SENTINELLE CHRETIENNE

Bienvenue sur mon blog: Homme 76 ans Retraité, Chrétien Évangélique, poète et écrivain publie sur blogs, n’aime pas la polémique ni la vulgarité, aime beaucoup les bonnes fructueuses échanges d’opinions. J’ai besoin de vos commentaires d’encouragement.

 

La Retraite du vieux… 31 mars, 2011

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 19:38

 

Bernard est allé au bureau de la Caisse Régionale d’Assurance Vieillesse pour déposer son dossier de retraite.

Une employée derrière le guichet lui demande une pièce d’identité pour attester de son état civil et pour vérifier son âge.

Il cherche dans ses poches et réalise qu’il a laissé son portefeuille à la maison… Il lui dit qu’il est désolé mais qu’il va devoir revenir plus tard…

La femme lui dit :

-  » Ouvrez votre chemise !… »

Il l’ouvre laissant apparaître son torse couvert de poils gris frisés.

Elle dit :

-  » Ce poil gris est une preuve suffisante pour moi et cela atteste de votre droit à la retraite »

En arrivant tout excité à la maison, il raconte l’incident à sa femme qui lui dit :

- Tu aurais dû baisser ton pantalon, tu aurais sûrement obtenu aussi une pension d’invalidité !…

 

 

Q/R Yahoo sur la foi en Dieu et les religions 30 mars, 2011

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 9:06

Question de: Aime tout le monde

Pour ceux qui ne croient en une aucune religion mais croient en dieu?Qu’elle est votre religion de naissance??
Qu’elle est votre vision de la vie?? de la religion??

Réponse de:Vin nouveau s’éclate en Jésus-Ch…

Je suis né dans une ambiance catholique, mais je n’ai jamais été baptisé, ni subi aucun des sacrements de la religion catholique. Lorsque j’ai grandi et que j’ai commencé à lire la Bible, dont les enseignements DÉSAVOUAIENT TOUTES LES RELIGIONS EXISTANTES (je dis bien TOUTES),

j’ai choisi de m’orienter vers Dieu en optant pour une relation directe avec Lui via Jésus-Christ. Je me suis retrouvé dans un groupe de vrais Chrétiens, qui priaient en enseignaient selon les commandements de Jésus-Christ et qui étaient conduits par le Saint-Esprit.

Dans ce groupe, il y avait notamment des Protestants, des Évangéliques, des Baptistes, des Pentecôtistes, des Méthodistes, bref, que des gens qui étaient nés de nouveau selon Jean 3:1 à 16. La religion elle-même est le PLUS GRAND ENNEMI DE DIEU ! Que Dieu m’en garde !

Réponse de: guyanese…

Ah ouais ben je te réponds mais tu me réponds après aussi… heinh.

Tout a commencé quand j’étais un joli petit bébé, trois gouttes d’eau et hop=====> Catholique. On ne m’avait rien demandé.

Mère très pieuse===> Plein de croix, partout, des chapelets en veux tu en voilà, des images tout aussi pieuses de Marie avec un regard plein de tristesse, des jésus sanglants partout.

On faisait les prières, les bougies allumées pour Marie et tous les saints qui étaient sur une liste, les neuvaines, les bénédictions de bâtons pour la « saint Michel ». Catéchisme, communion, confirmation, messe tous les dimanches.

Mon grand frère et moi, on détournait l’argent de la quête pour s’acheter des bonbons. Vision de la religion, un grand vide===> ça sert à quoi et c’est quoi ? Mon père ben pas d’incidence, juste connaissance parfaite des lyrics de Bob Marley, et pour l’hindouisme quelques pensées pour la fête des lumières.

Donc à j’sais plus quel âge de l’adolescence, j’ai dit à ma mère que j’en avais marre de sa bondieuserie, et j’ai quitté le catholicisme.
Bon je n’ai pas cessé de croire en Dieu mais je ne voulais plus entendre parler de religion.

Bon quand je suis partie du giron familial, ici, j’ai rencontré l’Islam, mais je ne me suis jamais convertie, mon coeur n’y était pas. Le Coran ne me transcendait pas, et je le faisais je pense plus par mimétisme de mes copines et parce que j’étais amoureuse d’un marocain (ah l’amour !!!).

