramente dire che io sono un pescatore?

Per far fronte anche con quello che lo stesso Giovanni scrive nella sua 1° Epistola 3: 5  »[5] «Questo è il messaggio che abbiamo udito da lui e che ora vi annunziamo: Dio è luce e in lui non ci sono tenebre

San Paolo spiega in 1 Corinzi 15: 45-50 “[45] il primo uomo, (Adamo), divenne un essere vivente, ma l’ultimo Adamo (Gesù uomo) divenne spirito datore di vita. [46] Non vi fu prima il corpo spirituale, ma quello animale, e poi lo spirituale. [47] Il primo uomo tratto dalla terra è di terra, il secondo uomo viene dal cielo. [48] Quale è l’uomo fatto di terra, così sono quelli di terra; ma quale il celeste, così anche i celesti. [49] E come abbiamo portato l’immagine dell’uomo di terra, così porteremo l’immagine dell’uomo celeste. [50] Questo vi dico, o fratelli: la carne e il sangue non possono ereditare il regno di Dio, né ciò che è corruttibile può ereditare l’incorruttibilità.»

1Corinzi 15: “22 Poiché, come tutti muoiono in Adamo, così anche in Cristo saran tutti vivificati; … 24 Quand’Egli avrà rimesso il regno nelle mani di Dio Padre …. 28 E quando ogni cosa Gli sarà sottoposta, allora anche il Figlio stesso sarà sottoposto a Colui che gli ha sottoposto ogni cosa, affinché Dio sia tutto in tutti.  » 1 Corinzi capitolo 15.

 

 

Maometto il Profeta dell’Islam 14 février, 2016

Classé dans : Islam — Sentinelle Chrétienne @ 18:26

Maometto, in aramaico Muhammad (il lodato) (nato alla Mecca verso l’anno 570 -. 632 Medina) profeta dell’Islam. Orfano dalla nascita, Muhammad è stato allevato da uno zio e molto presto fu messo alla pastorizia.

In seguito entrò al servizio di una ricca vedova, Khadija. Egli accompagna le sue carovane in Siria, Khadija prima lo associa ai suoi affari e poi lo sposò. Hanno avuto sette figli: Tre maschi che non hanno vissuto, e quattro figlie; la più giovane sposò Alì, cugino di Maometto, assicurando così la discendenza del Profeta. La Mecca, città carovaniera, era il luogo di un pellegrinaggio politeista, tuttavia, l’esistenza di una corrente monoteistica vi è attestata.

Maometto aveva preso l’abitudine di meditazioni solitarie in una grotta sul monte Hira; è li che per mezzo di sogni prima, e di visioni poi, qu’egli ha avuto, secondo la tradizione, attraverso l’Arcangelo Gabriele, (?), la rivelazione della missione che Dio lo investiva.

Il suo entourage ha ricevuto il suo messaggio e lo ha incoraggiato; I ricchi mercanti della Mecca hanno respinto una dottrina monoteista che rovinava i loro interessi; Gli umili formarono un gruppo di seguaci.

Nel 619, avendo perso due fedeli alleati, Khadija e suo zio Abu Talib, Maometto ha dovuto cercare rifugio fuori della Mecca, dove ormai si opponeva allo zio paterno Abu Lahab.

Dei contatti sono stati realizzati con le tribù della città di Yathrib, palmeto nel N-O della Mecca, che cercavano un mediatore. Maometto ed i suoi seguaci emigrarono lì nel 622. Questa emigrazione (hidjra, agira) è il punto di partenza dell’era musulmana e Yathrib fu rinominata Madinat al Nabi (la città del Profeta, Medina).

Muhammad a Medina organizza la comunità musulmana (umma), composta da due gruppi uguali di seguaci: Il Muhädjirün, emigranti della Mecca e gli Ansar, discepoli di Medina. Rianimando la fede monoteista d’Abramo (Ibrahim).

Muhammad dà radici puramente arabe a l’organizzazione culturale e liturgica (ch’egli precisa nel corso degli anni). Vittorie e sconfitte militari si alternarono contro gli abitanti della mecca, che conclusero un patto con Maometto (628) che consente il pellegrinaggio e che prevede una tregua di dieci anni.

