SENTINELLE CHRETIENNE

Bienvenue sur mon blog: Homme 76 ans Retraité, Chrétien Évangélique, poète et écrivain publie sur blogs, n’aime pas la polémique ni la vulgarité, aime beaucoup les bonnes fructueuses échanges d’opinions. J’ai besoin de vos commentaires d’encouragement.

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 5 décembre 2017

Gerusalemme e le 3 religioni 5 décembre, 2017

Classé dans : Religione — Sentinelle Chrétienne @ 19:32

 

imagescacvzf4l.jpg

 Perchè era importante Gerusalemme alle 3 religioni: ai Cristiani, agli Ebrei, ed ai Musulmani (nel periodo delle Crociate) ?

In realtà, Gerusalemme non era così importante per i musulmani come lo fu dopo le Crociate. I musulmani erano divisi, tra gli omayyadi d’Egitto, signori di damasco e califfi di Bagdad. La conquista di Gerusalemme spinse i signori di Damasco, più interessati, ad intervenire. Il loro scopo era quello di servirsi della riconquista di Gerusalemme per proclamarsi califfi e guide dell’Islam.

Fino ad allora, i signori musulmani erano solo dei malik, dei re. Fu proprio la Crociata e un signore pronto a tutto, a dare l’accento religioso della Crociata.La guerra santa era un modo per descrivere lo zelo spirituale del fedele; con Saladino divenne la lotta contro i Frang, i Franchi, come erano chiamati gli occidentali.

Gerusalemme per i cristiani è luogo di pellegrinaggio ai luoghi santi. In fondo, le Crociate sono nate perché i musulmani incominciarono, a detta dei cristiani, a vessare i pellegrini. Per gli islamici Gerusalemme era santa perché di là il profeta Maometto salì al cielo in una sua visione. Ma il loro pellegrinaggio santo è sempre e solo stato alla Mecca. Per gli ebrei, vi erano i resti del tempio di Salomone, in cui vi era stata la presenza di Dio. Quindi luogo più santo della terra… Alla fine fu solo una grande avventura per persone disposte a cambiare vita e migliorarla, di persone sinceramente devote, di commercianti…

Molti dimenticano che anche gli abitanti di quelle terre conobbero un periodo di ricchezza per gli enormi ricavi commerciali. La riconquista di Saladino lasciò le aree costiere ai crociati, perché dei loro commerci non potevano farne a meno. Per capire la situazione, basta sapere che Al-Kamil, uno tra i successori di Saladino, offrì Gerusalemme a Federico II senza combattere… Solo l’avvento di una forte dinastia intransigente e poco interessata all’area, gli ottomani, eliminò la presenza dei cristiani nell’area. E con questo iniziò una forte decadenza per quell’area, che divenne periferica.

Quindi, al di là delle religioni, le relazioni commerciali e la cultura occidentale non poté non generare benessere nell’area, sebbene le guerre contribuissero alla morte di tanti innocenti. Anche oggi, questa considerazione dovrebbe far riflettere i politici di quell’area, perché dall’accentuzione delle differenza religiose, non se ne ricava nulla di buono, se non una apparente e monolitica leadership politica.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 5 décembre 2017

LA NUIT DE NOEL

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 11:54

untitledBig2

La nuit avant Noël
C’était la nuit de Noël, un peu avant minuit, A l’heure où tout est calme, même les souris. On avait pendu nos bas devant la cheminée, Pour que le Père Noël les trouve dès son arrivée. Blottis bien au chaud dans leurs petits lits, Les enfants sages s’étaient déjà endormis. Maman et moi, dans nos reves abandonnés Je n’en crus pas mes yeux quand apparut au loin,

Un traîneau et huit rennes pas plus gros que le poing, Dirigés par un petit personnage enjoué : C’était le Père Noël je le savais. Ses coursiers volaient comme s’ils avaient des ailes. Et lui chantait, afin de les encourager :  » Allez Tornade !, Allez Danseur ! Allez , Furie et Fringuant ! En avant Comète et Cupidon ! Allez Eclair et Tonnerre ! Tout droit vers ce porche, tout droit vers ce mur !

Au galop au galop mes amis ! au triple galop !  » Pareils aux feuilles mortes, emportées par le vent Qui montent vers le ciel pour franchir les obstacles , Les coursiers s’envolèrent, jusqu’au dessus de ma tête, Avec le traîneau, les jouets et même le Père Noël. Peu après j’entendis résonner sur le toit Le piétinement fougueux de leurs petits sabots. Une fois la fenêtre refermée, je me retournais,

Juste quand le Père Noël sortait de la cheminée. Son habit de fourrure, ses bottes et son bonnet, Etaient un peu salis par la cendre et la suie. Jeté sur son épaule, un sac plein de jouets, Lui donnait l’air d’un bien curieux marchand. Il avait des joues roses, des fossettes charmantes, Un nez comme une cerise et des yeux pétillants, Une petite bouche qui souriait tout le temps,

Et une très grande barbe d’un blanc immaculé. De sa pipe allumée coincée entre ses dents, Montaient en tourbillons des volutes de fumée. Il avait le visage épanoui, et son ventre tout rond Sautait quand il riait, comme un petit ballon. Il était si dodu, si joufflu, cet espiègle lutin, Que je me mis malgré moi à rire derrière ma main. Mais d’un clin d’oeil et d’un signe de la tête,

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 5 décembre 2017

Joyeux Noël

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 11:32

albero1

Le feu danse dans la cheminée
Dehors on tremble de froid
Nuit de Noêl
Le sapin parfumé
Partout tu fais naître la joie
Et au réveillon
Pour les amoureux sous le gui
Les baisers seront permis

Les enfants, le coeur vibrant d’espoir
Ont peine à s’endormir ce soir
Le Père Noël s’est mis en route
Sur son traînea chargé de jouets et de cadeaux
Et les petits le guettent et ils écoutent
La ronde folle des rennes dans le ciel
Et moi pour vous je fais ce simple voeu
Qu’on échange depuis l’enfant-Dieu

Jeunes et moins jeunes
Soyez tous très heureux
Joyeux joyeux Noël
Jeunes et moins jeunes
Soyez tous très heureux
Joyeux joyeux Noël
Joyeux joyeux Noël
Joyeux joyeux Noël

 

 
 

koki |
EGLISE DE DIEU Agapè Intern... |
UNION DES EVANGELISTES INTE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | bornagain
| وَلْ...
| articles religieux