Après j’ai rencontré le New Agisme, bon je vais la faire courte, pas bon.

Pour finir à la rencontre avec Dieu, le seul et unique, en Mai, un BOOM dans mon coeur. Puis lecture de la BIBLE re Boom. Ma nouvelle conception de la vie, mon coeur qui était à peu près l’équivalent d’un trou béant, a retrouvé sa place et bat de nouveau, bon c’est Dieu qui a tout fait, moi je me suis contenté de pleurer, pleurer, pleurer pendant facile deux semaines, de lui dire t’étais où tout ce temps.

Puis petit à petit il a remis de l’ordre dans ma vie, chasser les intrus, les douleurs morales, les chagrins et mis l’amour en mon coeur. Il ne me manque plus RIEN, je pourrai même mourir demain, je mourrai heureuse.

Je vois la vie avec Dieu comme un cadeau, je mesure la grâce qu’il m’a faite, certains le cherchent toute leur vie, d’autre ne le cherchent même pas. Moi sans valeur, il m’a faite perle de prix. Je suis heureuse d’être avec Lui et qu’il vivent en moi. Jésus m’a sauvé de ma perte.

Je n’ai pas de religion j’ai mieux, j’ai une relation avec Dieu, forte, le centre de ma vie, il est TOUT pour moi, je luis dois tant. Il m’aime et je l’aime. C’est mon premier amour. Bon je suis bavarde=======> Désolée.

Repentance, reconnaissance du sauveur, seul et unique Jésus==> saved my life.

Fonti:

J’essaie d’aimer tout le monde mais je ne peux pas dire que j’y suis arrivée, en tous cas je suis plus près de cela que je ne l’étais avant.

 

Accueil

 

/author/salvatorecomisi/

 

 

 

Médecine douce efficace 29 mars, 2011

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 11:41

 

Une femme entre chez son médecin, le docteur Legardon. Elle a le visage tout enflé et des bleus partout.

Le médecin :

- Que vous est-il arrivé ?

La femme :

- Docteur, chaque fois que mon mari arrive à la maison après avoir bu, il me frappe et je ne sais plus quoi faire.

Le médecin :

- J’ai un bon remède pour ça. La prochaine fois que votre mari arrive totalement ivre, prenez une tisane à la camomille et gargarisez vous. Gargarisez vous le plus longtemps possible et surtout… n’arrêtez pas !

Deux semaines plus tard elle retourne chez le médecin. Elle a l’air très calme et parfaitement heureuse.

La femme :

- Docteur, c’est brillant comme idée ! Dès que mon mari arrive éméché, je me précipite sur ma tisane et je me gargarise comme vous me l’avez indiqué. Du coup, plus de violences !

Le médecin :

- Ben vous voyez… Quand on ferme sa gueule, ça aide !

 

 

 

Par ces temps de crise… 28 mars, 2011

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 11:38

 

Un beau matin une vieille dame répond lorsqu’on frappe à sa porte. Elle y découvre un jeune homme, bien habillé avec un aspirateur à la main.

- « Bonjour madame, dit le jeune homme. Si vous avez une minute je vais vous montrer ce nouvel aspirateur, haute technologie, qui aspire sans comparaison ! »

- « Allez-vous en, lui dit-elle, je suis fauchée !! »

Et elle tente de refermer la porte. Mais aussi rapide qu’un éclair, le jeune homme met son pied pour coincer la porte entrouverte.

Il rouvre la porte en grand et s’exclame :

- « Pas si rapidement, madame, pas avant que je vous ais fait ma démonstration »

Sur ce, il vide un sac plein de fumier de cheval sur le tapis.

