SENTINELLE CHRETIENNE

Bienvenue sur mon blog: Homme 76 ans Retraité, Chrétien Évangélique, poète et écrivain publie sur blogs, n’aime pas la polémique ni la vulgarité, aime beaucoup les bonnes fructueuses échanges d’opinions. J’ai besoin de vos commentaires d’encouragement.

 

I PRIMI MARTIRI CRISTIANI 19 mars, 2012

Classé dans : Religione — Sentinelle Chrétienne @ 21:57

I PRIMI MARTIRI CRISTIANI dans Religione imagesmartiri

L’odierna celebrazione introdotta dal nuovo calendario romano universale si riferisce ai protomartiri della Chiesa di Roma, vittime della persecuzione di Nerone in segu o all’incendio di Roma, avvenuto il 19 luglio del 64. Perché Nerone perseguitò i cristiani? Ce lo dice Cornelio Tacito nel XV libro degli Annales: « Siccome circolavano voci che l’incendio di Roma fosse stato doloso, Nerone presentò come colpevoli, punendoli con pene ricercatissime, coloro che, odiati per le loro abominazioni, erano chiamati dal volgo cristiani ».


Ai tempi di Nerone, a Roma, accanto alla comunità ebraica, viveva quella esigua e pacifica dei cristiani. Su questi, poco conosciuti, circolavano voci calunniose. Nerone scaricò su di loro, condannandoli ad efferati supplizi, le accuse a lui rivolte. Del resto le idee professate dai cristiani erano di aperta sfida agli dei pagani gelosi e vendicativi… « I pagani – ricorderà più tardi Tertulliano – attribuiscono ai cristiani ogni pubblica calamità, ogni flagello. Se le acque del Tevere escono dagli argini e invadono la città, se al contrario il Nilo non rigonfia e non inonda i campi, se vi è siccità, carestia, peste, terremoto, è tutta colpa dei cristiani, che disprezzano gli dei, e da tutte le parti si grida: i cristiani ai leoni! ».
Nerone ebbe la responsabilità di aver dato il via all’assurda ostilità del popolo romano, peraltro molto tollerante in materia religiosa, nei confronti dei cristiani: la ferocia con la quale colpì i presunti incendiari non trova neppure la giustificazione del supremo interesse dell’impero.

Episodi orrendi come quello delle fiaccole umane, cosparse di pece e fatte ardere nei giardini del colle Oppio, o come quello di donne e bambini vestiti con pelle di animali e lasciati in balia delle bestie feroci nel circo, furono tali da destare un senso di pietà e di orrore nello stesso popolo romano. « Allora – scrive ancora Tacito – si manifestò un sentimento di pietà, pur trattandosi di gente meritevole dei più esemplari castighi, perché si vedeva che erano eliminati non per il bene pubblico, ma per soddisfare la crudeltà di un individuo », Nerone. La persecuzione non si arrestò a quella fatale estate del 64, ma si prolungò fino al 67.


Tra i martiri più illustri vi furono il principe degli apostoli, crocifisso nel circo neroniano, dove sorge la basilica di S. Pietro, e l’apostolo dei gentili, S. Paolo, decapitato alle Acque Salvie e sepolto lungo la via Ostiense. Dopo la festività congiunta dei due apostoli, il nuovo calendario vuole appunto celebrare la memoria dei numerosi martiri che non poterono avere un posto peculiare nella liturgia.


Autore:
Piero Bargellini

 

 

Il perdonare è di Dio? 15 mars, 2012

Classé dans : Religione — Sentinelle Chrétienne @ 18:13

                                                 Il perdonare è di Dio? dans Religione valle05_jpg_2006101920375_valle05-300x211

Il rancore è un sentimento distruttivo e ci rende ciechi, è come il cancro nel fisico umano è davvero il cancro dell’anima, e il risentimento è una malattia mentale che si autoalimenta fino ad eliminare dalla persona ogni espressione d’amore e qualsiasi sano sentimento, sono seme dell’inferno piantata nei cuori di quelli che hanno allontanato da Dio…
Per questi motivi urge trovare il tempo per farci un attento esame di coscienza e riflettere:
Cosa ci manca per perdonare?
Cosa ci impedisce di avanzare?
Siamo veramente pronti per cominciare una nuova vita, riparando i nostri errori e rinnovando il nostro spirito?
Solo Dio ci da la capacità di perdonare, da Lui possiamo imparare e ricevere il perdono che restituisce la pace ai nostri cuori.

