SENTINELLE CHRETIENNE

Bienvenue sur mon blog: Homme 76 ans Retraité, Chrétien Évangélique, poète et écrivain publie sur blogs, n’aime pas la polémique ni la vulgarité, aime beaucoup les bonnes fructueuses échanges d’opinions. J’ai besoin de vos commentaires d’encouragement.

 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

B O N N E A N N E – 2010 – B U O N A N N O 30 décembre, 2009

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 10:45

215466796111.jpg                       

BONNE  ANNE  2010, Q’elle soit pour

tous une année

de PAIX, de JUSTICE et d’AMOUR

en JESUS CHRIST

notre seul SAUVEUR.   

BUON ANNO   2010   Che sia per tutti

 un anno di  P A C E,  di

G I U S T I Z I A  e  di A M O R E  in 

G E S U’  C R I S T O   il   nostro 

SOLO   S A L V A T O R E     

Accueil     /author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

REFLEXION : LA FETE DE NOËL SANS JESUS POUR INVITE 29 décembre, 2009

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 22:46
Comme vous le savez tous, la date de mon anniversaire approche. Tous les ans, il y a une grande célébration en mon honneur et je pense que cette année encore elle aura lieu. Pendant cette période, tout le monde fait du shopping, achète des cadeaux, il y a plein de publicités à la radio et dans les magasins, et tout cela augmente au fur et à mesure que mon anniversaire se rapproche.

C’est vraiment bien de savoir, qu’au moins une fois par an, certaines personnes pensent à moi. Pourtant je remarque que si au début les gens paraissaient comprendre et être reconnaissants de ce que j’ai fait pour eux, plus le temps passe, et moins ils semblent se rappeler la raison de cette célébration. Les familles et les amis se rassemblent pour s’amuser, mais ils ne connaissent pas toujours le sens de la fête.

Je me souviens que l’année dernière il y avait un grand banquet à mon honneur. La table de salle à manger était remplie de mets délicieux, de gâteaux, de fruits et de chocolats. La décoration était superbe et il y avait beaucoup de magnifiques cadeaux emballés de manière très spéciale.

Mais vous savez quoi? Je n’étais pas invité … J’étais en théorie l’invité d’honneur, mais personne ne s’est rappelé de moi et ils ne m’ont pas envoyé d’invitation. La fête était en mon honneur, mais quand ce grand jour est arrivé, on m’a laissé dehors, et ils m’ont fermé la porte à la figure … et pourtant moi je voulais être avec eux et partager leur table. En réalité, je n’étais pas surpris de cela car depuis plusieurs années, toutes les portes se referment devant moi.

 Accueil       /author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

Une histoire Marseillaise 28 décembre, 2009

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 10:19

                                                 zucca.bmp

Un taxi avec une mère et son fils passe dans une rue avec des prostituées, la rue Thubaneau pour être précis. Et l’enfant demande :

- Maman, maman, les dames elles font quoi là ?

La mère répond :

- Elles attendent leur mari qui rentre du travail…

Alors Le chauffeur de taxi intervient bruyamment :

-Y’en a marre, IL faut appeler les choses par leur nom, les dames sont des putes, hein, des putes, t’as compris !

Silence de mort dans le taxi pendant un petit moment. Ensuite l’enfant continue et demande :

- Mais maman, ces dames, elles peuvent avoir des enfants ?

Et la mère :

- Bien sûr, comment tu crois qu’ils naissent les chauffeurs de taxi ?

 

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

Q/R Yahoo: Cosa vuol dire oggi, credere in Dio? 27 décembre, 2009

Classé dans : Religione — Sentinelle Chrétienne @ 12:40

Domanda di: Letizia :

Cosa vuol dire secondo voi, al giorno d’oggi, credere in Dio?

Risposta di: Salvocom

Al giorno d’oggi come 5000 anni fa, e più in la, credere in Dio é una grazia di Dio che ci da di sperare nel suo aiuto su questa terra e nell’aldila, credere in Dio non é il risultato scientifico della Sua esistenza ma un prodotto della fede che ci viene da Dio.

Risposta di : Davide

« Sostanzialmente sono una brava persona, perciò andrò in cielo ». « Certo, faccio alcune cose sbagliate, ma faccio più cose giuste: perciò andrò in cielo ». « Dio non mi manderà all’inferno solo perché non vivo secondo la Bibbia. I tempi sono cambiati! ». « Solo le persone davvero cattive come i pedofili e gli assassini andranno all’inferno ».