- « Maintenant, madame, si mon aspirateur ne nettoie pas la totalité de ce tas de fumier, je m’engage à manger ce qui en restera ! »

La vieille dame recule et lui dit :

- « Je vais vous chercher une fourchette, monsieur. Ils m’ont coupé l’électricité ce matin parce que je n’ai pas payé ma facture… »

 

 

 

Dernières volontés 27 mars, 2011

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 11:33

 

Il était une fois un homme très pingre qui avait travaillé toute sa vie et épargné pas mal d’argent…. Il aimait l’argent plus que tout et juste avant de mourir il dit à sa femme :

- « Lorsque je mourrai, je veux que tu mettes tout mon argent dans le cercueil avec moi, ce sera pour ma vie après la mort»

Bien à contrecœur, sa femme de sonlui fit le serment de mettre tout son argent dans le cercueil avec lui. Peu de temps après, il mourut…

Au cimetière, il était étendu dans son cercueil entouré de quelques amis, membres de sa famille et de son épouse toute de noire vêtue. Comme la cérémonie se terminait et juste avant que le cercueil soit refermé et porté en terre, l’épouse dit :

- « Attendez une minute».

Elle prit alors une boîte qu’elle déposa dans le cercueil  époux.

Les préposés firent alors descendre le cercueil dans la fosse.

Un ami lui dit alors :

- « Écoute bien, j’espère que tu as été assez intelligente pour ne pas mettre tout l’argent dans le cercueil avec lui, comme il te l’avait demandé ?»

L’épouse rétorqua :

- « Bien sûr que si, je suis une bonne chrétienne et je ne puis revenir sur la parole faite à un mourant de mettre son argent avec lui dans son cercueil», et elle ajouta :

 «Je lui ai donc fait un CHEQUE»…

 

 

 

Et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle ??? 26 mars, 2011

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 13:01

Question Yahoo de: Gatto Roberto

(Traduit de l’italien)

« Je le dis, tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle>> Cette parole de Jésus, pour les catholiques, semble justifier le maintien d’une structure de puissance tel qu’elle est l’Église catholique romaine.

Meilleure réponse: piccolog…

Choisie par le demandeur

Je ne crois pas que Jésus faisait allusion à la figure de Pierre. Si tel était le cas, la prophétie ne serait pas vrai et devrait être mise en doute si Jésus l’avait vraiment dit. A cause du fait que les portes de l’enfer ont prévalu sur l’église, et comment, vue que de graves péchés l’église elle en a commis, en quantité supérieur de ceux commis par « le monde » à qui elle proclame la Bonne Nouvelles.

S’il n’est pas parcourable le chemin que Jésus n’aurait pas pu dire ces mots, parce que la Bible ou on la crois en tout ou on en crois pas du tout, alors la réponse ne peut être que dans le fait que Jésus ne faisait pas référence à Pierre, mais à Sa profession de foi, comme de même S. Augustin a eu à noter.

Toutefois, seulement dans ce cas la parole de Jésus est vrai et prophétique, parce que pour ceux qui reconnaissent Jésus comme le Fils de Dieu et donc par ce fait IL est Dieu fait homme, les portes de l’enfer ne prévaudront pas, et la preuve vient de ces gens saints qui avec un cœur sincère et pure croient en Jésus.

C’est la foi en Jésus-Christ qui sauve et non pas celle du pouvoir ou dans les dogmes de l’église, cela est valable pour n’importe quelle église, personne d’autre que Jésus-Christ peut nous donner le salut.

Pour cet ami qui a dit que, malgré tous les péchés du monde faite par l’église, y compris de la pédophilie, les portes de l’enfer n’ont pas prévalu parce que le dogme ont été observé, dis-je de faire attention à ce qu’il dit, parce que si vraiment ce serais ainsi il se fait du tort lui-même quand il dit ces choses sur les sacrements.

Puisque si les choses étaient comme il le dit, à savoir que la chose importante est de garder le dogme, indépendamment du fait que le dogme vient de l’homme et non Dieu, en disant cela on justifie tout type de crime et de la méchanceté que l’homme puisse commettre.

Car si ces choses ont eu lieu dans l’église et l’histoire nous le confirme, ou il est supposé de admettre que les portes de l’enfer ont prévalu, ou l’on admet que l’homme peut commettre n’importe quelle méchanceté, et qu’il est suffisant de croire en Dieu pour pouvoir aller au Paradis, au ciel.

Sachez-le « ami » qui cette pensée c’était utilisé par les gnostiques, et c’est la même pensée que la première église, qu’il n’avait pas subi les influences de la puissance romaine, a fermement condamné comme une hérésie.

