SENTINELLE CHRETIENNE

Bienvenue sur mon blog: Homme 76 ans Retraité, Chrétien Évangélique, poète et écrivain publie sur blogs, n’aime pas la polémique ni la vulgarité, aime beaucoup les bonnes fructueuses échanges d’opinions. J’ai besoin de vos commentaires d’encouragement.

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Les trous dans le gruyère 11 janvier, 2011

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 11:38

Le poids des trous dans le gruyèreUn belge rentre dans une fromagerie.

- « Bonjour monsieur, je voudrais savoir d’où viennent les trous du gruyère ?»

Le fromager lui répond :

- « On les importe de Suisse, Monsieur…»

- « Ha bon ! Mais d’où en Suisse ?»

- « De Bâle, Monsieur !!! Ce sont des trous de Bâle !»

 

============

 

Un belge entre dans un magasin et demande au commerçant :- « Je voudrais du papier toilette »

Le commerçant demande alors :

- « Du rose ou du blanc ? »

Le belge répond :

- « Du rose, c’est moins salissant… »

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

différences entre Catholique et la Foi Chrétienne ? 10 janvier, 2011

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 11:35

Quelles sont les différences entre la religion Catholique et la Foi Chrétienne ?

On m’a appris, dans ma dénomination, à considérer que la Religion Catholique n’est pas réellement une Religion Chrétienne. Pourriez-vous, s’il vous plaît, m’expliquer quelles sont les différences entre la Religion Catholique et la vraie Religion Chrétienne ?

Réponse: Pour être honnête, votre question m’inquiète ! Pourquoi parlez-vous de « Religion Chrétienne » ? Il ne s’agit pas de religion, qu’elle soit Catholique, Hindoue, Musulmane, ou n’importe quelle autre ! Si vous êtes Chrétien, vous avez une relation personnelle avec le Seigneur Jésus-Christ, et cette relation est fondée sur l’amour.

Accepteriez-vous de vous laisser détourner de Lui par un système religieux quelconque, quelle que soit son attirance ? Jésus n’est-Il pas suffisant pour combler tous les désirs de votre cœur ? Quel tort vous a-t-Il causé ?

N’est-Il pas mort pour vous, pour vous sauver de votre péché ? Sa Parole, la Sainte Bible, n’est-elle pas suffisante pour vous montrer le chemin du salut, et pour vous conduire tout au long de ce chemin qui mène au Ciel ?

Pourquoi vous tournez-vous vers le Catholicisme Romain, cette religion qui, en pratique, ne croit pas que le sacrifice de Christ soit suffisant pour nous assurer le salut, et renie Sa Sainte Parole ?

Si je devais résumer les différences essentielles entre le Catholicisme et la foi chrétienne véritable, je dirais trois choses:

1. Pour un Chrétien, Christ seul est notre médiateur et notre Prêtre. Tandis que le Catholicisme ajoute d’autres médiateurs: Marie, les saints, et les prêtres catholiques.

2. Pour un Chrétien, le salut est reçu par la grâce seule. Le salut lui est accordé comme un don de Dieu, reçu par la foi. Il s’agit pour le Chrétien d’un cadeau entièrement gratuit. Mais ce cadeau a coûté très cher à Dieu, car Il a dû le payer avec le sang de Son Fils bien-aimé.

C’est ainsi que nous avons été rachetés de notre péché. Dans le Catholicisme, les gens s’efforcent de gagner leur salut par leurs bonnes œuvres, par leurs pénitences, et par leurs souffrances dans ce monde, ainsi que dans un endroit imaginaire appelé le Purgatoire.

3. Pour un Chrétien, la Bible seule est la Parole de Dieu. Il n’écoute aucune autre voix que celle du Bon Berger, qui lui parle par Son livre inspiré, la Bible. Dans le Catholicisme, on a remplacé la Bible par les déclarations officielles des chefs de l’Eglise. Quand leurs doctrines ne peuvent pas être appuyées par la Bible, ils invoquent une « Tradition » qu’ils mettent sur le même plan que la Parole de Dieu.