Queste sono tutte le scuse più comuni della maggior parte della gente, ma la verità è che sono tutte bugie. Satana, il principe di questo mondo, ci mette in testa tutti questi pensieri. Egli, e chiunque segua le sue vie, è un nemico di Dio (1 Pietro 5:8). Satana si traveste sempre da bene (2 Corinzi 11:14), ma egli ha il controllo su tutte le menti che non appartengono a Dio.

È una menzogna credere che Dio non si preoccupi dei peccati piccoli e che l’inferno sia riservato alle « persone cattive ». Tutti i peccati ci separano da Dio, anche una “piccola bugia innocente”. Tutti hanno peccato, e nessuno è abbastanza buono da andare in cielo da solo (Romani 3:23).

Andare in cielo non è basato sul fatto che il nostro bene superi il nostro male. Se fosse così, saremmo tutti spacciati: « Ma se è per grazia, non è più per opere; altrimenti, la grazia non è più grazia » (Romani 11:6). Non possiamo fare nulla di buono per guadagnarci l’accesso al cielo (Tito 3:5).

« Entrate per la porta stretta, poiché larga è la porta e spaziosa la via che conduce alla perdizione, e molti sono quelli che entrano per essa » (Matteo 7:13). Anche se tutti vivono una vita di peccato e confidare in Dio non è popolare, Dio non lo scuserà:

« [Voi] eravate morti nelle vostre colpe e nei vostri peccati, ai quali un tempo vi abbandonaste seguendo l’andazzo di questo mondo, seguendo il principe della potenza dell’aria, di quello spirito che opera oggi negli uomini ribelli » (Efesini 2:1-2).

Quando Dio ha creato il mondo, questo era perfetto. Era tutto buono. Poi Egli fece Adamo ed Eva e diede loro il libero arbitrio, affinché essi potessero scegliere se seguire Dio e ubbidirGli o meno. Ma Adamo ed Eva, le primissime persone che fece Dio, furono tentate da Satana e disubbidirono a Dio, e così peccarono.

Questo impedì a loro e tutti quelli che vennero dopo di loro (inclusi noi) di riuscire ad avere una stretta relazione con Dio. Egli è perfetto e santo, e deve giudicare il peccato. Come peccatori, noi non avremmo potuto risolvere il problema da soli. Perciò, Dio ha fatto in modo che noi potessimo essere uniti a Lui in cielo:

« Perché Dio ha tanto amato il mondo, che ha dato il suo unigenito Figlio, affinché chiunque crede in lui non perisca, ma abbia vita eterna » (Giovanni 3:16); « perché il salario del peccato è la morte, ma il dono di Dio è la vita eterna in Cristo Gesù, nostro Signore » (Romani 6:23).

Gesù nacque per insegnarci la via e per morire per i nostri peccati affinché non dovessimo morire noi. Tre giorni dopo la Sua morte, Egli risuscitò dal sepolcro (Romani 4:25), dimostrando di essere vittorioso sulla morte. Egli colmò le distanze fra Dio e l’uomo affinché noi potessimo avere un rapporto personale con Lui, se solo avessimo creduto.

« Questa è la vita eterna: che conoscano te, il solo vero Dio, e colui che tu hai mandato, Gesù Cristo » (Giovanni 17:3). La maggior parte della gente crede in Dio, anche Satana. Ma per ricevere la salvezza, dobbiamo rivolgerci a Dio, dare forma a una relazione personale, abbandonare i nostri peccati e seguirLo.

Dobbiamo affidarci a Gesù con tutto ciò che abbiamo e facciamo: « Ora però, indipendentemente dalla legge, è stata manifestata la giustizia di Dio […] vale a dire la giustizia di Dio mediante la fede in Gesù Cristo, per tutti coloro che credono » (Romani 3:21-22). La Bibbia insegna che non esiste un’altra via di salvezza a prescindere da Cristo. In Giovanni 14:6, Gesù dice: « Io sono la via, la verità e la vita; nessuno viene al Padre se non per mezzo di me ».

La salvezza è a disposizione solo mediante la fede in Gesù Cristo! “In nessun altro è la salvezza; perché non vi è sotto il cielo nessun altro nome che sia stato dato agli uomini, per mezzo del quale noi dobbiamo essere salvati” (Atti 4:12)

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

Q/R Yahoo: Que ce que veut dire CROIRE EN DIEU ? 26 décembre, 2009

Classé dans : religion — Sentinelle Chrétienne @ 12:37

Question de: Letizia

Que ce que veut dire aujourd’hui CROIRE EN DIEU ?