 

 

Le porte degli inferi sulla chiesa romana sono prevalse eccome ! 25 mars, 2011

Classé dans : Religione — Sentinelle Chrétienne @ 12:53

Domanda Yahoo di : Gatto Roberto

«Io ti dico: Tu sei Pietro e su questa pietra edificherò la mia chiesa e le porte degli inferi non prevarranno contro di essa » (Matteo 16:18).
Su questa frase detta da Gesù a Pietro i cattolici giustificano la permanenza di una struttura verticistica e di potere quale la Chiesa cattolica.

Risposta di : piccolog…

Miglior risposta – Scelta dal Richiedente

Io non credo affatto che Gesù si riferisse alla figura di Pietro. Se così fosse stato, la profezia non sarebbe vera e bisognerebbe mettere in serio dubbio se Gesù l’abbia veramente detta. Per il fatto che le porte degli inferi sulla chiesa sono prevalse eccome, visto che di peccati e gravissimi, la chiesa ne commette più del mondo a cui annuncia la Buona Notizia.

Se non è percorribile la strada che Gesù possa non aver detto quella frase, perché la Bibbia o la si crede tutta o non la si crede per niente, allora la risposta non può che essere nel fatto che Gesù non si riferiva a Pietro, ma alla sua professione di Fede, come lo stesso S. Agostino ebbe a notare.

Comunque sia, solo in questo caso la parola di Gesù risulta vera e profetica, poiché per chi riconosce Gesù come il Figlio di Dio e quindi per questo Dio fatto Uomo, le porte dell’inferno non prevalgono, e la dimostrazione viene da quelle persone sante che con cuore sincero e puro credono in Gesù.

E’ La fede in Gesù Cristo che salva e non quella nel potere o nei dogmi della chiesa, qualunque chiesa sia nessuno all’infuori di Cristo Gesù può darci la salvezza.

A quell’amico che ha detto che nonostante tutti i peccati del mondo compiuti dalla chiesa non ultimo quello di pedofilia, le porte dell’inferno non sono prevalse perché i dogma sono stati rispettati, dico di stare attento a quel che dice, perché se davvero fosse così si da la zappa sui piedi da solo quando afferma i sacramenti.

Poiché se le cose stessero come dice lui e cioè che l’importante è conservare il dogma, a prescindere che i dogma sono dell’uomo e non di Dio, si giustifica così dicendo ogni tipo di crimine e di nefandezza che un uomo possa commettere.

Poiché se queste cose nella chiesa si sono verificate e la storia lo conferma, o si ammette che le porte dell’inferno sono prevalse o si ammette che l’uomo può compiere qualsiasi scelleratezza basta che crede in Dio e va in paradiso.

Sappi questo «amico» che questo pensiero era in uso negli gnostici, e cioè è lo stesso pensiero che la prima chiesa, quella che non aveva ancora subito le contaminazioni del potere Romano, condannò decisamente come Eresia.

 

 

Da cosa si riconosce un vero Cristiano? 24 mars, 2011

Classé dans : Religione — Sentinelle Chrétienne @ 11:03

Domanda di: Giuliano II

cos’è secondo voi un vero Cristiano?

Risposta di: Mary the Strange

E’ vero cristiano colui che si isprira solo e soltanto alla Bibbia.

Leggere (Matteo 22:36-40): 36 «Maestro, qual è, nella legge, il gran comandamento?» 37 Gesù gli disse: « »Ama il Signore Dio tuo con tutto il tuo cuore, con tutta la tua anima e con tutta la tua mente ». 38 Questo è il grande e il primo comandamento. 39 Il secondo, simile a questo, è: « Ama il tuo prossimo come te stesso ». 40 Da questi due comandamenti dipendono tutta la legge e i profeti».

« Da questo conosceranno tutti che siete miei discepoli, se avete amore gli uni per gli altri. » (Giovanni 13:35)

« Gesù allora disse a quei Giudei che avevano creduto in lui: «Se perseverate nella mia parola, siete veramente miei discepoli. » (Giovanni 8:31).

Ripeto, è vero cristiano colui che si isprira solo e soltanto alla Bibbia.