Attachez-vous à Jésus-Christ et à Sa Parole ! Conduisez vos anciens co-religionnaires à Christ et à Sa Sainte Ecriture ! Il n’y a pas d’autre chemin !

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Nous irons tous au paradis ? 9 janvier, 2011

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 11:30

Nous irons tous au paradisC’est au paradis, Saint Pierre accueille 12 femmes qui sont mortes la même journée.

- Que toutes les femmes qui ont trompé leur mari fassent un pas en avant !

Et onze femmes sur les douze présentes avancent d’un pas.

Alors , Saint Pierre se demande :

- Qu’est-ce qu’on en fait, de la sourde ?

                                      XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Il neige sur l’autoroute du SoleilC’est Freddy, un alsacien pas très futé qui fait le trajet Mulhouse – Lyon en voiture, et il prend une auto-stoppeuse en minijupe du côté de Besançon.

Celle-ci commence à lui faire du charme.

À l’entrée de Lyon Freddy lui frôle la jambe par mégarde en changeant de vitesse.

La nana le regarde droit dans les yeux et lui dit :

- « Tu peux aller plus loin tu sais ! »

Et Freddy continue jusqu’à Marseille.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Qui est la veritable Eglise ? 8 janvier, 2011

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 11:28

je voudrais aller au-delà pour souligner que la terminologie de Ekklesia avant de prendre la définition principale de assemblée, était beaucoup plus forte et plus défini.

«Appelés à sortir dehors » était la véritable signification du mot église. Dieu en appellent les hommes à se séparer de tout pour son service (en lui convoquant une assemblée), ce qui signifie l’abandon de la religiosité apparente de l’époque et encore d’aujourd’hui. Ce qui correspond à l’invitation à la séparation du « monde ».Non pas du monde dans le sens littéral, mais de tout ce que dans le monde corrompt les valeurs et nous faire insensibles à l’autre, le monde égoïste et sans Dieu, il nous appelle à son service. Croyants ou non croyants. L’appel est lancé, il ne tient qu’à nous d’accepter ou non l’invitation.

Il ne faut pas commettre l’erreur de faire de l’Église catholique comme un synonyme de Dieu. Aucune association, aucune organisation ou institution ont un monopole de Dieu. Il n’y a pas de « s. p. a pour Dieu.» Lorsque deux ou trois personnes se réunissent en son nom, Jésus pour sa fidélité à sa parole est présente et il peut être entendu. Il s’agit d’avoir la foi pour le réaliser.

Il y a trop de prétention à vouloir monopoliser le Royaume de Dieu à un ensemble de doctrines, dogmes et clergé. Bien sûr, qu’il existent des catholiques chrétiens, mais il n’est pas certain que le simple fait d’être catholique sera donné le «pouvoir» d’être appelé le Fils de Dieu. On est chrétiens, on peut percevoir de vivre en Dieu, quand on mets en pratique Ses commandements.

Il n’est pas vrai que l’église ou le pape, ou qui pour lui soit le représentant ou un «représentant» de Dieu sur terre. Nous avons l’Esprit Saint qui peut intervenir chez les humains. Lui et lui seul (le Saint-Esprit) nous parle de Dieu, seulement LUI il est – si nous le voulons – LE représentant de Dieu sur terre.

Le système est hypocrite, mais on ne peut pas mettre tous dans le même panier. Le système peut même aller plus loin, en enseignant des choses fausses en subjuguant l’autre par le vole, le viole des enfants et des adultes, en pratiquant la bénédiction des armes et de la guerre, en avançant des revendications et mille autres choses, mais ces choses ne sont pas de Dieu, il y a certes des âmes qui sont chers à Dieu puisque ils le servent dans la conviction d’être dans la bonne «maison de Dieu. »
La Bible nous enseigne que c’est nous la maison de Dieu lorsque nous permettons à l’Esprit de Dieu, il habite en nous. « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu et l’Esprit habite en vous? »

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Cristiani credendo in Dio ma non nella chiesa? 7 janvier, 2011

Classé dans : Religione — Sentinelle Chrétienne @ 11:23

Ci si puo’ definirsi cristiani credendo in Dio ma non nella chiesa?

