SENTINELLE CHRETIENNE

Bienvenue sur mon blog: Homme 76 ans Retraité, Chrétien Évangélique, poète et écrivain publie sur blogs, n’aime pas la polémique ni la vulgarité, aime beaucoup les bonnes fructueuses échanges d’opinions. J’ai besoin de vos commentaires d’encouragement.

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Un po’ d’ordine sui punti cardinali 31 janvier, 2010

Classé dans : Diversi Italiano — Sentinelle Chrétienne @ 18:44

Risposta di: Carbo

Cerchiamo di fare un po’ d’ordine. I punti cardinali non sono stati proposti né da scienziati né da ricercatori. L’origine è da ricondurre agli antichi naviganti, che per indicare i « venti dominati », utilizzarono termini che tutt’ora usiamo correntemente. A quel tempo il centro del mondo conosciuto era il Mediterraneo come puoi immaginare.

Ecco allora che i greci distinsero, con riferimento ai venti dominanti, le direzioni di boreas (per il nord) e di notos (per il sud). Per i romani Romani erano septentrio (il nord) e auster (il sud). E’ solo nei paesi di lingua germanica che le attuali denominazioni fanno la loro comparsa per poi cominciare a diffondersi anche nei paesi mediterranei:

Il simbolo N presente su qualsiasi bussola sta a indicare la parola « north, noord, northen », termine utilizzato dai popoli germanici in tale epoca. Successivamente le « moderne » convenzioni hanno fatto riferimento a questi « antichi » punti.

Risposta di: Sheldon Cooper

Sei un po confuso come lo sono quelli che ti hanno risposto..e da questo desumo che non abbiate chiaro cosa sia una carica elettrica e come si generi un campo magnetico???

Nel nostro universo non esiste alcun sopra o sotto ma esiste invece la possibilità di trovare i poli di campi magnetici come esiste la bipolarità delle cariche elettriche.. ed è da essa che orgina il Nord e Sud della terra, la Terra è un semplice magnete e come tutti i magneti ha un polo nord e uno sud.. e questo lo puoi ritrovare in qualsiasi parte dell’universo !!!!

Beata ignoranza la bussola è un magnete che viene attratto dal magnete terrestre (il polo sud del magnete della bussola è attratto dal polo nord del magnete terrestre)!!!! queste cose si insegnavano alle scuole elementari ma vedo che non è più cosi!!!i

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Il NORD è un concetto per politici, giornalisti e leghisti ? 30 janvier, 2010

Classé dans : Diversi Italiano — Sentinelle Chrétienne @ 18:36

Risposta di: sabogato

nessuno ha stabilito l’orientamento dell’universo ma quello della terra, nella cultura occidentale, lo ha stabilito la stella polare
stella che si trova quasi perfettamente (precessione degli equinozi a parte) sulla proiezione in cielo dell’asse di rotazione della Terra sopra il polo (definendo così il polo celeste), la Polare è apparentemente ferma nel cielo, mentre tutte le altre stelle sembrano ruotarle attorno.

Il fatto che questo punto polo sia stato chiamato polo nord e che tutti i luoghi di latitudine più bassa si dicano a sud è pura convenzione, il nord è il punto cardinale principale usato (esplicitamente o implicitamente) per definire le altre direzioni geografiche.

L’etimologia della parola settentrione deriva dal latino septem triones, cioè i sette buoi, termine con cui gli antichi Romani definivano le sette stelle dell’Orsa Maggiore, descrivendone il loro lento movimento attorno alla stella polare. Da qui l’origine del termine settentrione, cioè nord.

potevano chiamare pinco il nord e pallino il sud ma la voglia di orientarsi sarebbe sempre rimasta pare che la parola nord derivi dal protoindoeuropeo « ner », che significa « sinistra  » (a sinistra del sorgere del sole) mentre la parola Sud dovrebbe avere origine dalla parola sund (sole) dal momento che il sole domina questo punto cardinale quando lo si osservi da posizioni a nord del tropico del cancro

ps il concetto di nord come « sopra » e di sud come « sotto » non ha alcun significato dato che i punti cardinali si sviluppano su di un ipotetico piano senza dimensione verticale, nonostante ciò è un concetto per politici, giornalisti e leghisti.