Cristiano è il seguace di Cristo. E’ colui che accetta Cristo nella propria vita con la fede, l’ubbidienza e il battesimo. Il battesimo è una atto che deve compiersi con coscienza, bisogna aver fede, capire l’importanza di quest’atto, in quanto è « la richiesta di una buona coscienza verso Dio. » (1 Pietro 3:21).
Cristiano è coloi che mette Cristo al primo posto nella propria vita (« Chi ama padre o madre più di me, non è degno di me; e chi ama figlio o figlia più di me, non è degno di me. » -Matteo 10:37-)
Cristiano è colui che segue integralmente la Bibbia e non i dogmi aggiunti ad essa, colui che non va dietro alle tradizioni:

« Ogni Scrittura è ispirata da Dio. » (2Timoteo 3:16) « Ora, fratelli, ho applicato queste cose a me stesso e ad Apollo a causa di voi, perché per nostro mezzo impariate a praticare il non oltre quel che è scritto. » (1Corinzi 4:6).

« Non aggiungerete nulla a ciò che io vi comando e non ne toglierete nulla, ma osserverete i comandamenti del Signore vostro Dio, che io vi prescrivo. » (Deuteronomio 4:2).

« Avrete cura di mettere in pratica tutte le cose che vi comando; non vi aggiungerai nulla e nulla ne toglierai. » (Deuteronomio 12:32)
« E voi, perché trasgredite il comandamento di Dio a motivo della vostra tradizione? » (Matteo 15:3).

Coloro che considerano Cristo e solo Cristo come capo della chiesa;

Egli non ha bisogno di un vicario (« Ed ecco, io sono con voi tutti i giorni, sino alla fine dell’età presente. »-Matteo 28:20-).

« Egli stesso è il capo del corpo, cioè della chiesa. » (Colossei 1:18)
“Ma voi non vi fate chiamare «Rabbì»; perché uno solo è il vostro Maestro, e voi siete tutti fratelli. Non chiamate nessuno sulla terra vostro padre, perché uno solo è il Padre vostro, quello che è nei cieli. Non vi fate chiamare guide, perché una sola è la vostra Guida, il Cristo”. (Matteo 23:8-10).

Coloro che cercano giorno dopo giorno di migliorarsi, di santificarsi imitando il Grande Maestro, Cristo Gesù: «Siate santi*, perché io sono santo». (1 Pietro 1:16)

*Santi: espressione che designa i credenti in quanto persone consacrate a Dio e chiamate ad avere un comportamento conforme alla loro appartenenza a Dio; il termine « santo » (gr. haghios) significa letteralmente separato, messo a parte.

« Guardate che nessuno faccia di voi sua preda con la filosofia e con vani raggiri secondo la tradizione degli uomini e gli elementi del mondo e non secondo Cristo. » (Colossesi 2:8).
Ciao.

 

 

L’expérience personnelle avec Jésus 23 mars, 2011

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 10:22

Traduction de l’Italien

QuestionYahoo de : cabot : Est-ce qu’une «expérience personnelle avec Dieu est une preuve de son existence?

 

Beaucoup de saints (tels que Paul de Tarse) et de nombreux croyants d’aujourd’hui disent qu’ils ne croient pas pour des raisons rationnelles mais à cause de cette « expérience personnelle » avec Dieu / Jésus qu’ils vivent chaque jour et continue de nourrir leur foi. Ces expériences ne peuvent être expliqués scientifiquement, mais peuvent-il être le signe d’un Dieu qui ne se manifeste que dans nos cœurs

Réponse: de salvocom 

Oui « cabot » Dieu ne se manifeste que dans nos cœurs en vue d’une relation durable, tout d’abord en tant que personne née en Christ, l’église vient après, puisque elle est l’association des personnes à qui Dieu se révèle, ‘’les appelées‘’. Donc l’expérience personnelle est « rationnel » C. à D. après réflexion appropriée.

L’apôtre Paul dit dans Romains 10:8-10 « La Parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton coeur ….. parce que si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur croit que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, tu seras sauvé, car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut ».
 

Réponse de: piccolog…

Il ne peut y avoir expérience personnelle avec Dieu qui ne passe pas par la pensée rationnelle, parce que la raison l’a créé Dieu juste afin que par elle nous le connaissons.