Il termine « chiesa » prima ancora di prendere la definizione principale di assemblea, era molto più forte e più definito. “chiamati fuori” era il vero richiamo della parola chiesa.
Dio chiamando gli uomini a separasi per il Suo servizio (convocandogli – assemblea), abbandonando quindi la religiosità apparente di allora e anche di oggi. Separarsi del così detto “mondo”.

Non se intenda come il mondo nel senso letterale, ma dell’andazzo del mondo che corrompe i valori e ci rendi insensibili verso il prossimo, egoisti e senza Dio. Lui ci chiama a se. Credenti o meno credenti. L’invito è lanciato, spetta a noi accettare o meno l’invito.

Perpetriamo l’errore di rendere chiesa cattolica come sinonimo di Dio. Nessuna associazione, ente, istituzione o cose simili hanno il monopolio di Dio. Non esiste il “Dio spa”. Quando due o tre persone si riuniscono nel nome Suo, Gesù per la Sua fedeltà alla Sua parola è presente e si può sentire. Si tratta di avere fede o meno per realizzare questo.

È troppa pretesa monopolizzare il Regno di Dio a un insieme di dottrine, dogme e clero. Certo che esistono cattolici cristiani ma non è certezza che il solo fatto di essere cattolico li sia conferito il “potere” di essere chiamati figlio di Dio. Si è cristiani, si può percepire di avere o vivere in Dio, quando si mettono in pratica i Suoi comandamenti.

Non è vero che la chiesa o il papa o chi per lui sia il “rappresentante” di Dio in terra. Abbiamo lo Spirito Santo che può intervenire negli esseri umani. Lui e soltanto Lui (lo Spirito Santo) ci parlano di Dio, solo Lui è – se vogliamo – il rappresentante di Dio in terra. Ma siamo noi anche quando permettiamo Dio di farsi “carne” in noi per parlare al prossimo, il Suo rappresentante ma non dev’essere un vanto, ma un privilegio.

Il sistema è ipocrita, ma non si può per questo fare di tutta l’erba un fascio. Il sistema può andare anche oltre, insegnando bugie, sottomettendo il prossimo, derubando, violentando adulti e bambini, benedicendo e facendo la guerra, avanzando pretese e mille altre cose ma queste cose non sono da Dio e ci sono delle care anime che servono a Dio e il prossimo nella convinzione di essere nella giusta “casa di Dio”.

La bibbia insegna che siamo noi la casa di Dio quando permettiamo che lo Spirito di Dio abita in noi. “Non sapere che siete il tempio di Dio e che lo Spirito abita in voi?”

Va anche detto che dobbiamo essere frequenti in una riunione di fratelli (non necessariamente la chiesa cattolica o qualsiasi altra come sicurezza di essere nell’istituzione), ma per uno scambio di mutua crescita, mai a senso unico come se solo uno avesse da dare.

Condivisione e non totalitarismo. Epistola agli Ebrei 9: 25: “Senza disertare le nostre riunioni, come alcuni hanno l’abitudine di fare, ma invece esortandoci a vicenda; tanto più che potete vedere come il giorno si avvicina.”

1Corinzi 3:17 Se uno distrugge il tempio di Dio, Dio distruggerà lui. Perché santo è il tempio di Dio, che siete voi.1Corinzi 6:19
O non sapete che il vostro corpo è tempio dello Spirito Santo che è in voi e che avete da Dio, e che non appartenete a voi stessi?