Nel 630, i meccani avendo rotto la tregua, Maometto prende possesso di due città, distruggendo gli idoli, decretò un’amnistia generale e tornò a Medina. Gli ultimi avversari si sono radunati a lui intorno al 632, tutta l’Arabia era stata praticamente islamizzata. Muhammad fece il pellegrinaggio (dell‘addio) a La Mecca e ne codifica i riti (Hajj), al ritorno si ammalò e morì l’8 Giugno 632. Muhammad (il lodato) (Mecca verso 570. Medina 632).

Abù Bakr o Abù Bekr: (573 La Mecca – Medina 634), il suocero e successore di Maometto; apre nel 632 il regno dei primi quattro califfi arabi, innesca la conquista islamica e comincia (?) a riunire i frammenti sparsi oralmente del Corano. Omar o Umar (Ibn al-Khattab) (La Mecca, verso 583 – Medina 644), secondo califfo dell’Islam (634-644). diffonde l’Islam, conquistando la Mesopotamia (636), l’Egitto (640), e una parte della Persia (642). Fissò l’era dell’Egira (622).

Ali (ibn Abi Talib) (La Mecca verso il 600 – Kufa 661), quarto califfo musulmano, marito di Fatima, figlia del Profeta (622). Eletto Califfo nel 656 deposto da Mu’awiyya nel 659, fu assassinato nel 661. Gli sciiti lui attribuirono poteri semi divini, che gli sarebbero venuti da Maometto e dei quali hanno ereditato i due figli, Hasan e Husayn. L’Islam è apparso sei secoli dopo la venuta di Issa ibnoullah (Gesù figlio di Dio) Mohammed sarà un architetto di talento per costruire il Corano con materiali differenti !

 

 

LA TRINITE’ DU DIEU UNIQUE DANS LA BIBLE 28 janvier, 2016

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 12:21

Trinità1

Dieu, Sa Parole incarnée en Jésus Christ et Le Saint Esprit de Dieu chez les Catholiques et les Chrétiens Évangélique

Les Livres Sacrées de la Bible ils sont La Révélation du DIEU CREATEUR de l’univers, et NOTRE DIEU N’EST PAS LE DIEU DE LA CONFUSION, Toute Sa Révélation doit être acceptée tel qu’Elle est: Car il y a UNIFORMITE’ dans la DIVERSITE’ des moments existentiels des différents Prophètes qui ont écouté la Parole, et dans les moyens de révélation ou Dieu a parlé.

Dieu a Parlé. Ceux qui ont transmis le message verbale reçu, et ceux qui l‘ont écrit, ils l’ont fait dans l’uniformité.

De toute éternité Dieu a parlé aux hommes. Depuis 3000 ans, Dieu se révéla, dans les Livres: La TORA, LA BIBLE et LES EVANGILES qui sont la I° véritable source historique.

Dans la TORA, Dieu se révèle à ses prophètes, et donc à l’humanité, en tant que DIEU UNIQUE: ’’ Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis’’ Exode 3:14 ….. ’’ l’Éternel’’ verset 15 (l’Éternel, Est Celui qui n’a pas de commencement ni fin, qui n‘as pas été crée ni engendré),

Il est Dieu invisible. Di toute éternité: passée, présente et future, IL EST. ’’Je suis l’Éternel, ton Dieu, ….. Tu n’aura pas d’autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d’image ……… tu ne te prosterneras point devant elles … ’’Exode 20:2 et suivants.

Dieu se sert des prophètes pour communiquer avec les hommes, (Le prophète parle au nom de Celui qui l’a envoyé, il ne parle pas de sa personne ou de ses convictions. Il n’interprète pas la volonté ou les dessins de Dieu, mais il est le porte-parole de Dieu, celui qui transmet Son message).