Reponse de: Davide

«Je suis fondamentalement une bonne personne, donc je vais aller au ciel. » «Bien sûr, je fais quelques mauvaises choses, mais la plupart ce sont des choses justes: Je vais donc aller au ciel » « Dieu ne va pas m’envoyer en enfer juste parce que je ne vive pas selon la Bible. Les temps ont changé. » « Seules les personnes vraiment mauvais comme les agresseurs d’enfants et les assassins irons en enfer. »

Ce sont toutes des excuse les plus courante pour la plupart des gens, mais la vérité est que ce sont des mensonges. Satan, le prince de ce monde, nous mets toutes ces pensées dans la tête. Lui, et quiconque suit ses voies, est un ennemi de Dieu (1 Pierre 5:8). Satan se déguise toujours comme bon (2 Corinthiens 11:14), mais il a le contrôle sur tous les esprits des hommes qui n’appartiennent pas à Dieu.

C’est un mensonge de croire que Dieu ne se soucie pas des petits péchés et que l’enfer est réservé pour des « mauvaises personnes ». Tout péché nous sépare de Dieu, même un « petit mensonge. » Tous ont péché, et personne n’est assez bon pour aller au ciel « (Romains 3:23). Aller au ciel n’est pas fondée sur le fait que notre bien faire surpasse notre mal agir.

Si c’était le cas, nous serions tous condamnés: « Mais si c’est par grâce, ce n’est plus par les oeuvres, autrement la grâce n’est plus une grâce » (Romains 11:6). Nous ne pouvons pas faire rien de bon pour gagner l’accès au ciel (Tite 3:5).

« Entrez par la porte étroite, car large est la porte, spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux sont ceux qui entrent par là » (Matthieu 7:13). Bien que tout le monde vit une vie de péché et que se confier en Dieu n’est pas populaire, Dieu n’excusera pas le pécheur: «Vous… étiez morts dans vos offenses et dans vos péchés, auxquelles vous êtes abandonnes suivant le cours de ce monde, suivant le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui maintenant opère dans les hommes rebelles » (Éphésiens 2:1-2).

Lorsque Dieu créa le monde, c’était parfait. Tout était bon. Ensuite Il a fait Adam et Ève et leur a donné le libre arbitre pour qu’ils puissent choisir de suivre Dieu et lui obéir ou non. Mais Adam et Ève, les premiers personnes que Dieu a fait, ont été tenté par Satan et ont désobéi à Dieu, et ainsi ont péché.

Cela a empêché eux et tous ceux qui sont venus après eux (nous compris) pour être en mesure d’avoir une relation étroite avec Dieu, il est parfait et saint, et doit juger le péché. Comme étant pécheurs, nous ne pouvions pas résoudre le problème de nous-même. Par conséquent, Dieu a fait de façon que nous puissions être unis à Lui dans le ciel:

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle » (Jean 3 : 16); « Car le salaire du péché c’est la mort mais le don gratuit de Dieu c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 6:23).

Jésus est venu pour nous enseigner le chemin et mourir pour nos péchés, affin que nous n’aurions pas à mourir. Trois jours après Sa mort, Il est ressuscité des morts (Romains 4:25), prouvant ainsi être victorieux sur la mort. Il a comblé l’écart qu’il y avait entre Dieu et l’homme afin que nous puissions avoir une relation personnelle avec Lui, si seulement nous avions cru.

« Celle-ci est la vie éternelle, c’est qu’ils connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ » (Jean 17:3). La plupart des gens croient en Dieu, même Satan. Mais pour recevoir le salut, nous devons nous tourner vers Dieu, pour donner forme à une relation personnelle, lâcher, abandonner nos péchés et le suivre.

Nous devons faire confiance à Jésus avec tout ce que nous avons et faisons: «Mais maintenant, indépendamment de la LOI, a été manifestée la justice de Dieu [...] à savoir la justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient » (Romains 3:21-22). La Bible nous enseigne qu’il n’y a pas d’autre moyen de salut en dehors de Christ. Dans Jean 14:6, Jésus dit: « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi »

Aujourd’hui, comme il y a 5000 ans, et plus, croire en Dieu est une grâce de Dieu qui nous donne l’espoir de recevoir son aide sur cette terre et au-delà. Croire en Dieu n’est pas le résultat scientifique de son existence mais un produit de la foi qui vient de Dieu.

Le salut est disponible uniquement par la foi en Jésus-Christ! « Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. » Actes des Apôtres 4:22

 

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

Kadour et le sida 25 décembre, 2009

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 10:35

Kadour Ben Marcel vit ses derniers instants. Il est à l’hôpital et reçoit des visites de tous les siens, famille et amis.