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

En passant par la Belgique 6 janvier, 2011

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 11:18

En passant par la BelgiqueUn touriste français en Belgique, demande s’il est bien à Bruxelles.- « Oui, vous êtes bien à Bruxelles-xelles !

Le français surpris :

- « Pourquoi rajoutez-vous ‘xelles’ ? »

- « Hé bien une fois en France, j’ai demandé si j’étais bien à Tarascon et on m’a toujours dit : « Tu es à Tarascon-con’ !»

                         ===================

Ce sont deux belges à la chasse, ils voient passer un deltaplane.Le premier belge épaule et tire :- « Bah tu l’as raté !! »

- « Oui mais il a lâché sa proie. »

=================

Un gars rend visite à un de ses amis belge qui vient juste d’être papa.

Le gars, voyant le jeune dans son berceau tombe en admiration.

- « Comme il est beau. Et ça lui fait quel âge ?»

- « 15 jours, répond le belge. »

- « Et comment s’appelle-t-il ? »

- « Ben ça on ne sait pas sais-tu, il ne parle pas encore !!!»

================

Un belge a battu le record du 100 mètres !

- Il a couru 102 mètres…

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

La Tradition ou la Bible. Laquelle croire ? 5 janvier, 2011

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 11:37

Je suis un Catholique Romain. Pourquoi n’acceptez-vous pas que les Catholiques puissent croire en Jésus-Christ comme leur Sauveur, exactement comme les Baptistes ou d’autres Chrétiens ? Pourquoi attachez-vous autant d’importance à la forme de votre foi ?

Ne jugez-vous pas important le fait que nous prions Dieu, que nous reconnaissons Jésus comme notre Sauveur, et que nous nous efforçons de vivre comme de bons et fidèles serviteurs ?Réponse:

Il n’est pas suffisant de croire que Jésus-Christ est votre Sauveur. Vous devez aussi croire que Jésus seul vous suffit pleinement pour être sauvé ! L’apôtre Pierre affirme qu’il « n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4:12).

Dans la pratique, le Catholicisme rejette cette vérité fondamentale. Bien que, par exemple, la Vierge Marie ne soit pas officiellement considérée comme « celle qui sauve », les Catholiques invoquent toutefois son nom pour être sauvés. Chaque jour, ils font la prière suivante: « Je vous salue Marie, pleine de grâce. Vous êtes bénie parmi toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort ».

Apparemment, il n’y a rien de mal dans cette prière. Après tout, nous prions Dieu les uns pour les autres. Mais considérez cependant le simple fait que Marie ne se trouve plus sur la terre des vivants ! Les âmes de ceux qui sont décédés en Christ sont avec le Seigneur. La Bible ne parle absolument pas de « l’assomption » corporelle de Marie dans le Ciel.

Comment donc Marie, qui n’est qu’une créature, peut-elle entendre les prières que des millions de Catholiques lui adressent en même temps ? Dieu seul est omniprésent. Lui seul connaît toutes choses, et peut entendre les prières de Ses enfants.

Comment Marie, une simple créature, peut-elle entendre les prières secrètes qui montent du cœur de ceux qui l’invoquent ? La Bible dit: « Exauce-le des cieux, du lieu de ta demeure, et pardonne ; agis, et rends à chacun selon ses voies, toi qui connais le cœur de chacun, car seul tu connais le cœur de tous les enfants des hommes » (1 Rois 8:39).

En outre, quand je demande à un frère chrétien, sur cette terre, de prier pour mes besoins, cela ne signifie aucunement que je me confie en lui. Mais quand les Catholiques prient Marie, ils se confient réellement en elle, et lui soumettent même le moment crucial de leur mort: « Nous nous offrons à elle maintenant, chaque jour de notre vie.