Tous les véritables prophètes, n’ont rien enlevé ni ajouté au message que Dieu leurs a confié. Ils commencent leurs discours par: ’’ Dieu as dit; Dieu as parlé; Ainsi parle l’Éternel’’ Ce qu’ils disent est Parole immuable de Dieu. Dieu dit à Moïse ‘’Va donc, je serai avec ta bouche, et je t’enseignerai ce que tu auras à dire’’ Exode 4:12 Le Prophète Balaam dit aux messagers de Balak roi de Moab: ’’Passez ici la nuit, et je vous donnerai réponse, d’après ce que l’Éternel me dira’’ Nombre 22 : 8 ;’’Je dirai les paroles que Dieu mettra dans ma bouche’’ dit Balaam à Balak Nombres 22 : 38

Dans la lecture Évangélique de toute la Bible: Ancien et Nouveaux Testament, Dieu est UN, et Il n’y a pas de place pour l’adoration des images, des statues, des prières aux Saints. Ni pour un Pontife, d’un chef qui le rappresente comme chez les catholiques.

L’Unité de Dieu n’exclut pas la distinction entre les Personnes Divines. Dieu est UN. Il y a plusieurs noms, qui disent qui est Dieu, mais dans la Trinité Incréée: Dieu Le Père, Dieu Le Fils (Sa Parole) et Dieu en action, Le Sainte Esprit, est Affirmée l’ Être Dieu, l’Essence unique de Dieu.

Le Fils de Dieu Est le Verbe incarné, Incréé (Il n‘a pas été créé ni engendré), Il est préexistent en Dieu le Père en tant que PAROLE DE DIEU. Jésus a pu dire: ‘’Moi et le Père nous sommes UN’’ Jean 10:30 ‘’Celui qui m’à vu a vu le Père’’ Jean 14 : 9 ’’Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi’’ Jean 14 : 11

Jésus est La Parole de Dieu Créatrice (par Lui tous ce qui existe a été créé), IMMUABLE et Éternelle Parole de Dieu, qui N’EST PAS UN DEUXIEME DIEU et le Saint Esprit de Dieu N’EST PAS un troisième DIEU. IL EST UN dans les trois Personnes qui se manifestent aux hommes.

De toute éternité Dieu crée et parle, par Sa Parole. Dans un projet de salut, conformément à Sa loi du rachat lévitique, loi contre l’esclavage et la mauvaise gestion, Dieu envoie Sa Parole sous forme de Fils, JESUS le CHRIST.

Dieu se présente à l’humanité en tant que tendre Père. C’est à Sa Divine Parole faite chaire par le moyen d’une vierge qui fut enceinte par la vertu di S. Esprit de Dieu et qui donna un enveloppe humain à la Parole de Dieu. Le Créateur dans Son acte d’amour, se fait Fils. (……. Afin que son Fils soit le premier-né de beaucoup de frères) Épître aux Romains 8 : 26

’’Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu.’’ Évangile de Jean 1: 1 et 2 (parle de Jésus Christ) ’’Toute choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. (verset 3)… Elle est venue chez les siens, ……. (sous forme humaine)

à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu’’ Jean 1: 12 et 13 Jésus, le Christ, (la Parole Incréée), est l’expression de la Personne et de la Pensée Divine, venu sur la terre sous forme humaine.

Mais, il faut comprendre que la Déité de Celui qui a dans Sa main, tout l’univers créé, ne peut pas être renfermée dans un corps humain. Le roi Salomon dit que: (les cieux et les cieux des cieux ne peuvent le contenir) 2 Chroniques 2:6 , donque, Jésus, fils de Marie, Il est véritable homme, accouché par une femme. Formé dans le ventre de Marie en absence de gamète masculin, par la volonté de Dieu, œuvre du Sainte Esprit.

Jésus dans Sa chaire est parfaitement homme, soumis aux mêmes tentations que nous, (car, du fait qu’il a souffert lui-même et qu’il a été tenté, il peut secourir ceux qui sont tentés) Hébreux 2:18; Frère de l’homme, à Sa Résurrection, ‘’Jésus dit à Marie de Magdala et à l‘autre Marie: ’ allez dire à mes frères de se rendre en Galilée’ …. ) ses frères, sont des hommes et des femmes ses disciples, Mat.28:10.