Pensa che certi tedeschi di Francoforte chiamano « terroni » gli abitanti della Baviera, certi Bavaresi chiamano così gli altoatesini , certi altoatesini così chiamano i napoletani, certi napoletani così chiamano gli africani e agli africani non resta che nominare terroni i pinguini del polo sud.

Cipriano… mi sa che sei un poco disorientato la rotazione terrestre non è relativa all’emisfero dove vivi, lo dimostra il fatto che il sole sorge più o meno contemporaneamente a Lecce in Italia come a Cape Town in Sud Africa mentre ore dopo sorgerà contemporaneamente sia nel Labrador (Canada) che a Buenos Aires in Argentina.

Il fatto che osservando il movimento del sole tu lo veda girare in senso antiorario è solo perchè lo osservi rivolto verso nord , diversamente da noi che viviamo nell’altro emisfero che lo osserviamo guardando verso sud, girare le spalle non significa far girare la terra da un’altra parte

Cipriano spiritoso… certo che dalle tue parti ti pare che il firmamento giri in senso contrario ,questo perchè hai come riferimento la costellazione della croce del sud, quasi opposta alla Polare, ma io questa costellazione non la posso vedere come tu dall’Argentina non pui vedere la polare.

Proviamo a metterci d’accordo e prendiamo come riferimento le costellazioni dello zodiaco sull’eclittica, costellazioni che entrambi possiamo vedere, constaterai che il loro moto apparente è in senso orario, ovvero lo stesso senso di rotazione che hanno alla mia latitudine, per cui se entrambi possiamo vedere lo stesso oggetto e questo oggetto si muove, per entrambi, da est a ovest (orario guardando verso sud) non credi che dovremmo giungere alla unanime conclusione che la terra gira in senso antiorario nonostante le apparenze ?

sparviero @ mi sono dimenticato gli economisti nella lista di chi usa impropriamente i punti cardinali identificando ad esempio i paesi poveri come « sud del mondo » seppure la Baviera possa essere ricca e industrializzata ciò non toglie che QUALCHE abitante, con la puzza sotto il naso, di Stoccarda consideri i Bavaresi dei grezzi contadini, dopotutto terrone ( parola tubù in italia) altro non significa che « contadino »

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

L’incidence de la Foi dans le ministère 29 janvier, 2010

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 12:10

Au-delà d’un cœur profondément reconnaissant, la seule motivation qui résiste à l ‘épreuve du temps, c’est notre désir d’être agréable à Jésus-Christ.

Je n’ai aucun mérite pour mon salut et encore moins pour mon ministère. Tout ce que Dieu accomplit en nous, pour nous et au travers de nous, Il le fait par grâce au moyen de la foi.

C’est pourquoi au-delà d’une gratitude sincère et durable pour mon salut, je veux donner ma vie au Seigneur et Le servir de toutes les manières possibles.

Le but de mon existence, et votre cœur ressemble au mien, je le sais, c’est d’être un jour dans la présence de Jésus et de L’entendre me dire : « Tu as fait du bon travail bon et fidèle serviteur! ».

Et sur ce point, Il déclare que tout cela le vaudra bien et vous ne serez pas dans le ciel depuis 5 secondes que vous direz : « Pourquoi n’ai-je pas mieux servi ? Pourquoi n’ai-je pas donné plus ? Pourquoi n’ai-je pas aimé d’avantage ? Pourquoi n’ai-je pas mieux obéi ? ».

Hébreux 11 est le chapitre sur la foi par excellence, le Verset 6 déclare : «Sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu ». Donc, si je n’exerce pas mon ministère dans la foi, je ne suis pas agréable au Seigneur. Mais la Bible est plus explicite que cela et précise même : « Tout ce qui n’est pas de la foi est péché.»

Si je n’exerce pas ma vocation dans la foi, je le fais en étant dans le péché. C’est dur à entendre ! Mais que signifie exercer le ministère dans la foi ?

1.Croire quand je ne vois pas les choses( Hébreux 11 :1)La foi, c’est discerner le futur en avance, autrement dit, c’est distinguer aujourd’hui ce qui sera visible demain. Chaque grande réalisation a commencé parce que quelqu’un a distingué les choses à l’avance.

Nous n’avions pas envoyé d’homme sur la lune lorsque JFK se leva et dit : « Mettons un homme sur la lune » Lorsqu’il a dit cela, cette technologie n’avait même pas encore été inventée.