Et, dès à présent, nous lui faisons même confiance pour confier pleinement à ses soins l’heure de notre mort » (Catéchisme Catholique, paragraphe 2677). Nous ne devrions placer une telle confiance qu’en Dieu seul ! A l’heure de sa mort, Etienne ne s’est pas « confié pleinement » aux soins de la Vierge Marie ! Il fit ce que doit faire tout Chrétien véritable: « Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit ! » (Actes 7:59).

Il me faut encore ajouter quelque chose. Posez-vous cette question: « Qui est ma vie, mon espérance, ma Porte du Ciel: Marie, ou Jésus-Christ ? » Je vous en prie, soyez honnête devant Dieu ! Choisissez entre les enseignements de la Tradition Catholique, ou ceux de la Bible:

La Religion Catholique enseigne ceci:

« Je vous salue, Sainte Reine, Mère de miséricorde, je vous salue, notre vie… »

« Je vous salue, Sainte Reine, Mère de miséricorde, notre espérance… »

« Marie est appelée « la Porte du Ciel », parce que personne ne peut entrer dans ce Royaume béni sans passer par elle » (« Les gloires de Marie », page 102).

La Bible enseigne ceci:

 » Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire » (Colossiens 3:4).

« Paul, apôtre de Jésus-Christ, par ordre de Dieu notre Sauveur et de Jésus-Christ notre espérance » (1 Timothée 1:1).

« Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé » (Jean 10:9). « Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14:6).

L’Eglise Catholique enseigne que Marie est « notre vie, notre espérance », et qu’elle est la « Porte du Ciel ». La Bible enseigne que Christ est « notre Vie, notre Espérance, et le seul Chemin vers le Ciel. J’espère sincèrement que vous allez choisir la Parole de Dieu, et que vous placerez votre confiance en Christ, et en Christ seul ! C’est Lui que vous devez appeler « votre Vie, votre Espérance », et votre « Porte pour le Ciel » !

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Les Catholiques sont-ils des veritables Chrétiens? 4 janvier, 2011

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 11:33

Les Catholiques sont-ils des Chrétiens ? Sinon, pourquoi ? Ma question est très sérieuse ! Je désire honnêtement savoir si les Catholiques peuvent être considérés comme faisant partie de la Chrétienté véritable.Réponse: Votre question est extrêmement importante ! Nous devons savoir si nous sommes véritablement des Chrétiens, ou si nous n’avons de Chrétien que le nom ! Nous devons savoir si nous avons une relation vivante avec Jésus-Christ !

Qui est donc Chrétien ? Comme les Juifs de l’Ancien Testament, beaucoup de gens se trompent eux-mêmes en croyant être en règle avec Dieu, parce qu’ils ont accompli certains rites, comme la circoncision ou le baptême, ou parce qu’ils sont nés dans une famille chrétienne, ou encore parce qu’ils fréquentent une église chrétienne.

Selon la Bible, un vrai Chrétien a été élu par Dieu avant la fondation du monde. Il a été racheté et pardonné par le sang de Jésus. Il a été éclairé par le Saint-Esprit pour connaître la vérité de l’Evangile. Un Chrétien est quelqu’un qui a fait confiance à Christ pour son salut, et qui loue le Seigneur pour Sa grâce. Veuillez relire Ephésiens 1:3-13.

Est-ce qu’un Catholique Romain correspond à cette description ? En apparence seulement. Il croit en Christ et parle de la grâce de Dieu. Mais il suit les enseignements officiels de l’Eglise Catholique Romaine. Je dois dire avec regret qu’il ne croit pas réellement en Christ, et qu’il ne croit pas vraiment à la grâce de Dieu. Permettez-moi de m’expliquer.

L’Evangile enseigne que l’on ne peut être sauvé que par la foi, « sans les œuvres de la loi » (Romains 3:28). Or l’Eglise Catholique ajoute à la foi un ensemble d’œuvres, dont beaucoup ne sont que des inventions humaines. Elle maudit même officiellement tous ceux qui osent se confier en Christ seul pour leur salut: « Si quelqu’un dit que la foi qui justifie n’est rien d’autre que la confiance en la miséricorde divine, et que les péchés sont pardonnés grâce à Christ, ou que nous ne sommes justifiés que par la foi, qu’il soit maudit ! » (Concile de Trente, session 6, canon 12).