« Se vuoi perdonare, se lo desideri, e non lo riesci, chiedi aiuto a Dio … Perdonami Signore per tutte le mie debolezze, ed aiutami a perdonare tutti coloro che mi hanno offeso, Dio ti prego nel nome del tuo figlio Gesù! « 
Ricordati che:  » Se non perdono non posso essere perdonato! » L’uomo raccoglie ciò che semina – Chi semina vento, raccoglie tempesta!
Sono certo che prima o poi tutto ciò che abbiamo fatto torni indietro! Sia nel bene che nel male!

Che cosa stai seminando????
Quando a migliaia muoiono a causa di guerre e di egoismi, alluvioni, terremoti, molti accusano Dio.
Eppure Dio ha dato queste chiare istruzioni:
«Se osservate i miei comandamenti…Io vi colmerò di beni e di pace…
Ma se non avrai cura di mettere in pratica i miei comandamenti… Avverrà che tutte queste maledizioni verranno su te» (Deuteronomio 28). Ma quanti imparano ed osservano i comandamenti di Dio? (Esodo 20)

Molti, per sostenere il loro ateismo, incolpano Dio di tanti mali che, invece, hanno per colpevoli solo gli uomini. .. Quelli che dicono così, vogliono apparire immuni di colpa pur non obbedendo a Dio. Dio ha mandato il Suo Figlio Gesù Cristo nel mondo per prendere su di se la nostra colpa e morire per noi sulla croce. Ora chi crede in Lui non sarà condannato ma ha la vita eterna. (Giovanni 3,16:)
Dio ha tanto amato il mondo da donare il suo unico Figlio, perché chiunque crede in lui non perisca, ma abbia la vita eterna. (Giovanni 3, 16)

Gesù, sulla croce, ha pagato il prezzo della salvezza di tutto il genere umano che, per essere salvato, tocchi al peccatore, nel suo “libero arbitrio” di accettare o di respingere l’offerta di grazia fatta nell’Evangelo in Cristo. Gli altri popoli erano idolatri e politeisti …
Abramo è nostro padre nella fede perché ha cercato nella sua vita di obbedire a Dio (Egli credeva in Dio e nella sue promesse (La fede è credere con assoluta convinzione)

« Per la fede Abramo, chiamato, obbedì, per andare verso un paese che egli stava per ricevere in proprietà, e uscì senza sapere dove andava. Per la fede trasmigrò verso la terra della promessa, come verso una terra d’altri, e abitò in tende » (Ebrei 11,8-9) Abramo il padre del popolo ebraico ( Abramo – Davide – Salomone – Giacobbe – Giuseppe – Gesù)

Nella bibbia è scritto che Gesù è il mediatore tra Dio e gli uomini (Timoteo 2.5) Gesù disse ai suoi discepoli: “Chi avrà creduto e sarà stato battezzato sarà salvato” (Marco 16:16). “Voi tutti che siete stati battezzati in  Cristo vi siete rivestiti di Cristo” (Galati 3:27). L’uomo è ribelle di natura, e per noi è così difficile rispettare le leggi di Dio.

Che Dio ti benedica e ti illumini la mente

 

 

Q/R Yahoo sur Matthieu 6 : 33 et 34 13 mars, 2012

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 21:44

Q/R Yahoo sur Matthieu 6 : 33 et 34 dans religion CACGT8N9CALTH8M0CAIDMNCOCA9TR8RXCA164S5HCAOXRWM2CAROWKPMCA4

Question de: Gen

Que veut dire chercher d’abord le Royaume de Dieu et sa justice? (Matthieu 6:33, 34) 33 “ Continuez donc à chercher d’abord le royaume et sa justice, et toutes ces [autres] choses vous seront ajoutées. 34 Donc, ne vous inquiétez jamais du lendemain, car le    lendemain aura ses propres inquiétudes. À chaque jour suffit son mal.