La foi, c’est croire quand je ne vois pas les choses et pour certaines d’entre elles, nous devons avoir la conviction avant qu’elles ne soient visibles. Le monde dit : « Je veux voir pour croire » Dieu dit « Si tu crois tu verras ». Il vous faut avoir en avance la vision des choses.

2.Obeir quand je ne comprends pas ce qui se passe

Dieu ne vous a-t-Il pas déjà demandé de témoigner à quelqu’un alors que vous n’aviez pas le temps ? Ou bien de laisser le confortable exercice du ministère dans votre paroisse pour aller dans une église dont vous ignoriez l’importance ? C’est cela exercer sa charge dans la foi, c’est obéir, même quand vous ne comprenez pas.

Abraham est un exemple classique d’obéissance alors même qu’il ne comprenait pas (He11.8). Il avait environ 75 ans quand Dieu lui demanda de tout abandonner : tout ce qui faisait sa sécurité et cela à un âge où il aurait pu profiter de la position sociale qu’il s’était acquise.

Dieu dit : « Je veux que tu t’en ailles, ramasse toutes tes affaires et tiens-toi prêt pour la plus grande aventure de ta vie». Ce qui est effrayant dans tout cela, c’est que Dieu n’a fourni aucune précision à Abraham qui demande : « Où irons-nous ?» Dieu lui répond : « Tu n’as jamais entendu parler de cet endroit » Abraham demande alors « Combien de temps cela va-t-il demander ? » Dieu : « tu vas le découvrir » Abraham demande encore : « Comment saurais-je que je suis arrivé ?» Dieu lui répond : « Je te le ferai savoir ».

Dieu vous demandera quelquefois de faire dans votre ministère des choses dont vous penserez « Il n’y a aucune chance pour que cela puisse marcher ». Cependant, Dieu a dit « Fais-le ! »

Et devinez quoi ? Ça marche ! A Saddleback, nous avons réalisé plus de choses impossibles à faire que de choses réalisables. Il est sage d’apprendre au travers de nos expériences, mais il est encore plus sage d’apprendre au travers des expériences des autres.

Je n’ai pas le temps de faire moi-même toutes les erreurs et plus que nos succès, nous devons également partager nos erreurs.

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Qu’est ce que l’amour de Dieu ? 28 janvier, 2010

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 12:20

 

1 Co 13 nous montre tous les attributs de l’amour. Il est patient, plein de bonté, il ne cherche point son intérêt… aimons nous comme cela c’est l’amour de Dieu ! Dans les évangiles, on parle d’une femme, Marie de Béthanie qui répandit sur les pieds de Jésus un parfum d’un très grand prix (peut-être toute sa fortune) en les essuyant de ses cheveux. Et la maison fut remplie de l’odeur de ce parfum.
Et nous qu’est que nous donnons à notre Seigneur ?? Notre cœur, notre adoration, notre louange, tout ce que nous avons, c’est-à-dire tout notre amour, notre être entier ?? Jésus est–il notre premier Amour ?

Aimer comme Dieu nous aime c’est mourir à nous même ! Jésus est mort à lui-même, il a pris la condition d’un serviteur. Il a quitté la gloire de Dieu pour nous en se faisant semblable a nous ! Jésus nous montre que celui qui l’aime, c’est celui qui garde ses commandements.

L’amour de Dieu, n’a pas de limite, car il a donne son fils unique pour chacun de nous. L’amour de Dieu nous demande de pardonner, pardonner c’est donner par-dessus ! La Bible nous demande de nous revêtir de l’amour qui est le lien de la perfection. Nous sommes appelés à rechercher cette perfection.

Nous voulons plus dans notre vie, ouvrir nos cœurs pour que Dieu nous remplisse de cet amour et qu’il nous parle.
Ep 3.17 dit : que le Christ habite dans nos cœurs par la foi et que vous soyez enracinés et fondés dans l’amour, pour être capable de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et de connaître l’amour du Christ qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute plénitude de Dieu.


Nous avons cette envie, ce désir d’être enraciné dans cet amour de notre Seigneur Jésus-Christ. Aimer c’est aussi servir !! Car tous le hommes sont des serviteurs, de Dieu où de l’ennemi.
C’est par amour que nous servons, car nous sommes enfants de Dieu ! Celui qui aime, est né de Dieu, le diable ne connaît pas l’amour !