Nous croyons fermement que nos péchés ne peuvent être pardonnés que par le sacrifice de Christ. Tandis que l’Eglise de Rome nous demande d’accomplir des actes de pénitence et d’aller souffrir au Purgatoire pour expier nos péchés. La Bible proclame que Christ est notre Prêtre (ou Sacrificateur), et qu’Il S’est offert Lui-même une fois pour toutes.

L’Eglise Catholique nous demande d’avoir recours à ses prêtres, qui doivent offrir chaque jour leurs sacrifices sur l’autel de la messe. La Bible proclame que Christ est notre unique médiateur. Rome demande d’avoir recours à d’autres médiateurs, comme Marie, les saints et l’Eglise.

Nous répétons que nous sommes « gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ » (Romains 3:24). La Bible définit clairement ce qu’est la grâce, et ce qu’elle n’est pas: « Or, à celui qui fait une œuvre, le salaire est imputé, non comme une grâce, mais comme une chose due » (Romains 4:4). La grâce est une faveur imméritée, alors que les œuvres impliquent un mérite personnel.

Certes, l’Eglise Catholique enseigne que nous sommes sauvés par grâce. Toutefois, la « grâce » du Catholicisme est une grâce très étrange ! L’Eglise Catholique affirme que « nous pouvons mériter pour nous-mêmes les grâces dont nous avons besoin pour atteindre la vie éternelle » (Catéchisme Catholique, paragraphe 2010). Le fait de « mériter » une grâce est une contradiction. L’Eglise de Rome ne vous permet pas de recevoir le don du salut avec un cœur reconnaissant. Il vous faut travailler comme un esclave pour mériter cette « grâce ».

Nous sommes obligés de conclure que l’Evangile de Rome est un autre Evangile que celui de la Bible. J’ose affirmer qu’il s’agit d’un faux Evangile. Je le dis avec beaucoup de tristesse et une grande inquiétude pour les multitudes de Catholiques qui suivent aveuglément ce faux système religieux. Je dois avertir tous les Catholiques que Christ ne leur servira à rien, s’ils ne renoncent pas à toute confiance en eux-mêmes, en leurs œuvres, ou en une créature quelconque. Nous devons placer notre foi en Christ seul !

Les Catholiques ne sont pas à la bonne place ! Le Livre de l’Apocalypse nous décrit un faux système religieux fondé sur la séduction, qu’il appelle « la Babylone ». Il n’est pas dans mes intentions d’exposer quelle est la nature exacte de cette Babylone. Mais le principe reste le même. Certains Chrétiens sont emprisonnés dans ce système fondé sur le mensonge.

Dieu leur lance cet ordre clair: « Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux » (Apocalypse 18:4). Que Dieu soit béni, car, même dans cette Babylone, Il a un peuple qui Lui appartient. Si vous êtes vraiment Chrétien, mais que vous êtes emprisonné dans ce faux système religieux que représente l’Eglise Catholique, écoutez l’appel de Dieu, et sortez du milieu d’elle ! Vous connaîtrez une liberté et une vie que vous n’avez jamais connues auparavant.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Avec la crise les temps sont durs 3 janvier, 2011

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 17:06

 

Martine et Karine prennent un café en discutant. La première remarque que l’autre est toute bizarre. Elle lui demande :

- Quelque chose te préoccupe on dirait ? Tu as l’air anxieuse…

Karine répond :

- Si tu savais ! Mon mari vient de perdre toutes ses économies en bourse !

Martine compatissante :

- Oh Mince ! C’est vraiment dommage. Je suis sûre que tu dois beaucoup t’en faire pour lui ?!