Le problème n’est pas dans la rationalité qui est un élément nécessaire pour la foi, et celui qui l’exclue il n’a pas vraie foi en Dieu, et même si on peut dire qu’il s’agit de foi elle n’est pas une foi complète, en l’absence d’un élément comme étant la raison.

Le problème est que pour atteindre la plénitude d’une foi authentique, la raison doit être accompagnée par l’amour, c’est pourquoi il est dit: En Dieu on croie avec le cœur et on le connaît par la raison.

Exclure un ou l’autre de la foi conduit à une anormale conception de la foi, selon si on est seulement rationnel ou si on est tout cœur. Donc avec le cœur on crois en Dieu et avec la raison on le connais et on discerne sa parole qui est comparée à la réalité intérieure de Dieu qui nous est révèle dans l’Amour de Jésus Crucifié.

Parce que ne suffit pas de croire en Dieu, nous devons aussi savoir pourquoi nous avons besoin de lui, et en particulier, pourquoi précisément la Croix de Jésus a été le seul moyen pour être sauvé, et pour comprendre cela le cœur ne suffit pas et doit y être la raison, parce que c’est notre raison qui distingue les émotions de notre cœur et les reconnaît donnant une classification et un nom approprié.

Lorsque tu rencontre une fille qui te plais et en plus tu est en état de choc à te couper l’estomac en deux, tu as vécu quelque chose de impossible à comprendre si ta raison ne l’identifie comme ‘’tomber en amour‘’, donc, le cœur ressent, la raison dit ce que le cœur a ressenti.

Puis vient le raisonnement, c’est à dire le discerner. « serait elle la jeune fille juste pour moi? nous irons d‘amour et d‘accord? Ce qui signifie que c’est seulement la raison qui peut discerner les éléments qui peuvent te conduire à déterminer si ce sentiment doit être cultivé ou négligé parce qu’il n’y a pas de conditions pratique pour une réalisation heureuse.

Si tu ne vivrais que sur l’émotion du cœur, tu part pour la suivre et puis n’ayant pas examiné avec la raison la possibilité réelle de sa réalisation, ou tu te trouve avec la tête contre le mur, car elle te dit no, ou encore si elle te dit oui et puis la chose pour diverses raisons objectives, ne peut pas continuer, ce qui est pire, car il est plus difficile d’avoir à se détacher.

Si cela s’applique aux relations humaines, d’autant plus est valable dans notre relation avec Dieu, qui tend à mettre en évidence la profondeur de notre cœur. Et si tu aurais parcourue l’histoire de Pierre et Judas, tu saurais que dans ces profondeurs il y a la raison de notre besoin de Dieu et de Dieu que en Jésus-Christ nous a été manifesté.

Mais pour mettre en évidence certaines profondeurs du cœur, il faut une raison vivante et capable de discerner et un cœur honnête. Ce Que à l’Apôtre Paul n’a pas manqué, ni l’un ni l’autre, parce qu’il a eu un cœur honnête et stable en ce qui concerne les choses qu’il croyait, mais il avait aussi une intelligence vive et raisonnablement bien instruites.

 

 

Une histoire si vite oubliée… 22 mars, 2011

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 16:26

 

Tout commence un vendredi après-midi typique, tu es en train de conduire pour rentrer chez toi, lorsque tu entends à la radio un fait comme un autre.

Dans un petit village lointain, 3 personnes viennent de mourir, tu ne prêtes pas vraiment attention à cet événement… Le lundi matin lorsque tu te réveilles, la radio annonce que ce ne sont plus seulement 3 personnes mais 30.000 qui sont mortes en Inde. Des chercheurs du contrôle de la santé des États Unis vont faire leur enquête.

