SENTINELLE CHRETIENNE

Bienvenue sur mon blog: Homme 76 ans Retraité, Chrétien Évangélique, poète et écrivain publie sur blogs, n’aime pas la polémique ni la vulgarité, aime beaucoup les bonnes fructueuses échanges d’opinions. J’ai besoin de vos commentaires d’encouragement.

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 18 janvier 2017

Le bonheur d’être enfant de Dieu et d’être pardonné 18 janvier, 2017

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 18:05

JesusT'aime

Le bonheur d’être enfant de Dieu:

« De sa propre volonté, il nous a engendrés par la parole de la vérité, pour que nous soyons une sorte de prémices de ses créatures » (Jacques 1. 18)

« Vous êtes de lui dans le Christ Jésus, qui nous a été fait sagesse de la part de Dieu, et justice, et sainteté, et rédemption » (1 Corinthiens 1. 30)

Pour nous enfants de Dieu, notre relation avec Dieu notre Père Céleste est totalement rétablie, et elle l’est pour toujours. Elle découle de la position où Il nous a placés : nous sommes ses enfants. Nous avons à agir comme des enfants de Dieu et Dieu, étant notre Père Céleste, s’occupe de nous. Il est clair que nous ne sommes pas encore glorifiés, mais “nous attendons le Seigneur Jésus Christ comme Sauveur, qui transformera notre corps d’abaissement en la conformité du corps de sa gloire” (Philippiens 3. 20, 21). “Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; nous savons que, quand il sera manifesté, nous lui serons semblables, car nous le verrons comme il est. Et quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui est pur” (1 Jean 3. 2, 3). Cette espérance maintient notre cœur tourné vers Christ, là où il est dans la gloire. Fixer notre regard sur lui là-haut, avec l’espérance d’être bientôt comme lui, a pour effet de nous purifier déjà maintenant.

Comment pouvons-nous avoir une espérance aussi merveilleuse que celle-ci : être semblables à Christ ? Uniquement parce que Jésus le Fils de Dieu, dans sa grâce, a été “fait péché pour nous, afin que nous devenions justice de Dieu en lui” (2 Corinthiens 5. 21). Là, sur la croix, Jésus porta nos péchés ; Il a été abandonné de Dieu et a subi le châtiment de tous nos péchés (l’horrible Colère de Dieu contre nos péchés). Dès le moment où nous croyons réellement en Jésus et en ce qu’il a accompli pour nous, nous sommes sauvés, justifié devant Lui et nous avons la Vie Éternelle. Il n’y a rien dont son Amour infini pourrait nous priver après un tel sacrifice de Lui-même.

En Jésus, nous appelons Dieu notre Père ; et Dieu nous appelle ses chers enfants. De sa Grâce qui se renouvelle chaque jour, Dieu prend soin de nous. Jamais rien ne nous privera de son Amour que rien n’altère. Rien, dans le ciel ni sur la terre, ne nous séparera de Dieu.

Le bonheur d’être pardonné :

À nous tous qui sommes enfants de Dieu, Dieu nous a pardonnés et nous a sauvés du Jugement éternel, de l’Enfer. Nous sommes enfants de Dieu, et à chaque fois que nous commettons un péché, nous faisons de la peine à Dieu notre Père, mais nous ne cessons jamais d’être ses enfants. Quand on est un enfant de Dieu, on l’est pour toujours. Nous avons reçu la vie de Dieu “par la grâce, par le moyen de la foi, et… c’est le don de Dieu” (Éphésiens 2. 8). Dieu ne reniera jamais ses enfants. Nous sommes sauvés par la foi en Jésus, et Dieu veut que nous montrions par notre conduite que nous sommes ses enfants.

Rien ne peut détruire le parfait pardon que Dieu nous a accordé en son Fils Jésus qui a accompli une fois pour toutes l’expiation de nos péchés sur la croix. Jésus a obtenu pour nous une rédemption éternelle. Il nous a rachetés au prix de sa vie. Nous sommes à Lui, et en sécurité dans la main de Dieu notre Père et dans la sienne (Jean 10. 28, 29). Personne ne peut nous arracher de sa main; et personne ne peut échapper entre les mains de Dieu le Père et de son Fils Jésus-Christ. Et même si un enfant de Dieu s’égare et fait “n’importe quoi”, la main puissante de Dieu la trouvera et la ramènera !

« Si tu prends garde aux iniquités, Seigneur, qui subsistera ? Mais il y a pardon auprès de toi, afin qu’on te craigne » (Psaume 130. 3, 4).

Et vous chers lecteurs et lectrices, savez-vous que chaque être humain dans ce monde rendra un jour compte de sa vie à Dieu ? Pourtant, beaucoup de personnes dans ce monde ne ne se soucient jamais de Dieu, et ne vivent que pour leurs plaisirs. Ils commettent de nombreux actes coupables devant leur prochain et évidemment devant le seul Dieu trois fois Saint. Pourtant, leur conscience les accuse et ils essaient de trouver des excuses.
Sachons que nous ne pouvons pas nous cacher de Dieu qui voit tout et qui connaît tout… Rien ne lui est caché, ni nos pensées les plus secrètes.
par nos péchés, nous sommes coupables devant Dieu. Cependant, Dieu n’est pas seulement un juste Juge, il est aussi “Amour”. Dieu nous aime personnellement. Nous l’avons souvent outragé et offensé, mais Il nous aime quand même et veut tout nous pardonner. C’est incompréhensible et en même temps merveilleux.
Dieu a un Amour tellement fort pour nous qu’Il a envoyé son Fils Jésus sur la terre pour témoigner de sa grâce et de sa vérité. Mais en même temps, Dieu est Saint. Il ne peut passer par-dessus le mal sans le punir.

Alors pour que Dieu puisse nous pardonner de tous nos péchés et nous réconcilier avec Lui, Il nous envoya son Fils Jésus qui vint dans ce monde et se donna en sacrifice pour nous péchés. Sur la croix où Il était crucifié, Jésus a demandé à Dieu son Père de pardonner à ses bourreaux. Pendant trois heures, Il a été abandonné par Dieu, Il est mort à notre place. Ainsi, Jésus a subi pour nous le Jugement que nous méritons, Jésus l’a subi pour nous. Reconnaissons que sans le pardon de nos péchés qui ne se trouve qu’en Jésus, nous sommes perdus dans nos péchés. Acceptons sa grâce et recevons dans notre vie le seul vrai Dieu. Dieu ne repousse personne. Dès maintenant vous pouvez avoir la paix avec Dieu, et la joie en Jésus Christ !

 

 
 

koki |
EGLISE DE DIEU Agapè Intern... |
UNION DES EVANGELISTES INTE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | bornagain
| وَلْ...
| articles religieux