N’est ce pas par les lois et règlement qu’un pays ou un individu peut réussir sa vie? N’est ce pas la théorie qui met en valeur la pratique? Apprendre ce    que nous enseigne le royaume et le mettre en pratique est la chose primordiale

Quand Dieu promet de nous donner les autres choses il le fait a coup sur , en fait c’est a nous d’avoir foi , de croire ce qu’il dit
Qu’en pensez vous ?

Réponse de:  Fidèle

La justice du royaume de Dieu n’est pas celles des hommes, elle-même fondée sur l’injustice, l’amour de l’argent et l’exploitation de l’homme par    l’homme.

Réponse de: enfanten…

C’est d’abord se rendre compte que Dieu n’a rien à voir avec ce monde qu’on nous impose. Ensuite c’est apprendre à le connaître pour ne pas l’associer à ce    monde. C’est aussi apprendre à connaître Sa Volonté réelle pour nous et c’est vivre dans l’attente qu’Il accomplissent toutes Ses promesse, tout en mettant en pratique ceci : Aime Dieu de tout    ton coeur, de toute ta force et ton prochain comme toi même. (Matthieu 22 : 37)

Réponse de: Salvocom

Ce que Jésus as voulu nous dire c’est de savoir distinguer quelle est la priorité absolue pour le croyant. Nous les hommes nous avons comme priorité le    bien-être dans la richesse et dans la santé (forme physique), Dieu conseille aux hommes de se préoccuper en priorité de la recherche d’une bonne spiritualité vis à vis de Dieu et de toutes    les choses qui le concernent sans interdire une meilleur vie terraine en promettant même de y pourvoir LUI même comme un pére le fait pour ses enfants.

 Réponse de: Babila

 Quelle influence Jésus Christ a-t-il sur vous ?

 COMPTE tenu de ce que montrait l’article précédent, pourrait-on avoir le moindre doute que les enseignements de Jésus aient eu un impact universel ? La    question que chacun doit toutefois se poser est celle-ci : “Quelle influence les enseignements de Jésus ont-ils sur moi ? ”

Les enseignements de Jésus portaient sur des sujets très variés. Les leçons précieuses qu’ils contiennent peuvent concerner tous les aspects de notre vie.    Examinons ce que Jésus a enseigné sur la manière de se fixer des priorités dans la vie, d’entretenir une amitié avec Dieu, d’établir de bonnes relations avec autrui, de résoudre les problèmes et    de s’abstenir de la violence.

Fixez-vous des priorités dans la vie

Notre monde trépidant réclame tellement de notre temps et de notre énergie que, bien souvent, il laisse peu de place aux questions spirituelles. Citons le cas de ce jeune homme d’une    vingtaine d’années que nous appellerons Joey. Joey aime les conversations axées sur les questions spirituelles, et il apprécie grandement ce qu’il apprend grâce à elles. Il déplore néanmoins : “    Je n’ai pas le temps de m’y consacrer continuellement.

Je travaille six jours sur sept. Le dimanche est mon seul jour de repos, et une fois que j’ai fait tout ce que j’ai à faire, je suis trop fatigué. ” Si vous    êtes dans une situation similaire, ce que Jésus a enseigné dans son Sermon sur la montagne peut vous être utile.

Jésus a conseillé à la foule qui s’était rassemblée pour l’entendre : “ Cessez de vous inquiéter au sujet de vos âmes, quant à ce que vous mangerez ou à ce    que vous boirez, ou au sujet de votre corps, quant à ce que vous mettrez. L’âme ne signifie-t-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement? Observez attentivement les oiseaux    du ciel, parce qu’ils ne sèment, ni ne moissonnent, ni ne ramassent dans des magasins ; pourtant, votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas plus qu’eux ? [...] Ne vous inquiétez donc    jamais, disant : ‘ Qu’allons-nous manger ? ’ ou : ‘ Qu’allons-nous boire ? ’ ou : ‘ Qu’allons-nous mettre ? ’ Ce sont là, en effet, toutes les choses que les nations recherchent avidement. Car    votre Père céleste sait que vous avez besoin de toutes ces choses. Continuez donc à chercher d’abord le royaume et sa justice, et toutes ces autres choses vous seront ajoutées. ” (Matthieu    6:25-33). Quelle est la leçon à tirer de ces paroles ?