Mt 5.13-15 : C’est vous, qui êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade avec quoi le salera-t-on ? Il n’est plus bon qu’à être jeté dehors et foulé aux pieds des hommes. C’est vous qui êtes la lumière du monde…. Si nous n’avons plus l’amour de Dieu en nous, nous sommes devenus fades.

On peut aussi servir Dieu sans l’aimer, par devoir ou par conviction religieuse. Jésus dit bien dans sa Parole ce n’est pas ceux qui me diront « Seigneur, Seigneur » qui entreront dans le Royaume des cieux ! (Mt 7.21). Oui on peut servir sans aimer Dieu et même faire des miracles en son nom ! et même livrer notre vie en sacrifice, sans aimer.

Notre Seigneur veux la première place dans notre vie, il s’est donné a nous et pour nous en sacrifice pour le pardon de nos péchés sur la croix de golgotha. Comment ne pas l’aimer, lui qui nous a aimé le premier jusqu’à donner sa vie pour nous !

Est-ce que tu connais quelqu’un qui donne sa vie pour toi ? Moi pas! C’est pour cela que Jésus est mon premier et mon plus grand amour.

Nous savons que Jésus va revenir ! Dans quel état d’esprit Jésus va nous retrouver ?

Il te demande : m’aimes tu ? tu vas dire « bien sûr Seigneur que je t’aime ! » Jésus veut nous rendre conscients de notre faiblesse et manque d’amour pour lui.

Jésus nous averti : des guerres, que les frères se livraient les uns aux autres, que l’iniquité augmentera et que l’amour du plus grand nombre se refroidira ! Nous voulons aimer Jésus et avoir cet amour de la fiancée !

Jr 2.2 : Je me souviens de ton amour de jeune fille, de ton affection de fiancée, quand tu me suivais au désert, dans une terre stérile. Israël était consacré à l’Éternel. Rappels-toi de ton premier amour ! Rappels-toi, comme tu étais passionné !


Tu veux faire quoi pour Dieu ? Donne-toi entièrement à lui, il te veut, il t’aime ! Soyons rempli de l’ivresse de l’amour pour lui, non pas de vin, car c’est la débauche, mais rempli du Saint-Esprit !
Laissons-nous travailler par l’Esprit de Dieu et toujours nous attacher à notre premier amour, un amour qui ne doit pas être un souvenir, mais une réalité. Retrouvons et désirons notre premier Amour de tout notre cœur !!

 Source : Lueur

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

3. La foi c’est donner, quand je n’ai pas 27 janvier, 2010

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 12:08

« C’est par la foi qu’Abel fut déclaré juste, Dieu approuvant son offrande. » (Hebreux11.4).

Voilà qui est digne d’intérêt : don et foi vont ensemble, Dieu utilise de l’argent pour mesurer notre foi et tester notre fidélité. Il a les yeux sur l’offrande du chrétien. La Bible déclare que si vous n’avez pas été fidèle avec l’injuste Mammon, qui voudra vous confier les véritables richesses spirituelles ?

Il y a une relation directe entre mon utilisation de l’argent et le niveau de la puissance de l’action de Dieu à mon égard. Et cela agit sur l’importance de la bénédiction qu’il accorde à ma vie. Dieu attend de ses dirigeants qu’ils soient les premiers dans l’offrande. On ne donne jamais trop à Dieu.

4. Persister, même quand ce n’est pas votre opinion.

Comment pouvez-vous améliorer votre persévérance ? Comment faire pour développer le type de ténacité qui vous permettra de rester là où le Seigneur vous a placé, alors que votre être entier vous demande de quitter cet endroit ou bien d’abandonner le service. Où peut-on se procurer une telle persévérance ?

« C’est par la foi que Moise quitta l’Égypte et ne craignit pas la colère du Roi, Il se montra ferme dans sa résolution comme un homme qui pouvait voir l’invisible» (Verset 27)

Notez que la solution est dans la dernière phrase : (IL pouvait voir l’invisible). Nous ne pouvons accomplir l’impossible que quand nous discernons l’invisible.

Regardez à Dieu, c’est la clé de la persévérance. Gardez les yeux fixés sur Jésus !

Corrie Ten Boom déclare : « Si vous regardez le monde, vous allez être dans l’angoisse. Si vous le regardez de plus près, vous allez être déprimé. Mais si vous regardez à Jésus, vous aurez le repos. » Tout dépend de l’endroit où vos yeux se fixent.