A tous, il raconte qu’il a le SIDA et qu’il va mourir de cette maladie terrible.

Son fils près de lui à l’hôpital, ne le quitte pas une seconde, mais lorsqu’il se trouve enfin seul avec son père, il l’interroge étonné :

- Papa, pourquoi tu dis à tout le monde que tu vas mourir du Sida alors que tu sais très bien que c’est le cancer que tu as ?

- Lisse moi faire, comme ça quand je meurs, y a personne qui va chercher ta mère !…

 

Kadour nique le sida

 

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

Jour de chance 24 décembre, 2009

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 10:34

 

Un homme est devant sa télévision et contrôle le ticket de loto qu’il a joué le matin même.

Ses six numéros sortent.

Fou de joie, il crie par la fenêtre à son épouse qui se trouve de l’autre côté de la route :

- « Chérie, vient vite nous avons gagné la cagnotte du loto »

La femme saute de joie et traverse la route.

Un camion arrive et l’écrase.

Le mari :

- Putain quand une journée est bonne, elle est vraiment bonne !

Jour de chance

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

Entendu au comptoir du Bar de la Marine 23 décembre, 2009

Classé dans : Divers — Sentinelle Chrétienne @ 10:33

Lever le coude est la meilleure façon de ne pas baisser les bras.

Pire qu’une pierre dans la chaussure, c’est un grain de sable dans un condom !

Une croix vue de profil perd beaucoup de son intérêt.

Rien, c’est rien et deux fois rien, ce n’est pas beaucoup, mais pour trois fois rien, on peut déjà s’acheter quelque chose, et pour pas cher.

La détente je suis pour, d’ailleurs j’ai toujours le doigt dessus.

Quand on n’a plus rien à se dire on parle de communication.

La sardine c’est un petit poisson sans tête qui vit dans l’huile…

Là où le cul-de-jatte a pied, ne plonge pas la tête la première.

Ne rien faire, ça peut se dire, mais ça ne peut pas se faire.

À force de me planter je vais bien finir par pousser.

Les enfants, c’est un genre de fruits de mères qui ne sont comestibles que chez les anthropophages..!

L’Enfant : c’est le fruit qu’on fit !

Si les lentilles te font péter… Porte des lunettes…

Certains mecs aiment tellement leur femme que, pour ne pas l’user, ils se servent de celle des autres !

C’est terrible d’allonger la vie en prolongeant seulement la vieillesse…

Qui vole un bœuf est vachement costaud.

Un rhume n’est rien d’autre qu’une tempête sous narine…

Si le travail c’est la santé, pourquoi ne pas le confier aux malades ?

Mieux vaut être belle et rebelle que moche et remoche.

L’avenir appartient à ceux qui vivront demain.

Et comme dit Christian : Les rieurs avec moi et les pas rieurs au tiercé !

Quant on dit « C’est un moins que rien » c’est que rien vaut déjà quelque chose.

Les riches ne connaîtront jamais ce qui n’a pas de prix.

Mourir : c’est occasion posthume de faire parler de soi…

Il faut savoir que le chauffeur est de loin, la partie la plus dangereuse de l’automobile…

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

LE DIABETE > Les aliments à proscrire 22 décembre, 2009

Classé dans : Diabete — Sentinelle Chrétienne @ 19:23

                                   diabete1.bmp

LE DIABETE > A propos des sucres

Nous savons tous que les sucres sont présents dans une grande proportion des aliments que nous consommons quotidiennement. Ce que nous ignorons souvent c’est que ces aliments fournissent 75% des glucoses que nous ingérons. On utilise ces sucres à toutes les sauces, pour utiliser l’expression, et l’on en retrouve même dans la mayonnaise, les bouillons, le pain, etc. Il faut donc prendre le temps de bien lire les étiquettes de ce que nous achetons et de bien gérer la quantité de sucres ingurgitée au cours d’un même repas. Sachez que ces sucres sont totalement dépourvus de vitamines ou de minéraux.

Mais tout n’est pas perdu pour les personnes atteintes de diabète. Vous pouvez utiliser les édulcorants (renseignez-vous sur les plus recommandés) puisqu’ils sont dotés d’une capacité de sucrage considérable tout en étant dépourvus de calories. Les cyclamates, par exemple, ont un pouvoir sucrant 30 fois supérieur au sucre alors que la saccharine à un pouvoir sucrant de 300 fois supérieur. Les médecins les recommandent à tout diabétique.