Sur la croix ce n’est pas Dieu qui est mort, (absurdité) mais Jésus l’homme, qui s’est donné en sacrifice, le fils de Marie femme de Joseph qui n’était pas le père génétique de Jésus. Dans Sa souffrance et Son sacrifice expiatoire il est l’Homme, le seul sans pêchés, frère de l’homme, et de ce fait Il peut accomplir le rachat des hommes pêcheurs croyants.

Il ne faut pas trop penser à Jésus comme, seulement complètement Dieu, Jésus est aussi complètement homme. Le gros blasphème que l’humanité a inventé (par l’eglise catholique) c’est que Marie (une créature) puisse être la mère de Dieu (Le Créateur). Sur la croix ce n’est pas Dieu qui est mort, mais l’Homme Jésus.

Jésus lui-même met des limites quand il affirme qu’il y a des chose que seulement Le Père connais, exemple: Ce qui concerne le ‘ Retour du Roi sur la terre’ Jésus dit: ‘’ Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.’’ Matthieu 24:36.

Jésus dans la prière qu’Il a enseigné à ses disciples Il dit: ‘’Notre Père qui es aux cieux!’’ Matthieu 6:9.

Dans le Gethsémani, la soumission de Jésus homme est claire: ’’ Mon Père, ….. non pas ce que je veux, mais ce que tu veux, ….. Que ta volonté soit faite’’ Matthieu 26 : 39 et 42;

 

 

Pourquoi a été nécessaire le sacrifice de Jésus 15 janvier, 2016

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 13:12

Pourquoi a été nécessaire le sacrifice de Jésus

 

L’agneau de Dieu immolé, mort sur la croix

L’agneau qui prend sur Lui les pêchées de l’humanité rappelle la Pâque juive du peuple esclave en Égypte de Exode 12.

Parce que: ‘’après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières parlé à nos pères par les Prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils; Il l’a établi héritier de toute choses; par Lui Il a aussi créé l’univers. Le Fils est le reflet de sa gloire et l’empreinte de Sa Personne, et Il soutient toutes choses par Sa Parole puissante’’Hébreux 1:1-3 Dieu s’est fait homme Pour sauver, nous les pêcheurs: Dont moi qui écrit, je suis le premier, ’’Car tous ont pêché et sont privés de la gloire de Dieu’’ Rom. 3:23 ‘’Si nous disons que nous n’avons pas pêché, nous le faisons menteur, et Sa Parole n’est point en nous.’’ 1 Jean 1:10;

Se croire pur sans avoir jamais fait du mal, sans avoir fait quelques chose contraire à la volonté de Dieu, est pêché.

‘’Selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste. Pas même un seul. Nul n’est intelligent, Nul ne cherche Dieu; Tous sont égarés, tous sont pervertis; Il n’en est aucun qui face le bien, Pas même un seul’’ Romains 3 : 10 à 12 Le pêché nous sépare de Dieu pour l’éternité! ‘’Car si Dieu n’a pas épargné les anges qui ont pêché, mais s’Il les a précipité dans les abîmes de ténèbres et les réserver pour le jugement …’’ 2 Pierre 2:4

Jésus, pour illustrer Son incarnation dit: Matthieu 21 «33 Écoutez une autre parabole. Il y avait un homme, maître de maison, qui planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, y creusa un pressoir, et bâtit une tour; puis il l’afferma à des vignerons, et quitta le pays.

34) Lorsque le temps de la récolte fut arrivé, il envoya ses serviteurs vers les vignerons, pour recevoir le produit de sa vigne. 35) Les vignerons, s’étant saisis de ses serviteurs, battirent l’un, tuèrent l’autre, et lapidèrent le troisième.

36) Il envoya encore d’autres serviteurs, en plus grand nombre que les premiers; et les vignerons les traitèrent de la même manière. 37) Enfin, il envoya vers eux son fils, en disant : Ils auront du respect pour mon fils.

38) Mais, quand les vignerons virent le fils, ils dirent entre eux : Voici l’héritier ; venez, tuons-le, et emparons-nous de son héritage. 39) Et ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne, et le tuèrent.» Le maître est Dieu,le Fils est Jésus, la vigne c’est la terre ou Dieu a mis les hommes pour porter des fruits, les vignerons ce sont les hommes qui n’ont pas reçu les prophètes ni la Parole de Dieu en Christ, et qui ont tué certaines Prophètes et aussi, le Fils de Dieu sur la croix .