Jésus ne sous-entendait pas que nous devrions négliger nos besoins physiques ainsi que ceux de notre famille. “ Si quelqu’un ne pourvoit pas aux besoins des    siens, et surtout de ceux qui sont des membres de sa maisonnée, dit la Bible, il a renié la foi et il est pire qu’une personne sans foi. ” (1 Timothée 5:8). Cependant, Jésus a promis que si nous    nous fixons les bonnes priorités, en privilégiant les questions spirituelles, Dieu veillera à ce que nos autres besoins soient comblés. La leçon porte ici sur l’importance de se fixer des    priorités. L’obéissance à ce conseil mène au bonheur, car “ heureux [sont] ceux qui sont conscients de leur pauvreté spirituelle ”. — Matthieu 5:3.

 

 

TU N’ES PAS UN CHIEN MORT 4 mars, 2012

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 11:31

TU N’ES PAS UN CHIEN MORT dans religion tramonto2021-300x225

« Il se prosterna, et dit: Qu’est ton serviteur, pour que tu regardes un chien mort, tel que moi? » 2Sam.9 : 8

L’homme qui parle ainsi, s’appelle Mephiboscheth. Mais à vrai dire son nom nous importe peu, il ressemble à beaucoup d’entre nous, avec cette piètre image qu’il a de lui-même, avec ce désespoir    morbide qui transparaît dans ses paroles, avec ce langage de mort où ne perce aucune lueur d’espérance.

DEBARRASSEZ-VOUS DE LA MAUVAISE IMAGE QUE VOUS AVEZ DE VOUS-MEME

Il y a des gens qui marchent comme des chiens morts, qui pensent et qui parlent comme des chiens morts. « Je ne suis bon à rien… Je n’ai pas droit au bonheur… Tout est fini pour moi… Personne ne    peut m’aider (…). Si vous n’avez que de mépris et dégoût de vous et de votre vie, sachez que vous êtes un chien mort et que le diable se plaît à vous voir dans cet état. Le diable vous amène à    avoir une mauvaise image de vous-même et à confesser des choses négatives sur votre vie. Mais je vous dis au nom de Jésus-Christ que vous n’êtes pas un chien mort. Peu importe votre condition,    peu importe ce que vous vivez, vous n’êtes pas un chien mort.

ESPERER ENCORE EN DIEU
Il y a un Dieu qui veut vous faire du bien, qui veut restaurer votre valeur, votre honneur et votre dignité perdus. Il y a un Dieu qui est au courant de votre condition. Il se souviendra de vous.    L’histoire de MEPHIBOSCHETH peut être la vôtre. C’est vrai que vous avez goûté la misère et à la pauvreté, c’est vrai que vous avez goûté au malheur et à la douleur, mais il est temps de goûter à    la grâce extraordinaire de Dieu, il est temps de goûter au salut et à la bénédiction de Dieu. Le Dieu qui vous retire de la boue pour vous faire asseoir à la table des grands. Mephiboscheth était    le fils de Jonathan et le petit fils de Saül, roi déchu et maudit d’Israël, dont la descendance payait le lourd prix de sa disgrâce. Comble de son malheur, Mephiboscheth était paralysé depuis son    enfance, et vivait maintenant reclus dans une maison d’un village perdu d’Israël. Que pouvait-il espérer encore de la vie ?. Il s’était résolu à végéter ainsi dans la misère et la disgrâce    jusqu’à sa mort.