Et Karine tristounette :

- Oui, c’est vrai, et peut-être qu’il me manquera, du moins au début…

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Preghiera: Gesù, Pensaci Tu 2 janvier, 2011

Classé dans : Religione — Sentinelle Chrétienne @ 13:58

Perché vi confondete agitandovi? Lasciate a Me la cura delle vostre cose e tutto si calmerà. Vi dico, in verità che ogni atto di vero, cieco completo abbandono in me produce l’effetto che desiderate e risolve le situazioni più spinose. Abbandonarsi a Me non significa arrovellarsi, sconvolgersi e disperarsi, volgendo poi a Me una preghiera agitata perché Io segua voi e cambiare così l’agitazione in preghiera.

Abbandonarsi, significa chiudere placidamente gli occhi dell’anima, stornare il pensiero della tribolazione e rimettersi a Me, perché lo solo vi faccia trovare, come bimbi addormentati nelle braccia materne, all’altra riva.

Quello che vi sconvolge e vi fa un male immenso è il vostro ragionamento, il vostro pensiero, il vostro assillo e il volere ad ogni costo provvedere voi a ciò che vi affligge. Quante cose Io opero quando l’anima, nelle sue necessità spirituali e in quelle materiali, si volge a Me, mi guarda e, dicendomi « PENSACI TU » chiude gli occhi e riposa!

Avete poche Grazie quando vi assillate per produrle; ne avete moltissime quando in preghiera è un affidamento pieno a Me. Voi nel dolore pregate perché lo tolga, ma perché lo tolga come voi credete… Vi rivolgete a Me, ma volete che Io mi adatti alle vostre idee; non siete infermi che domandano al medico la cura, ma che gliela suggeriscono.

Non fate così ma come vi ho insegnato nel Pater: « SIA SANTIFICATO IL TUO NOME », cioè sii glorificato in questa mia necessità: « VENGA IL TUO REGNO », ossia, tutto concorra al tuo Regno in noi e nel mondo, « SIA FATTA LA TUA VOLONTÀ », PENSACI TU.

Io intervengo con tutta la mia onnipotenza e risolvo le situazioni più chiuse. Ecco, tu vedi che il malanno incalza invece di decadere? Non ti agitare, chiudi gli occhi e dimmi con fiducia: « SIA FATTA LA TUA VOLONTÀ, « PENSACI TU ». Ti dico che Io ci penso, che intervengo come medico e compio anche un miracolo quando occorre. Tu vedi che l’infermo peggiora? Non ti sconvolgere, ma chiudi gli occhi e dì: « PENSACI TU ». Ti dico che Io ci penso.

È contro l’abbandono, la preoccupazione, l’agitazione e il voler pensare alle conseguenze di un fatto. È come la confusione dei fanciulli, quando pretendono che la mamma pensi alle loro necessità e vogliono pensarci loro, intralciando con le loro idee e i loro capricci infantili il suo lavoro.

Chiudete gli occhi e lasciatevi portare dalla corrente della mia Grazia; chiudete gli occhi e lasciatemi lavorare; chiudete gli occhi e non pensate al momento presente; stornate il pensiero dal futuro come da una tentazione. Riposate in Me credendo alla mia bontà e vi assicuro, per il mio Amore che, dicendomi con queste disposizioni: « PENSACI TU », Io ci penso in pieno, vi consolo, vi libero, vi conduco.

E quando debbo portarvi in una via diversa da quella che vedete voi. Io vi addestro, vi porto nelle mie braccia, poiché non c’è medicina più potente di un mio intervento di Amore. Ci penso solo quando chiudete gli occhi. Voi siete insonni, voi volete tutto valutare, tutto scrutare, a tutto pensare e vi abbandonate cosi alle forze umane, o peggio agli uomini, confidando nel loro intervento.

E questo che intralcia le mie parole e le mie vedute. Oh, come Io desidero da voi questo abbandono per beneficarvi e come mi accoro nel vedervi agitati!

