SENTINELLE CHRETIENNE

Bienvenue sur mon blog: Homme 76 ans Retraité, Chrétien Évangélique, poète et écrivain publie sur blogs, n’aime pas la polémique ni la vulgarité, aime beaucoup les bonnes fructueuses échanges d’opinions. J’ai besoin de vos commentaires d’encouragement.

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 11 juin 2010

Dieu m’a dit que mon amie guérirait, et elle est morte ! 11 juin, 2010

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 18:05

Dieu m’a dit que mon amie guérirait, et elle est morte !Bonjour,
Je profite de votre site pour vous poser une question qui me tourmente…
Je ne crois en Dieu que depuis un an. Je me suis réveillée une nuit (ce qui ne m’est jamais arrivé), j’ai senti Sa présence et j’ai entendu des pensées qui ne venaient pas de moi. C’était la preuve que j’attendais depuis quelques mois.
Il y a quelques jours, je priais pour la guérison d’une amie. Et subitement, j’ai senti que Dieu me répondait. Il m’a dit : ‘je vais la guérir’. Et j’ai pu comparer cette ‘révélation’ avec la toute première qui m’a prouvé qu’Il existait…
Mon amie est décédée. Je ne l’ai d’ailleurs pas cru tout de suite…
Cet événement me pousse à me poser des questions et j’en suis arrivée à deux hypothèses :

1) J’ai inventé la réponse au sujet de la guérison, donc j’ai inventé la réponse au sujet de l’existence de Dieu.
2) Il m’a menti sur cette guérison, ce qui me fait dire qu’Il peut avoir menti sur d’autres sujets.
Dans tous les cas, je ne veux plus rien avoir à faire avec Lui…
C’est un problème insoluble. Je suis en train de perdre le contact avec Dieu.
Si vous voyez une explication, répondez-moi le plus rapidement possible, SVP.
Merci, Claire

Réponse de: pasteur@oratoiredulouvre.fr

Chère Claire,
Ce que vous avez vécu peut vraiment être une chance pour vous d’évoluer vers une foi plus forte et plus vraie.
Dieu ne parle pas avec des sons et des mots. Quand on dit « Parole de Dieu » ou « révélation », c’est une façon de parler pour dire ce que la personne humaine reçoit de Dieu. Mais ce que nous recevons, c’est l’expérience d’être parfois accompagné (comme vous le dite très bien), c’est l’expérience de découvrir au plus profond de soi-même des idées et des pistes nouvelles.
C’est bien souvent, comme vous l’avez senti à l’occasion de la maladie de votre amie, quelque chose qui est de l’ordre d’une espérance vraiment surnaturelle. Ce que nous recevons de Dieu c’est une hauteur de vue et une qualité d’être que nous n’avions pas avant et que nous n’aurions jamais eu par nos propres forces humaines…Ensuite, la question et le risque, c’est de mettre des mots sur cette expérience de Dieu. La difficulté c’est de démêler ce qui vient de nous de ce qui vient de plus grand que nous. C’est particulièrement difficile car c’est au plus profond de nous-mêmes que Dieu se fait présent, entre en contact, et que les mots arrivent difficilement à rendre compte de ce niveau de réalité.

La Bible appelle souvent Parole pour parler du geste de Dieu pour une personne. Une autre image biblique de cette présence ou de cette action de Dieu en nous c’est l’Esprit, le souffle créateur de Dieu. Cette autre façon de parler nous dit que Dieu agit en nous comme l’oxygène dans notre corps, de façon bien mystérieuse pour les gens de l’époque de la Bible, mais d’une façon vitale. Après avoir inspiré l’air et reçu de lui une force nouvelle, ce souffle nous permet de parler, mais c’est alors une vibration de notre gorge animée par le souffle, selon notre propre personnalité, ce n’est pas le souffle qui parle tout seul.

‘Je vais la guérir’ avez-vous entendu. Peut-être que Dieu vous avait fait sentir avec certitude l’annonce que sa vie ne s’arrêtait pas à cette maladie et dans votre espoir de la garder ici-bas vous avez traduit cela en terme de guérison physique pour encore quelques dizaines d’années? ‘Je vais la guérir’ avez-vous entendu, peut-être que c’était l’annonce du pardon que Dieu lui donnait? Peut-être qu’il disait ‘Je vais te guérir, toi’, guérir de ce qui te blesse et t’entrave, guérir de cette blessure qu’est le deuil et la fragilité de notre corps biologique?
Mais ce qui est certain, c’est que l’annonce d’une guérison est bien cohérent avec ce qu’est Dieu, le Dieu de la vie, de la vie éternelle, le Dieu de la santé et du bonheur.

Pourquoi n’a-t-il pas guéri physiquement votre amie? Personnellement, je pense que c’est parce qu’il n’a pas pu. S’il avait pu, il l’aurait fait, comme bien souvent, d’une façon ou d’une autre. Où était Dieu quand elle est morte? Il était avec elle, pour la soutenir et conserver son âme, il était là pour pleurer sur le gâchis de ce passage sur terre écourté et sur ses proches en deuil. Dieu était là, avec elle, avec vous. Et avant cela, Dieu était là auprès des médecins pour les encourager à essayer, il était avec elle pour l’encourager à se battre. Il n’était pas dans la maladie, ni dans la mort.

Dieu est puissant, infiniment puissant et il est bon de s’ouvrir à cette force de croissance et de guérison. Mais il y a des fois où il ne peut pas guérir, pas tout de suite. Ce que je crois fermement, c’est qu’en définitive, il sauvera, il guérira chacun de ses enfants. Il purifiera chacun, il lavera chacun, il guérira chacun et l’aidera à s’élever… Il prendra le temps qu’il faut, nous avons le temps. Nous avons la vie éternelle devant nous.
Que Dieu vous bénisse.
Amitiés, Marc Pernot pasteur@oratoiredulouvre.fr

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 
 

koki |
EGLISE DE DIEU Agapè Intern... |
UNION DES EVANGELISTES INTE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | bornagain
| وَلْ...
| articles religieux