L’humanité rebelle à Dieu, l’homme pêcheur, ne pouvais pas se réconcilier avec Dieu par soi même, par ses actions, personne peut racheter son âme pécheresse.

Le rachat de tout homme déchu, ne pouvait être possible que par l’Homme Jésus, qui n’as jamais pêché, le frère, son plus proche parent, le seul habilité aux rachat. Si ce n’est pas par l’Homme Jésus, il ni a pas de rachat selon la loi Lévitique, ce serais un acte injuste, gratuit de Dieu.

C’est en cela qui doit être vue la nécessité du don de soi même de Jésus, qui Homme, peut faire valoir son droit au rachat de ses frères les hommes, en payant non pas avec de l’argent ou de l’or, mais avec Son sang qui est purificateur versé à la croix, Sa vie donnée en sacrifice expiatoire,prenant sur Lui tout les pêché de l‘humanité.

Une seule condition est posée à l’homme pêcheur: Par un acte de fois, il est indispensable l’acceptation du salut vicaire de Jésus. En toute liberté, chaque homme, chaque femme doit se reconnaître pécheur, croire et se dire: Jésus est mort sur la croix à cause de mes pêchées et Son sacrifice est valable au prés de Dieu pour que je soit blanchi. Ce n’est pas par mes mérites que je pourrais être accepté par Dieu, mais purifié par le sang de Christ, je peut être reçu, par Dieu dans Son Royaume Céleste.

Le Christianisme est donc la religion de la rédemption, car: ‘’ le salaire du péché c’est la mort;’’Romains 6:23 le pardon de Dieu ne pouvait pas se faire à titre gratuit.

Sa justice nécessite la punition à la transgression, La justice ne pouvais pas se changer en injustice. Ce serais une incitation à faire le mal, si à la fin, tout serais pardonné à tous, sans nécessite de condamne ou de rachat Levitique.

Le péché, est la transgression de la loi de Dieu, toute désobéissance à la volonté révélée de Dieu. Il ni a pas de petit pêchés qui n’ont pas besoin du pardon de Dieu. Le plus grand commandement de Dieu c’est l’amour!

Il y a donc un coût pour le rachat, c’est le sacrifice de l‘agneau de Dieu, le sang innocent versé par Jésus-Christ. Ce sacrifice ne coûte rien à l’homme qui a eu un repentir sincère, ’’mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.’’ Romains 6:23

La vie éternelle avec Dieu et ses anges c’est une certitude pour le croyant évangélique, ce n’ai pas un peut-être, mais un je crois à la promesse de la vie éternelle avec Dieu parce que, elle n’est pas fondée sur mes éventuelles mérites, mais elle m’a été donnée par grâce au moment même que j’ai accepté Jésus dans ma vie de pécheur.

Jésus est le seul homme qui de toute l’histoire de l’humanité a pu affirmer qu’Il n’a jamais pêché: ’’Qui de vous me convaincra de pêché ?’’ dit Jésus. (Jean 8:46) Cet à dire: qui peut en vérité dire que je suis pêcheur?

A confronter aussi avec ce qui écrit le même Jean dans la 1° Épître 3:5 ’’Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché’’ . ’’Christ est ressuscité … puisque la mort est venue par un homme, (Adam) c’est aussi par un homme (Jésus homme) qu’est venue la résurrection des morts. ……

«Le premier homme , Adam, devint une âme vivante, le dernier Adam (Jésus), est devenu un Esprit vivifiant: …. Le premier homme tiré de la terre est terrestre; le seconde homme est céleste » 1 Corinthiens 15: 45 – 50

Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ.… Il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, …. Et lorsque toute choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toute choses, afin que Dieu soit tout en tous.’’ 1 Corinthiens chapitre 15:20 à 28

 

1...7891011...121
 
 

koki |
EGLISE DE DIEU Agapè Intern... |
UNION DES EVANGELISTES INTE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | bornagain
| وَلْ...
| articles religieux