Le mardi c’est la grande nouvelle en première page de tous les journaux, parce qu’il ne s’agit plus seulement de l’Inde, mais aussi du Pakistan, de l’Afghanistan, et de l’Iran, et tout le monde en parle en le nommant : l’influence mystérieuse » et tous se demandent : «Comment va-t-on la contrôler? »

Alors une nouvelle surprend tout le monde : L’Europe ferme ses frontières, il n’y aura plus de retours depuis l’Inde ni tout autre pays où la maladie aurait été remarquée. Lorsque le journaliste interroge une femme française, on apprend que son mari est en train de mourir de cette « influence mystérieuse »…

C’est la panique en Europe… Les informations disent que lorsque tu attrapes cette maladie, tu ne te rends pas compte que tu l’as et il te reste à peine une semaine à souffrir horriblement pour mourir ensuite. L’Angleterre ferme aussi les frontières, et le Président américain ferme ses frontières à l’Europe et à l’Asie jusqu’à ce que le remède soit trouvé.

Le jour suivant, les gens se réunissent à l’église et prient pour que les chercheurs trouvent le remède. On entend le jour suivant à la radio que 2 femmes ont contracté la maladie à New York. Il semble que la maladie soit présente dans le monde entier maintenant.
Les scientifiques continuent à chercher un antidote, sans succès.
Tout à coup, la nouvelle inespérée arrive: on a déchiffré le code ADN du virus, on peut enfin faire un antidote !

Maintenant il faut le sang de quelqu’un qui n’ait pas été infecté par le virus et donc dans tous les pays. On demande à chacun de se rendre à l’hôpital le plus près pour faire un examen du sang. Tu vas comme volontaire à l’hôpital avec ta famille, et tes voisins se demandent : « Serait-ce la fin du monde?»

Tout à coup le docteur crie un nom qu’il a lu sur son registre, et là, ton fils cadet te dit : « Papa, il a crié mon nom! », avant que tu ne puisses réagir, ton fils est parti avec des infirmiers et tu cries : «Attendez», et ils te répondent : « Tout va bien, son sang est pur, son sang est propre, nous croyons qu’il a le type de sang correct. »Après 5 minutes, les médecins sortent de la salle en riant et pleurant. C’est la première fois depuis une semaine que tu vois quelqu’un rire, et le docteur s’approche de toi, et te dit « Merci mon Dieu, le sang de votre fils est parfait, il peut faire l’antidote contre la maladie…» La nouvelle se répand et tout le monde pleure de joie.

Le docteur s’approche de toi et ton épouse, et dit : « Est-ce que je peux vous parler un moment? Nous ne savions pas que le donneur serait un enfant, donc nous avons besoin que vous signiez ce contrat pour nous donner la permission d’utiliser son sang. »

Alors que tu lis le contrat, tu remarques qu’il n’est pas précisé la quantité de sang nécessaire … et alors tu demandes : « Quelle quantité de sang allez-vous prendre? » Le sourire du médecin disparaît, et il dit : «nous ne pensions pas qu’il s’agirait d’un enfant, nous avons besoin de tout son sang».

Tu n’arrives pas y croire, et tu essaies de répondre: «mais, mais…» et le docteur te répond : « vous ne comprenez pas, il s’agit d’une cure pour le monde entier, s’il vous plait, signez, nous avons besoin de tout le sang…» Et tu demandes : «mais ne peut-il pas avoir une transfusion? »

Et là on te répond qu’il est le seul à avoir le sang pur et que c’est donc impossible. «Vous allez signez ????? S’il vous plait, signez!!!! » En silence et en tremblant, tu signes…

La semaine suivante, alors qu’il y a la cérémonie d’enterrement de ton fils, quelques personnes restent dans leur lit à dormir, d’autres préfèrent aller se promener ou faire un match de football …et ceux qui sont à la cérémonie affichent un sourire forcé… Tu voudrais t’en aller en hurlant : « Mais mon fils est mort pour tous, vous n’en avez rien à faire??? »

Parfois c’est ce que Dieu voudrait nous dire : «Mon fils est mort pour vous et vous ne savez toujours pas à quel point je vous aime?»C’est curieux de voir à quel point c’est simple pour les gens de rejeter Dieu et ensuite de se demander pourquoi le monde va de pire en pire…
C’est curieux de voir qu’on croit tout ce que les journaux et la télé nous disent, et qu’on doute de la parole de Dieu…
C’est curieux de voir qu’on passe notre temps à accumuler des biens terrestres, et qu’on ne passe même pas 5 minutes à chercher les trésors célestes…
C’est curieux de voir quelqu’un qui dit « je crois en Dieu » et qui démontre par ses actions qu’il ne Le suit pas…