Satana tende proprio a questo: ad agitarvi per sottrarvi alla mia azione e gettarvi in preda alle iniziative umane. Confidate perciò in Me solo, riposate in Me, abbandonatevi a Me in tutto. Io faccio miracoli in proporzione del pieno abbandono in Me e del nessun affidamento in voi: Io spargo tesori di Grazie quando voi siete nella piena povertà!

Se avete vostre risorse, anche in poco, o se le cercate, siete nel campo naturale, seguite quindi il percorso naturale delle cose che è spesso intralciato da satana. Nessun ragionatore o ponderatore ha fatto miracoli, neppure fra i Santi.

Opera saggiamente chi si abbandona a Dio.

Quando vedi che le cose si complicano, dì con gli occhi dell’anima chiusi: « GESÙ PENSACI TU ». E distraiti, perché la tua mente è acuta… per te è difficile vedere il male. Confida in Me spesso, distraendoti da te stesso. Fa’ così per tutte le tue necessità. Fate così tutti e vedrete grandi, continui e silenziosi miracoli. Ve lo assicuro per il mio Amore. Io ci penserò, ve lo assicuro.

Pregate sempre con questa disposizione di abbandono, ne avrete grande pace e grande frutto, anche quando Io vi faccio la Grazia dell’immolazione di riparazione e di amore che impone la sofferenza. Ti sembra impossibile? Chiudi gli occhi e dì con tutta l’anima: « GESÙ PENSACI TU ».

Non temere, ci penso Io e tu benedirai il mio nome umiliando te stesso. Le tue preghiere non valgono un patto di fiducioso abbandono; ricordalo bene. Non c’è novena più efficace di questa: « O GESÙ, MI ABBANDONO IN TE, PENSACI TU ».

« ABBANDONATI AL MIO CUORE…E VEDRAI ».

Voglio che tu creda nella mia Onnipotenza e non nella tua azione: che tu cerchi di mettere in azione Me, non te negli altri.

Tu cerca la mia intimità, esaudisci il mio desiderio di averti, di arricchirti, di amarti come voglio. Lasciati andare, lasciami riposare in te, lasciami sfogare su di te continuamente la mia Onnipotenza.

Se tu rimarrai vicino a Me non ti preoccuperai di fare per conto tuo, di correre per uscire, per dire di aver fatto; mi dimostrerai che credi nella mia Onnipotenza e Io lavorerò intensamente con te quando parlerai, andrai, starai in preghiera o dormirai, perché « ai miei diletti do il necessario anche nel sonno  » (Salmo 126). Se starai con Me senza voler correre ne preoccuparti di cosa alcuna per te ma la rimetterai con totale fiducia a Me, Io ti darò tutto quello che ti necessita secondo il mio disegno eterno.

Ti darò i sentimenti che voglio da te, ti darò una grande compassione verso il tuo prossimo e ti farò dire e fare quello che Io vorrò.

Allora la tua azione verrà dal mio Amore. Io solo, non tu con tutta la tua attività, potrò fare dei figli nuovi, che nascono da Me. Io ne farò tanti di più quanto più tu vorrai essere un vero figlio quanto l’Unigenito, perché lo sai che: « Se farai la mia Volontà, mi sarai fratello, sorella e madre  » per generarmi negli altri, perché Io produrrò nuovi figli, servendomi di veri figli.

Quello che tu farai per riuscire, è tutto fumo in confronto a quello che faccio Io nel segreto dei cuori per quelli che amano.

« Rimanete nel mio Amore… se rimanete in Me e le mie parole rimangono in voi, chiedete quello che volete e vi sarà dato  » (Giovanni 15,7).

 

 

1234
 
 

koki |
EGLISE DE DIEU Agapè Intern... |
UNION DES EVANGELISTES INTE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | bornagain
| وَلْ...
| articles religieux