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

7. L’imposizione del Celibato cattolico non existe nella Bibbia 26 janvier, 2010

Classé dans : Religione — Sentinelle Chrétienne @ 8:56

L’imposizione del celibato ai preti non viene da Dio. Per qualcuno può essere buono non sposarsi per avere più tempo da dedicare al ministero per Dio (come l’apostolo Paolo). Ma la normalità per un servitore di Dio è il matrimonio.

La Bibbia (l’Apostolo Paolo) dice in 1Tim3,2 «Bisogna dunque che il vescovo, sia irreprensibile, marito di una sola moglie, … uno che governi bene la propria famiglia e tenga i figli in sottomissione con ogni decoro; ma se uno non sa governare la propria famiglia, come potrà aver cura della chiesa di Dio?.»

Un prete dovrebbe avere la sua famiglia per dimostrare di essere un buon capo famiglia. Solo allora potrà essere un buon ministro della chiesa di Dio. La famiglia è il banco di prova per un servizio e una responsabilità in chiesa.

Conclusione: Essere Cristiano Evangelico vuol dire semplicemente: essere un discepolo di Gesù Cristo, come lo erano i cristiani (cattolici) nei primi secoli dopo Cristo. Invitiamo tutti ad ascoltare Cristo e mettere in pratica le sue parole. Cos’è più importante: ciò che dice il Signore o ciò che dice la Chiesa? La Bibbia non è così difficile come dicono. Se leggi la Parola di Dio e la metti in pratica, allora sarai certo di essere nel giusto.

Non sono gli uomini ma il Signore Gesù Cristo che devi ascoltare.Un credente evangelico famoso è Ricardo Kakà, giocatore del Milan. Il suo sogno era gridare a tutto il mondo: I belong to Jesus, cioè: io appartengo a Gesù. Questo è lo Spirito di un seguace di Cristo, testimoniare ad altri che Gesù Cristo vive, e che vuole salvare anche loro.

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Ma sœur au couvent. 25 janvier, 2010

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 16:36

Suite à une crise cardiaque un homme subit une chirurgie à cœur ouvert. Il se réveille après l’opération et se trouve soigné par des religieuses dans un hôpital catholique. Comme il retrouvait ses esprits, une religieuse lui demande comment il allait payer ses soins. Elle lui demande s’il a une assurance maladie.

Il répond d’une voix encore faible : « Pas d’assurance maladie »

Elle lui demande : « Avez-vous de l’argent à la banque ? »

Il répond : « Pas d’argent à la banque« 

Elle poursuit : « Avez-vous un membre de votre famille qui peut vous aider ?« 

Il dit : « Je n’ai qu’une sœur, vieille-fille, qui est religieuse dans un couvent »

La sœur se fâche et lui dit : « Les religieuses ne sont pas des vieilles-filles, elles sont mariées à Dieu »

Et le patient lui dit : « OK Envoyez donc la facture à mon beau-frère »

 

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

L’ours, le dauphin et le crocodile 24 janvier, 2010

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 11:12

Un ours polaire, un dauphin et un crocodile sont en train de discuter des vacances qui approchent.

L’un d’eux demande au dauphin :

« Tu vas où en vacances cette année ? »

« He bien, tu sais, ma femme a des nageoires, mes enfants ont des nageoires, moi aussi j’en ai et on aime la flotte, donc on va aller du côté de l’océan. »

L’ours et le crocodile :

« Oh c’est bien ! »

« Et toi l’ours, où tu vas en vacances ? » Demande le dauphin.

L’ours :

« J’ai beaucoup de poils, ma femme et mes enfants ont aussi une belle fourrure, donc je pense que nous allons faire un tour au pôle nord.»

Les autres :

« Cool ! »

« Et toi le crocodile tu vas où ? » Demande l’ours.

Le crocodile :

« Ma femme a une grande gueule, mes enfants ont une grande gueule, moi j’ai une grande gueule, je crois qu’on va aller en France pour manifester ! »

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Il y a 4 sortes d’amour inapproprié : 23 janvier, 2010

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 11:51

l’amour possessif, l’amour séducteur, l’amour indirect l’amour du rôle renversé. 