LE DIABETE > Les aliments à proscrire

Les chocolats, les caramels, les boissons gazeuses, les alcools sucrés, les biscuits, les glaces, les bonbons, les confiseries, les desserts riches, les légumes sautés ou frits, les poissons panés, les charcuteries, les viandes grasses, le fromage contenant un taux élevé de matières grasses, les sauces, la mayonnaise, les vinaigrettes grasses ainsi que les sucres concentrés ou raffinés.

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

LE DIABETE > Choisir des aliments adaptés 21 décembre, 2009

Classé dans : Diabete — Sentinelle Chrétienne @ 19:19

 

diabe.bmp

Parlons bien sûr de fruits et de légumes tout d’abord. Les bienfaits de la consommation de légumes sont bien connus aujourd’hui. Riches en vitamines et en antioxydants, ils sont parfaits pour aider à réduire le cholestérol. Ils apportent aussi très peu de glucides et sont fortement recommandés pour équilibrer le diabète. L’idéal est de les consommer crus. Mais si vous décidez de les cuire, évitez de les cuire longtemps. À la vapeur, accompagnés d’herbes, ils conserveront leur apport vitaminé en plus de dégager un goût parfumé.

Pour les fruits, il s’agit donc d’observer les mêmes indications et de les consommer plus souvent à l’état naturel : crus et frais. Mais vous pouvez également les servir en salade ou en compote, du moment que vous n’y ajoutez pas de sucre. Rien n’empêche d’agrémenter votre fruit d’un peu de fromage blanc ou de noix, cela rendra votre goûter plus appétissant.

Les produits laitiers sont une source de calcium essentiel à l’organisme. Aussi, ne pas en consommer relève de l’impensable. Cependant il faut faire des choix judicieux en ce qui les concerne. D’abord, préférez le lait écrémé aux autres formules. Ensuite, optez pour des formules allégées pour les fromages et les yaourts.

Les céréales, quant à elles, sont riches en glucides mais contiennent peu de matières grasses. Plus vous mangez de céréales complètes, plus vous augmentez la teneur en fibres dans votre organisme, ce qui améliore le fonctionnement de votre appareil intestinal et permet le ralentissement de l’absorption des glucides et des lipides. Ce sont des protéines, puisqu’elles contiennent des acides aminés, dits essentiels ainsi que des minéraux comme le fer, le phosphore, le magnésium et le zinc.

Vous pourrez également remplacer les viandes par les légumineuses. Celles-ci ont sensiblement le même apport protéique que la viande, mais sont moins grasses. Évidemment, le fait qu’on les cuise dans l’eau en général en font des aliments idéaux pour la diète d’une personne atteinte de diabète. N’hésitez pas à les utiliser en salade, en potage ou en accompagnement de légumes. Elles procurent de grandes quantités de protéines, de fibres, de fer, de potassium et ne présentent qu’une quantité minimum de graisse et de sodium.

Les viandes et les volailles ont encore leur place dans notre alimentation mais il faut les sélectionner en tenant compte de leur apport en gras. Par exemple, la volaille la plus appropriée pour sa faible teneur en gras est la dinde ou le dindonneau. Le canard et l’oie sont à déconseiller car ce sont des chairs brunes, riches en matières grasses.

Quant à la viande, elle est une source importante de protéines, certes, mais aussi débordante d’acides gras saturés et de cholestérol. La meilleure façon de la consommer est d’utiliser les coupes les plus maigres et de la cuire dans des conditions minimums de gras. Une cuisson au four sans gras serait sans doute l’idéal.

Enfin pour les poissons et fruits de mer, sachez qu’ils contiennent des graisses qui sont bénéfiques ainsi que du sélénium, un nutriment que l’organisme ne fabrique pas mais qui reste essentiel à son bon fonctionnement. Les spécialistes ne tarissent plus d’éloges sur les bienfaits de la consommation de poisson afin de contrer les problèmes cardiaques.

Sa consommation en effet, rendrait la circulation plus fluide, aiderait à réduire le taux de cholestérol sanguin et à garder une tension artérielle normale. Comme sa cuisson est facile au four et qu’on peut aisément rehausser son goût avec de l’ail, des herbes, du gingembre ou du citron, il devient donc un champion alimentaire pour le diabétique.

 

Accueil

/author/salvatorecomisi/

 

123
 
 

koki |
EGLISE DE DIEU Agapè Intern... |
UNION DES EVANGELISTES INTE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | bornagain
| وَلْ...
| articles religieux