C’est curieux qu’on envoie tant d’e-mails de blagues mais que quand tu envoies un email qui parle de Dieu tu hésites tant avant de l’envoyer…
C’est curieux qu’on puisse parler de vulgarité, de luxure, et d’obscénité avec tant de liberté alors qu’il est interdit de parler de Jésus dans les écoles et les lieux de travail… C’est curieux, pas vrai??
C’est curieux que nous nous préoccupions tant de ce que les autres pensent, et si peu de ce que Dieu pense de nous… Dieu agit en ta faveur et IL change ton sort. Ne l’oublie jamais, quand IL fait quelque chose IL le fait bien ».

Affirmer que la Bible est la « Parole de Dieu », c’est affirmer Son inspiration divine absolue, du premier verset de la Genèse, au dernier verset de l’Apocalypse ! Ainsi, la « Parole de Dieu » n’est pas limitée aux paroles prononcées par Dieu dans la Bible, mais elle concerne tout ce qui y est écrit.

Parfois, nous voyons Dieu parler directement à Ses prophètes, qui pouvaient ensuite écrire: « La Parole de Dieu me fut adressée en ces mots… » Ou encore : « L’Éternel me parla et dit… «  Le plus souvent, ces prophètes entendaient directement la voix audible de Dieu, parce que le Saint-Esprit ne résidait pas en permanence en eux.

Toutefois, qu’ils en aient été conscients ou non, tous les rédacteurs de tous les Livres de la Bible ont été directement inspirés par le Saint-Esprit de Dieu pour écrire ce qu’ils écrivaient. Chacun pouvait garder sa personnalité et son style propre, cela n’empêchait nullement le Seigneur de les inspirer.

Jésus et Ses disciples étaient conscients de l’inspiration absolue des Écritures sacrées, jusqu’au moindre « trait de lettre ». « Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé » (Matthieu 5:18).

« Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point » (Matthieu 24:35). « L’herbe sèche, la fleur tombe ; mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement » (Esaïe 40:8).

Si la Bible est considérée comme la Parole de Dieu, c’est que cette Parole a d’abord pris Sa source dans la pensée de Dieu. Dieu veut Se manifester à toute Sa création, et tout particulièrement à Ses enfants. Il S’est manifesté avant tout par Sa Parole. Les pensées de Dieu se sont exprimées par Sa Parole. La Bible nous révèle que le Seigneur Jésus est la Parole de Dieu, la Parole Vivante et éternelle.« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle » (Jean 1:1-3). Ainsi, la pensée de Dieu s’est exprimée par Sa Parole. Et Sa Parole est créatrice. Elle est Esprit et Vie. Elle transmet la puissance créatrice de la pensée de Dieu.

 

Quand la Parole de Dieu rencontre un cœur humain qui adhère à cette Parole, elle lui transmet aussitôt la Vie divine, la Vie éternelle. La foi, c’est simplement l’adhésion de notre cœur à la Parole de Dieu. Et la Parole de Dieu transmet alors toute la Vie divine dans la vie de celui qui croit ! En revanche, lorsque la Parole de Dieu ne trouve pas la foi dans le cœur de celui qui l’écoute, elle ne lui sert à rien, elle n’a aucun effet dans sa vie. L’incrédulité, c’est donc le refus d’adhérer à la Parole de Dieu.

Lorsque la Parole de Dieu a été reçue par Ses prophètes, ceux-ci l’ont souvent mise par écrit, et elle nous a été conservée sous cette forme. Fondamentalement, la Parole écrite de Dieu, c’est donc Dieu Lui-même ! Cette Parole n’est pas une parole d’homme, fruit de la pensée humaine. Mais elle est la Parole même de Dieu, fruit de Sa pensée, de Son cœur, de Son Être profond.

 

Sourse: le-nouveau-testament

Une histoire si vite oubliée…

 

1234
 
 

koki |
EGLISE DE DIEU Agapè Intern... |
UNION DES EVANGELISTES INTE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | bornagain
| وَلْ...
| articles religieux