L’amour possessif

L’amour possessif est la tendance par les parents à encourager un enfant à être trop dépendant de ses parents. Ces parents tendent à traiter leur enfant comme un objet à posséder et non une personne qui a besoin de grandir et devenir graduellement indépendant et autosuffisant. Un enfant doit avoir le respect de ses parents pour être lui-même.

L’amour séducteur

Je n’ai jamais connu une personne désorientée sur le plan sexuel qui avait un père tendre, aimant et affectionné.

L’amour vicaire

L’amour indirect c’est vivre sa vie ou ses rêves à travers la vie d’un enfant. L’amour indirect devient blessant quand il rend notre amour conditionnel au comportement de l’enfant.

L’amour du rôle renversé

L’amour du rôle renversé est quand les parents se tournent vers leurs enfants pour le soin et la protection. Les parents se comportent avec l’enfant comme s’il était bien plus vieux que son âge. Les parents sont inquiets et incertains d’être aimés, et se tournent vers l’enfant comme source de réassurance, de réconfort et d’amour.

L’amour du rôle renversé est la relation primordiale dans le phénomène terrifiant de l’abus sexuel des enfants. Un parent abusif ressent que son enfant doit prendre soin de ses besoins émotionnels, que le parent a le droit d’être réconforté et nourri par son enfant. Quand l’enfant ne réussit pas en cela, le parent se sent le droit de le punir sévèrement.

Comment vraiment aimer vos enfants par Ross Campbell – 1992
(How to really love your children)

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Y en a marre de l’amour ! 22 janvier, 2010

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 12:03

Les maisons de disques se l’arrachent, les films le montrent sous toutes ses coutures. L’amour, c’est comme la confiture, moins il y en a, plus on étale. Nous en sommes gavés, saoulés, écoeurés !

Jeune, on en rêve pour avouer des années plus tard qu’on ne l’a jamais trouvé, ou que le rêve a tourné au cauchemar. Enfant, on en a un besoin vital. IL donne la santé pour toute une vie: alors pourquoi tant d’avarice de la part des adultes ?

« Tout le monde aime tout le monde » dit la chanson, comme s’il suffisait de le dire pour que ce soit vrai. Car alors, pourquoi tant de guerres ? Pourquoi tant de déchirures et de haine entre les hommes, même entre membres d’une même famille ?

Oui, «Y en a marre de l’amour!» Cet ersatz qui réduit les hommes et les femmes à l’état de simple objet de désir et de plaisir n’est pas l’amour. Hollywood qui nous réduit à l’état de «voyeur- rêveur», n’est qu’une falsification de l’amour.

Si dans notre quotidien, l’amour n’est que virtuel, alors nous sommes bien malheureux. Si l’amour n’est qu’une recherche de moyens pour assouvir nos sens et notre soif de sensations, alors nous resterons pour longtemps encore d’éternels insatisfaits entraînés vers les fonds de cale de notre âme.

L’amour ne se donne pas en spectacle pour être applaudi, c’est d’abord un choix, une décision prise dans le secret du coeur.
L’amour n’est pas un plaisir qu’on prend ou qu’on vole, mais une offrande totale et désintéressée.
L’amour ne se revendique pas, il se donne librement. L’amour n’est pas une simple déclaration (même enflammée), celui qui aime est acteur et non spectateur.

Deux textes bibliques, parmi d’autres, sont là pour nous mobiliser.
N’aimons pas seulement en paroles, avec de beaux discours; faisons preuve d’un véritable amour qui se manifeste par des actes (
1 Jean 3.18). Jésus ajoute: Aimez-vous les uns les autres comme moi-même je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. (Jean 15.12-13).

Aimer, c’est donner jusqu’à sa vie, sans calcul, sans revendication d’un gain en retour. Aimer, c’est donner, simplement pour le plaisir, le bien – être, le bonheur de l’autre et pour la joie de donner.

De définition ? Je n’en connais pas d’autre. D’exemple ? Je n’en veux qu’un : celui de Jésus, le Roi qui se fait Serviteur et qui donne sa vie pour moi sur la croix.

Aimer est une folie, qu’attendons-nous pour être tous fous d’amour ?

Pasteur Didier Roca

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

1234
 
 

koki |
EGLISE DE DIEU Agapè Intern... |
UNION DES EVANGELISTES INTE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | bornagain
| وَلْ...
| articles religieux