DIEU VOUS CHERCHE POUR VOUS FAIRE DU BIEN À CAUSE DE JESUS-CHRIST

Mais un jour, le roi David se leva et dit : « Reste t-il encore quelqu’un de la maison de Saül, pour que je lui fasse di bien à cause de Jonathan ? ». « N’y a-t-il plus personne de la maison de    Saül pour que j’use envers lui de la bonté de Dieu ? ». Tout n’était pas fini pour Mephiboscheth. Je vous dis aussi que tout n’est pas fini pour vous. Peut-être les hommes pensent avoir fini avec    vous, peut-être vous-même vous pensez que tout est fini, mais Dieu de toute grâce lui, n’a pas encore dit son dernier mot sur votre vie. De même que le roi David se mit à chercher un homme de la    maison de Saül pour lui faire du bien, à cause de Jonathan, j’aimerai vous informer que Dieu vous cherche pour vous faire du bien. La bonté de Dieu, la grâce de Dieu, la bénédiction de Dieu vous    cherchent. Mephiboscheth était oublié dans une maison, mais la bonté de Dieu est allée le chercher et l’a trouvée où il était.
Quelque soit le lieu où tu es, la bonté de Dieu te trouvera. La bénédiction que Dieu a p^réparé pour toi, te cherchera et te trouvera. Soyez prêt pour la bénédiction de Dieu, préparez-vous à la    recevoir.
A CAUSE DE JONATHAN
 

Une autre bonne nouvelle encore est que ce bien que Dieu veut faire ne dépend pas de votre condition actuelle. La seule condition que David avait fixée était qu’il fallait être de la famille de    Saül. Le bien que Dieu veut faire n’est pas lié à vos aptitudes physiques, votre intelligence à votre beauté ou à des conditions naturelles avantageuses. Peu importe ce que vous êtes, peu importe    votre appartenance sociale ou tribale.
Arrêtez de croire que parce que vous êtes un orphelin, parce que vous n’avez pas de diplôme, parce que vous n’avez pas de relations, que vous n’avez pas droit à la bénédiction de Dieu. Détachez    vos yeux de ce que vous n’avez pas, sur ce qui vous fait défaut pour les fixer sur ce que la grâce de Dieu vous offre gratuitement en Jésus-Christ. Jésus-Christ est votre Jonathan. La seule    qualification qui est nécessaire, c’est votre foi en Jésus-Christ, cette grâce auquel vous devenez par la foi en lui, membre de la famille de Dieu et participant de la bonté divine.

 Mephiboscheth est arrivé tout tremblant, hésitant au palais du roi, e demandant quel malheur allait encore lui tomber dessus. Il a un accès sans encombrement auprès de ce dernier. David lui dit :    « Ne crains point, car je veux te faire du bien, à cause de Jonathan ton père. Je te rendrais toutes les terres de Saül, ton père, et tu mangeras toujours à ma table ». Rêve ou réalité,    Mephiboscheth n’en croit pas ses oreilles. Le miracle et les prodiges de Dieu ne seront plus un rêve pour toi mais une réalité. Pour la première fois depuis des années Mephiboscheth va entendre    un discours différent de celui qu’il se tenait à lui-même. Il était entré les mains vides, sans rien, il ressort de la présence du roi, propriétaire et riche, avec de serviteurs à son service. Il    a quitté le village perdu de Lodebar pour Jérusalem, la ville du grand roi. Ce n’est pas pour le malheur que Dieu vous appelle, mais c’est pour le bonheur. Ce n’est pas pour la malédiction que    Dieu vous appelle, mais pour la bénédiction. Dieu veut vous restaurer. Tout ce que le diable vous a volé, tout ce dont les hommes vous ont frustré, Dieu veut vous le rendre. Dieu veut vous    redonner votre honneur, votre joie, votre dignité, votre santé, etc…


 C’est ce que votre alliance avec Jésus-Christ fera dans votre vie. Dieu veut restaurer aux fils ce que les pères ont perdu à cause de leurs iniquités. A cause du péché, nous avons perdu notre    gloire, notre paix et la bénédiction de Dieu. Pourquoi Mephiboscheth a-t-il pu bénéficier du bien de la part de David et manger à sa table ? A cause de l’alliance qui existait entre David et    Jonathan son père. A cause du bien que Jonathan avait fait à David en le protégeant de la mort.
Grâce à Jésus-Christ, vous êtes le bienvenu à la table du Grand roi, où vous pourrez vous rassasier du meilleur que Dieu a pour votre vie.

Dr  Floribert Mawit D.Min

 

 
 

koki |
EGLISE DE DIEU Agapè Intern... |
UNION DES EVANGELISTES INTE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | bornagain
| وَلْ...
| articles religieux